Difaâ Hassani d'El Jadida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Difaâ d'El Jadida)
Aller à : navigation, rechercher
Difaâ Hassani d'El Jadida
Logo du Difaâ Hassani d'El Jadida
Généralités
Nom complet Difaâ Hassani d'El Jadida
Surnoms Chevaliers de Doukkala
Fondation
Statut professionnel professionnel
Couleurs Vert et blanc
Stade Stade El Abdi
(23 000 places)
Siège Bd Baghdad, El Jadida
Championnat actuel Botola Pro
Président Drapeau : Maroc Abdelatif Mouktarid
Entraîneur Drapeau : Maroc Abderrahim Taleb
Joueur le plus capé Drapeau : Maroc Adil Saasaa (450)
Site web www.dhjfoot.com
Palmarès principal
National[1] Coupe du trône (2012/2013)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Le Difaâ Hassani d'El Jadida (DHJ) est un club de football marocain basé à El Jadida, évoluant au Botola Pro 1.

Histoire[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

Le Difaâ Hassani d'El Jadida est créé à la suite de la fusion de deux clubs de quartiers dénommés le Difaâ d'Essafa et Hassania de la Médina. Le Difaâ Hassani Al Jadidi voit le jour le grâce à Hadj Driss Admoune, Mohamed Moundib son premier secrétaire général et dont le premier siège administratif était la maison parental de ce dernier, 17 rue Docteur Jaques dans le quartier d'Essafa . Sous l’égide de la FRMF, le club participe au 1er championnat national d’abord sous le nom de Sporting Mazagan. Quelques mois après, il change de dénomination, et devient le Difâa Hassani Al Jadidi.

Relégation en D2[modifier | modifier le code]

En 1960, à la suite d'une saison médiocre, le club quitte l’élite. Il ne retrouve la cour des grands que six ans plus tard au terme d’un match de barrage mémorable disputé au stade philip de Casablanca face au Youssoufia de Rabat.

La période allant de 1980 à 1986, l'équipe a connu de très grands joueurs tels que Amanallah, Cherif, Baba, Kouhaili, Roh Essalam, Ouazir, Dezzaz, AISSA, Yakdani, Arsalan, Zenfari, Karnass, Abdellah, Chouiet, Barbouri Halim, Hermak Jamal, Yahya Khaldi, Badaoui, Chiadmi, Belmansour, ait Jork, Kadmiri, Touilila, Chahbi Aziz, Norredine, Mustapha Bidaouch , une armada de joueurs qui ont fait les beaux jours du DHJ, avec l'entraîneur Paul Orotz, qui avait opté à l'époque de rajeunir l'équipe tout en gardant l'ossature des anciens qui avaient acquis l'expérience nécessaire d'encadrer les jeunes. Mission réussie mais qui ne dura que deux ans car par la suite Orotz quitta le DHJ par manque de moyens, et plusieurs joueurs quittèrent l'équipe comme : Chiadmi qui rejoint l'école de police, Yakdani qui rejoint l'équipe de Touarga, Yahya qui rejoint l'Académie Royale Militaire de Meknès, Amanallah rejoint le professionnalisme, etc. Plus tard le DHJ chuta en 2e division, mais réussit à revenir grâce à une autre génération  : Boukri, Redda, et autres.

Premières finales[modifier | modifier le code]

Il reste ensuite parmi l’élite jusqu'à 1987, avec à son actif trois finales de Coupe du Trône en 1977, 1985 et 1986 et deux championnats ratés à la dernière journée face au Raja de Beni Mellal de Najah en 1974 et au Wydad de Chrif en 1976. Depuis, le club ne cesse de faire la navette entre les deux divisions.

Le DHJ remporte le championnat de D2 en 1966 et 1988. En outre, il a donné à l’équipe nationale des joueurs de talent en l’occurrence Chiadmi, Chicha, Krimou, Maâroufi, Yaghcha, El Hassani, Chrif, Baba, Amanallah, Yaqdani, Réda Riyahi, ...

Âge d'or[modifier | modifier le code]

Cela étant, l’on ne peut parler du DHJ sans évoquer le nom de feu Lyazid Chergui, président charismatique du club pendant la grande époque entre 1963 et 1974 et par la suite pour quelques saisons durant les années 90. Décédé en 2003, feu Lyazid aurait aimé voir le DHJ retrouver la place qu’il mérite. Il ne faut également pas oublier d'évoquer Abderrahmane Kamel, président d'honneur du club, qui a beaucoup aidé le club tant par sa présence que par des moyens financiers.

