Dilip Kumar Roy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roy.

Dilip Kumar Roy est un chanteur, musicien, musicologue, écrivain et poète indien né le 22 janvier 1897 à Krishnanagar (district de Nadia, Bengale) et décédé le 6 janvier 1980 à Mumbai.

Il est le fils de Dwijendralal Roy. Il a perdu sa mère alors qu'il n'était qu'enfant et fut élevé par son père. À l'âge de 16 ans, il perd aussi son père et est alors élevé par son riche grand-père maternel.

Dilip Kumar reçoit ses premières leçons de musique de son père, puis d'Ustad Abdul Karim Khan.

En 1927, Dilip Roy voyage à travers l'Europe pour donner des lectures sur la musique classique indienne. Il a écrit de nombreux livres dignes d'intérêts sur la musique.

Il fut récompensé par la Sangit Ratnakar pour sa contribution à la musique.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Année Œuvre  
1938 Gitasagar Demande du gouvernement pour le programme du département musical de l'université de Calcutta
1938 Sangitiki Demande du gouvernement pour le programme du département musical de l'université de Calcutta
1926 Maner Parash Nouvelle
1927 Dudhara Nouvelle
1935 Dola Nouvelle en 2 volumes
  Taranga Rodhibe Ke Nouvelle
  Bahuballabh Nouvelle
  Dvicharini Nouvelle
1926 Apad O Jalatanka Drame
1944 Sada Kalo Drame
1948 Shri Chaitanya Drame
1952 Bhikharini Rajkanya Drame
  Sri Aurobindo O Dharma Bijnan Essai
  Chhandasiki Essai
1978 Kavirsi O Gunishilpi Essai, discussion sur Aurovindo, Rabindranath et Sharat Chandra
1926 Bhramyamaner Dinpanjika Récit de voyage
1944 Abar Bhramyaman Récit de voyage
1940 Bhusvarga Chancal Récit de voyage
1940 Edeshe Odeshe Récit de voyage
1955 Deshe Deshe Chali Ude Récit de voyage
1942 Sri Aurobindo Prasanga Mémoires
1940 Among the Great Mémoires
1945 Eyes of Light Recueil de poésies

Correspondance[modifier | modifier le code]

Sri Aurobindo to Dilip, volume 2 (1934-1935). Correspondance de Sri Aurobindo avec Dilip Kumar Roy.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est largement inspiré des pages en langue anglaise suivantes :