Diffusion cellulaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Menu de configuration standard de diffusion cellulaire sur Android 8.0

La diffusion cellulaire (Cell Broadcast en anglais), est une technique qui permet d'envoyer via un réseau de téléphonie mobile le même message à tous les abonnés inscrits à ce service, à l'intérieur d'une zone géographique donnée. Elle est habituellement utilisée pour la diffusion d'alertes météorologique, d'informations sur l'état des routes, la région locale, les hôpitaux les plus proches, etc.

Présenté pour la première fois à Paris en 1997, ce service est utilisé dans beaucoup de pays, comme les États-Unis, le Japon, la Chine, la Russie, la Nouvelle-Zélande, Les Pays-Bas, le Chili entre autres.

Le service de diffusion cellulaire permet la transmission, dans chaque cellule du réseau mobile, de brefs messages texte (composés de blocs allant jusqu'à 93 caractères, avec la possibilité de concaténer 15 blocs) destinés à l'ensemble des stations mobiles de leur zone de compétence. Les messages peuvent être envoyés depuis toutes les cellules du réseau ou seulement depuis celles comprises dans une zone de diffusion cellulaire spécifique (qui peut coïncider avec une seule cellule ou un groupe de cellules géographiquement voisines), sans confirmation de réception, s'apparentant ainsi à une diffusion de type radiophonique.

Lorsque le service de diffusion cellulaire est actif dans un pays, les stations mobiles affichent les messages d'avertissement publics obligatoires, y compris l'alarme unique - son. En option, vous pouvez configurer pour ignorer les messages d'avertissement public moins graves tels que les messages test d'alert d'urgence et les alertes Enlèvement. Chaque message a également un numéro de série et de version pour permettre aux stations mobile de déterminer s’il s’agit d’un nouveau message à analyser (et à présenter à l’usager si demandé) ou d’un message déjà reçu et ainsi l’ignorer. Le nombre de transmission et la fréquence de répétition des messages peuvent être négociés entre l'opérateur et le fournisseur d’informations, en fonction du contenu informatif et des accords commerciaux respectifs.

Les avantages de la diffusion cellulaire par rapport aux autres modalités de communication résident principalement dans la possibilité de toucher en un temps très bref un nombre très important d’utilisateurs se trouvant dans une zone géographique déterminée, sans créer de surcharge sur le réseau puisque les messages ne sont pas spécifiquement adressés et sont transmis, en partie, sur des canaux de contrôle indépendants du trafic. Ce qui les rend particulièrement adaptés en cas d’urgence. De plus, ne nécessitant pas la connaissance des numéros de téléphone, elle est de facto déjà compatible avec le RGPD en vigueur depuis mai 2018 dans l'Union européenne.

Avantages de la technologie cell-broadcast[modifier | modifier le code]

L’avantage principal de la technologie cell-broadcast réside dans la possibilité de délivrer un même message simultanément à une communauté d’utilisateurs, dans une fenêtre temporelle et une zone géographique bien déterminées. Autrement dit, là où un SMS est un message envoyé à chaque terminal, un message SMS-CB est envoyé à une cellule du réseau qui le diffuse ensuite pendant une période déterminée à tout terminal inscrit.

  • L’unité de base permettant de définir la zone de diffusion étant la cellule, il est possible de définir une zone géographique aussi petite que la zone de diffusion d’une cellule, ou bien aussi grande qu'une ville ou un pays ;
  • A partir de 2012, tous les terminaux dans la zone de diffusion recevront le message Cell-Broadcast ;
  • le message Cell-Broadcast incluent l'emplacement d'un incident et des conseils pour se mettre en sécurité. Les messages d'alerte Cell-Broadcast ont un son d'alarme distinct - qui ne s'arrête que lorsque le message est vu par l'utilisateur.

Fonctionnalités principales[modifier | modifier le code]

