Dimitri Armand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dimitri Armand
Description de cette image, également commentée ci-après
Dimitri Armand en 2015.
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession

Dimitri Armand est un dessinateur de bande dessinée français né le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Dimitri Armand, né à Orléans, effectue ses études à l'École supérieure des beaux-arts de Nantes[1]. Alors que la fin de sa formation approche, les éditions du Lombard lui proposent de collaborer avec Thomas Chailan sur Salamandre ; la série devait comporter trois tomes mais elle a été abandonnée après le second. Entre 2008 et 2013, Armand dessine la série de fantasy Angor sur un scénario de Jean-Charles Gaudin. Sur Actua BD, le volume 1 (2008) n'a pas convaincu[2]. En revanche, le volume 2 (2009) attire des commentaires positifs[3]. À la publication du tome 5 (2013), la rédaction conclut que « si certaines planches sont encore perfectibles, on profite d’un excellent niveau de dessin »[4]. À partir de 2015, l'illustrateur travaille sur Sykes de Pierre Dubois ainsi qu'à Bob Morane-Renaissance, écrite par Luc Brunschwig et Aurélien Ducoudray[5]. Néanmoins, cette reprise se conclut par un échec car le créateur initial de la série, Henri Vernes, trouve le résultat « médiocre » et critique la nouvelle version[1],[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées (albums)[modifier | modifier le code]

  1. Fugue, 2008
  2. Mansïouran, 2009
  3. L'île du sanctuaire, 2011
  4. Vilyana, 2012
  5. Lekerson, 2013
Intégrale, Les Sculpteurs de Bulle, 2014
  1. Hiroshima, 2008
  2. Vortex lumière, 2010
  1. Les Terres Rares, octobre 2015, (ISBN 9782803633760)
  2. Le village qui n'existait pas, octobre 2016

Affiches[modifier | modifier le code]

  • Festival crayonnantes 2014[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Dimitri Armand », sur Lambiek Comiclopedia,
  2. Laurent Boileau, « Angor - T1 : Fugue - Par Gaudin & Armand - Soleil », sur Actua BD,
  3. Charles-Louis Detournay, « Angor, T2 : Mansïouran - Par Gaudin & Armand - Soleil », sur Actua BD,
  4. Charles-Louis Detournay, « Angor, T5 : Lekerson - Par Gaudin & Armand - Soleil », sur Actua BD,
  5. Charles-Louis Detournay, Dimitri Armand, Luc Brunschwig et Aurélien Ducoudray, « Brunschwig, Ducoudray & Armand : « "Bob Morane Renaissance" est le meilleur terrain de jeu qu’on ait pu nous offrir » », sur Actua BD,
  6. Olivier Mimran et Henri Vernes, « Comment Bob Morane est devenu éternel », 20 minutes,‎ (lire en ligne)
  7. Festival crayonnantes 2014

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Chroniques
  • Philippe de La Grange, « La seconde jeunesse de Bob Morane », Le Courrier du Loiret,‎
  • Julie Urbach, « Bande dessinée: L'aventurier Bob Morane renaît grâce aux crayons d'un Nantais », 20 minutes,‎ (lire en ligne)
Interviews
  • Philippe Corbou et Dimitri Armand, « Après Spirou, Bob Morane est le deuxième héros du 9e Art à ressusciter », Presse Océan,‎
  • Julien Pépinot et Dimitri Armand, « Derrière la version BD du célèbre personnage se cache dorénavant un natif du hameau d'Ezerville », La République du Centre,‎
  • Audrey Vairé et Dimitri Armand, « Armand, dessinateur de BD aux multiples univers », Ouest-France,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]