Dimitri Piot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dimitri Piot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance

Bruxelles
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaine
Bande dessinée, arts plastiques

Dimitri Piot est un dessinateur, auteur de bande dessinée, né à Bruxelles en 1979.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bruxelles, Dimitri Piot a suivi des études d’art à Namur avant d’entrer à l’Institut Saint-Luc de Bruxelles en section bande dessinée. Après ses études, pendant quelques mois, il est l’apprenti de Frédéric Dufoor, peintre de figuration réaliste. Pour les Éditions Casterman, il collabore durant deux ans sur des livres d’histoire avec Jacques Martin, le créateur d’Alix[1],[2].

En 2009, Dimitri Piot scénarise et dessine Koryu d’Edo, paru aux Éditions Glénat. Dans ce livre, il commence à expérimenter la narration à travers le mouvement artistique japonais Ukiyo-E[1],[3].

En 2017, chez les Éditions de la Crypte tonique, il signe Salaryman, une bande dessinée d'un format de 11 cm sur 8 cm, comprenant 200 pages au rythme d’une case par page ; un livre réalisé en résonance au Dick Bos de 1942 du Néerlandais Alfred Mazure.

Dimitri Piot travaille pour des ouvrages collectifs, des revues, des livres d’illustrations et la presse. Il a collaboré avec le romancier Vincent Engel, avec l’architecte designer milanais Italo Rota (it) et avec Pascal Jacob[4],[5],[6],[7],[8],[9].

D’octobre 2016 à mars 2017, Dimitri Piot est artiste invité aux Musées Royaux d’art et d’histoire de Bruxelles, pour exposer dans le cadre de l’exposition Ukiyo-E[10],[11],[12].

Ses travaux ont également été exposés à Kyoto[13], Milan, New York, Paris[14].

Publications[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Koryu d’Edo, M.O.O.F, Bruxelles, décembre-mars 2010[18]
  • 2016-2017 : Participation à l'exposition Ukiyo-E, Musées royaux d’art et d’histoire, Bruxelles, octobre-mars[19]
  • 2018 : Des corps de cirque, Cirque Phénix. Paris, février[20]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nicolas Anspach, « Dimitri Piot ("Koryu d’Edo") : "Je sentais utile de publier un (...) - ActuaBD », sur www.actuabd.com (consulté le )
  2. « Piot Dimitri », sur www.bandedessinee.cfwb.be, (consulté le )
  3. Charles-Louis Detournay, « Koryu d’Edo marque le retour de Carrément BD - ActuaBD », sur www.actuabd.com (consulté le )
  4. « [Interview] Vincent Engel : "Maramisa", son hymne au roman d'aventures », sur Lisez! (consulté le )
  5. « YOZONE : Vincent Engel - Maramisa - (Cyberespace de l'imaginaire », sur www.yozone.fr (consulté le )
  6. (en-US) Suzy Menkes, « Milan Exhibit Blends Luxury and the Digital World », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  7. (en-US) amerli, « MFFashion.com - Luxury goes on scene in New York », sur MFFashion.com (consulté le )
  8. « bandedessinee.cfwb.be », sur www.bandedessinee.cfwb.be,
  9. L.S., « Dimitri Piot expose à Paris, au Festival du cirque de demain », l'avenir,‎ (www.lavenir.net/cnt/dmf20180201_01119801/dimitri-piot-expose-a-paris-au-festival-du-cirque-de-demain, consulté le )
  10. « Ukiyo-e. De mooiste Japanse prenten », sur Wattedoen.be (consulté le )
  11. « Exposition: plus de 400 estampes japonaises à voir au Cinquantenaire », RTBF Info,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. « Special guest - Dimitri Piot | KMKG », sur www.kmkg-mrah.be (consulté le )
  13. (ja) « kyoto manga museum », sur http://www.kyotomm.jp/
  14. « Le temple du manga expose des dessins français sur le tsunami », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  15. Piot (lire en ligne)
  16. « FIBD : un libraire installe un distributeur pour retrouver “une BD accessible” », sur www.actualitte.com (consulté le )
  17. « Le retour du petit format - ultrazonetv », ultrazonetv,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. « Dimitri Piot de Jauche sort sa première BD », sur RTBF Info, (consulté le )
  19. « Le Cinquantenaire se met à l'heure japonaise avec les "images du monde flottant" », sur Le Soir (consulté le )
  20. DH.be, « Dimitri Piot à la Ville lumière », sur www.dhnet.be, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]