  • Service push géolocalisé
  • Alarme sonore unique  : Les SMS-CB messages d'alerte ont un son d'alarme distinct - qui ne s'arrête que lorsque le message est vu par l'utilisateur.
  • Tous les téléphones mobiles supportent Diffusion cellulaire : à partir de 2012, la diffusion cellulaire est prise en charge par tous les téléphones IOS, Android et Windows
  • Niveaux de gravité alertes d'urgence : au moins 4 niveaux d'avertissement de gravité sont disponibles
  • Opt-in/opt-out implicite : il faut s’abonner au canal de diffusion de manière à recevoir les messages.
  • Soutenir les Alertes présidentielles : il n'est pas possible de se retirer (opt-out) des alertes présidentielles
  • Diffusion multilingue : un même message SMS-CB peut être diffusé en plusieurs langues. Seule la version du message dans la langue paramétrée dans le terminal s’affichera côté utilisateur.
  • Broadcasting de SMS binaires : ceci permet notamment une communication M2M (machine-to-machine).
  • Contrôle des coûts de diffusion : Côté opérateur et réseau, le Cell-Broadcast permet une réduction radicale des coûts de communication avec la base des abonnés. En effet, en ce qui concerne l’utilisation du réseau, le coût de diffusion dépend uniquement de la taille de la zone (nombre de cellules) et non du nombre de terminaux qui reçoivent les messages.
  • Communication temps réel : Comme expliqué ci-dessus, la charge réseau, ainsi que le temps nécessaire pour envoyer un message SMS-CB, ne dépend pas du nombre de messages reçus. La communication vers un grand nombre d’abonnés peut donc s’avérer beaucoup plus rapide que la diffusion de messages SMS.
  • Streaming : en général, les messages SMS-CB ne sont pas archivés dans le terminal de l’utilisateur. Ceci évite notamment tout problème de stockage ou de boite SMS pleine.
  • Standardisation de l'affichage normalisation de l'affichage du message sur chaque smartphone IOS et Android.

Limitations technologiques[modifier | modifier le code]

  • Pas de standardisation de l’affichage du message sur les anciens terminaux (avant 2012) ;
  • Diffusion uniquement pour recevoir le nombre de cellules auxquelles le message a été diffusé. Il n'est pas standard disponible pour indiquer le nombre de personnes ayant reçu le message dans la ou les cellules, mais cela peut être déterminé avec une intégration ultérieure dans les réseaux mobiles.

Exemples d’applications[modifier | modifier le code]

Alerte des populations[modifier | modifier le code]

Un exemple d'alerte d'urgence diffusion cellulaire sur un smartphone Android, indiquant un avertissement de tornade dans la zone couverte aux États-Unis.

De nombreux pays ont mis en place des systèmes d'alerte géolocalisés basés sur la diffusion cellulaire. Les messages d'alerte à destination de la population, déjà diffusés par les différents médias (télévision, radio, Internet, sirènes...), sont ainsi relayés sur le réseau mobile.

Dans l'Union européenne, l'Institut européen des normes de télécommunications (ETSI) a mis en place d'un système d'alerte standardisé, le European Public Warning System ou EU-ALERT, qui peut ensuite être adapté pour les besoins de chaque pays. Cependant, peu de pays membres ont développé ce système[1],[2],[9].

Autres utilisations[modifier | modifier le code]

La diffusion cellulaire pourrait être utilisée pour d'autres applications[11].

  • Publicités ciblées dans un centre commercial, un aéroport ou un stade...
  • Informations spécialisées : horaires des avions dans un aéroport, des trains dans une gare, programme dans un cinéma, informations touristiques, prévisions météo...

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Mobile Network Public Warning Systems and the Rise of Cell-Broadcast » [PDF], sur GSM Association, (consulté le 6 mars 2018).
  2. a, b, c, d et e (en) « Cell Broadcast Emergency Alerts » [PDF], sur GSM Association, (consulté le 6 mars 2018).
  3. a et b Nelly Lesage, « Cell Broadcast : une alternative éprouvée à l’application SAIP pour prévenir d’un danger », sur Numerama, (consulté le 7 mars 2018).
  4. (en) Ariel Schwartz, « The Story Behind Those Emergency Alerts On Your Cell Phone », sur Fast Company, (consulté le 6 mars 2018).
  5. (en) « Wireless Emergency Alerts (WEA) », sur Federal Communications Commission, (consulté le 6 mars 2018).
  6. (en) Shelley Shan, « Mobile phone disaster warning system completed », sur Taipei Times, (consulté le 7 mars 2018).
  7. (en) « New Civil Defence mobile emergency alert passes the test », sur stuff.co.nz, (consulté le 6 mars 2018).
  8. (en) James Konstantin galvez, « Emergency cell broadcast system to undergo test run », sur The Manila Times, (consulté le 7 mars 2018).
  9. (en) « Emergency Communications (EMTEL); European Public Warning System (EU-ALERT) using the Cell Broadcast Service » [PDF], sur European Telecommunications Standards Institute, (consulté le 6 mars 2018).
  10. (en) « Nationwide launch of emergency alert system NL-Alert », sur government.nl, (consulté le 6 mars 2018).
  11. (en) « Cell Broadcast Applications », sur cellbroadcastforum.org (consulté le 7 mars 2018).