Aujourd'hui le DHJ compte sur l'expérience et le talent de l'intenable Réda Riyahi ainsi que sur la vivacité et la vitesse de Lahoua, futur prodige du DHJ ainsi que sur toutes les composantes du club Doukkali.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Tournoi Ahmed Ntifi (1)

Logos[modifier | modifier le code]

Effectif 2016-2017[modifier | modifier le code]

Effectif du DH El Jadida de la saison 2016-2017
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[2] Nom Date de naissance Sélection[3] Club précédent
- G Drapeau du Maroc Elqinani, AzizAziz Elqinani 28/08/1978 (38 ans)
Mouloudia d'Oujda
- G Drapeau du Maroc Agdai, El MehdiEl Mehdi Agdai 13/02/1992 (25 ans)
0 Formé au club
- D Drapeau du Maroc Ezzoumi, AbdelhaqAbdelhaq Ezzoumi 12/03/1990 (27 ans)
Raja de Beni Mellal
4 D Drapeau du Maroc Kadi, AbdelkaderAbdelkader Kadi 15/10/1988 (28 ans)
MC Oujda
5 D Drapeau du Maroc Aguerdoum, YoussefYoussef Aguerdoum 12/03/1990 (27 ans)
Rachad Bernoussi
15 D Drapeau du Maroc Hamami, MohamedMohamed Hamami 20/04/1992 (25 ans)
Rachad Bernoussi
20 D Drapeau du Maroc Hadhoudi, MarouaneMarouane Hadhoudi 13/02/1992 (25 ans)
Raja Club Athletic
55 D Drapeau du Maroc Bellaroussi, MehdiMehdi Bellaroussi 25/12/1989 (27 ans)
MAS de Fès
8 M Drapeau du Maroc Bemaamar, Mohamed AliMohamed Ali Bemaamar 19/11/1989 (27 ans)
Raja Club Athletic
10 M Drapeau du Maroc El Oumari, JaouadJaouad El Oumari 31/12/1988 (28 ans)
0 Formé au club
14 M Drapeau du Maroc Lemsen, AmineAmine Lemsen 30/07/1994 (23 ans)
Tihad Athletic Sport
17 M Drapeau du Maroc Laayout, ZakariaZakaria Laayout 05/08/1995 (22 ans)
0 Formé au club
25 M Drapeau du Maroc Jayed, AnouarAnouar Jayed 31/10/1990 (26 ans)
CA Khénifra
40 M Drapeau du Maroc Asstati, TarikTarik Asstati 30/07/1991 (26 ans)
Union Sportive de Mohammédia
42 M Drapeau du Maroc El Hasnaoui, AdilAdil El Hasnaoui 01/03/1989 (28 ans)
RS Berkane
44 M Drapeau de la Côte d'Ivoire Ouattara, BassirikiBassiriki Ouattara 24/02/1988 (29 ans)
AS Denguelé
66 M Drapeau du Maroc Jerrari, OmarOmar Jerrari 25/05/1994 (23 ans)
0 Formé au club
999 M Drapeau du Maroc El Majidi, WalidWalid El Majidi 09/07/1995 (22 ans)
0 Formé au club
9 A Drapeau du Maroc Nanah, AyoubAyoub Nanah 12/11/1992 (24 ans)
Rachad Bernoussi
22 A Drapeau du Maroc Ahaddad, HamidHamid Ahaddad 30/11/1994 (22 ans)
0 Formé au club
Entraîneur(s)

Drapeau : Maroc Abderrahim Talib

Entraîneur(s) des gardiens

Drapeau : Maroc Ayoub Lama


Légende

Consultez la documentation du modèle

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Maroc Mohamed Maaroufi
  • Drapeau : Maroc Abdelwahab El Adissi
  • Drapeau : Maroc Abdellatif Chiadmi
  • Drapeau : Maroc Mohamed Sammam
  • Drapeau : Maroc Mohamed Dezzaz
  • Drapeau : Maroc Miloud Ouazir
  • Drapeau : Maroc Najib Naami
  • Drapeau : Maroc Roh Essalam
  • Drapeau : Maroc Chicha
  • Drapeau : Maroc Mustapha Fetoui-Cherif
  • Drapeau : Maroc Baba
  • Drapeau : Maroc Kouhaili Mohamed
  • Drapeau : Maroc Azzedine Amal
  • Drapeau : Maroc Krimou Chrgui
  • Drapeau : Maroc Mohamed Benbiyi
  • Drapeau : Maroc Rachid Arsalane
  • Drapeau : Maroc Kernass Hakim
  • Drapeau : Maroc Yakdani Abdellatif
  • Drapeau : Maroc Jamal Hermak
  • Drapeau : Maroc Yahya Khaldi
  • Drapeau : Maroc Halim Barbouri
  • Drapeau : Maroc Chiadmi mohamed
  • Drapeau : Maroc Touilila norredine
  • Drapeau : Maroc Rachid Alkama
  • Drapeau : Maroc Abdellah Hanbali
  • Drapeau : Maroc Ait Jork Mustapha
  • Drapeau : Maroc Kadmiri Mustapha
  • Drapeau : Maroc El Mehdi Karnass
  • Drapeau : Tchad Dani Carl Max
  • Drapeau : Centrafrique Vianney Mabidé
  • Drapeau : Maroc Said El Mansour Cherkaoui
  • Drapeau : Maroc Zakaria Hadraf

Sponsors[modifier | modifier le code]

Le club compte 5 sponsors :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  3. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Lien externe[modifier | modifier le code]