Difluorure de méthylphosphonyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Difluorure de méthylphosphonyle
Image illustrative de l’article Difluorure de méthylphosphonyle
Structure du difluorure de méthylphosphonyle
Identification
Nom UICPA difluorophosphorylméthane
Synonymes

difluorophosphite de méthyle,
difluorure méthylphosphonique,
oxyde de difluorométhylphosphine

No CAS 676-99-3
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute CH3F2OP
Masse molaire[1] 100,0045 ± 0,0013 g/mol
C 12,01 %, H 3,02 %, F 38 %, O 16 %, P 30,97 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le difluorure de méthylphosphonyle est un composé organophosphoré de formule chimique CH3POF2. Il s'agit d'une substance inscrite au tableau 1 de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques car c'est un précurseur du sarin[2]. Sa température d'ébullition de 55,4 °C à pression atmosphérique de sorte que sa pression de vapeur à température ambiante est assez élevée. Il est corrosif et réactif et est absorbé par la peau en provoquant des brûlures et des symptômes semblables à ceux des agents innervants. Il réagit avec l'eau en formant de l'acide méthylphosphonique et en libérant des vapeurs de fluorure d'hydrogène HF. Il est capable de corroder le verre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Y. Seto, N. Tsunoda, M. Kataoka, K. Tsuge et T. Nagano, « Toxicological Analysis of Victims' Blood and Crime Scene Evidence Samples in the Sarin Gas Attack Caused by the Aum Shinrikyo Cult », ACS Symposium Series,‎ , p. 318-332 (DOI 10.1021/bk-2000-0745.ch021, lire en ligne)