Dieumerci Ndongala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dieumerci Ndongala
image illustrative de l’article Dieumerci Ndongala
Dieumerci Ndongala
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique KRC Genk
Numéro 77
Biographie
Nom Dieumerci Ndongala
Nationalité Drapeau : République démocratique du Congo Congolais (RDC)
Naissance (27 ans)
Lieu Kinshasa
Taille 1,70 m (5 7)
Période pro. 2014-
Poste Ailier
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
2007-2011Drapeau : Belgique Standard de Liège
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2011-2013Drapeau : Luxembourg AS Jeunesse Esch35 0(7)
2013-2014Drapeau : Belgique URL Centre25 0(8)
2014-2016Drapeau : Belgique Royal Charleroi SC84 (13)
2016-2017Drapeau : Belgique KAA La Gantoise13 0(0)
2017-2018Drapeau : Belgique Standard de Liège22 0(0)
2018 Drapeau : Belgique KRC Genk17 0(5)
2018- Drapeau : Belgique KRC Genk
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
-Drapeau : Belgique Belgique -18 ans03 (0)[1]
2015-Drapeau : République démocratique du Congo Rép. dém. du Congo01 (0)[2]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 28 février 2018

Dieumerci Ndongala est un footballeur international congolais, né le 14 juin 1991 à Kinshasa. Il évolue actuellement au KRC Genk au poste d'ailier.

Dieumerci est le troisième enfant d’une fratrie de 6. Il a commencé sa scolarité à Evere (Nord-est de Bruxelles), avant  de rejoindre l'Académie Robert Louis Dreyfus du Standard de Liège.

Il passe 4 années à l’académie et y côtoie des joueurs tels que Christian Benteke, Eliaquim Mangala, Medhi Carcela et Michy Batshuayi.

À l'été 2011, il débute son parcours professionnel à la Jeunesse d’Esch, il y reste deux saisons.

Il y sera vice-champion du Luxembourg et participera au tour préliminaire de l'Europa League pour la première fois.

D'un point de vue personnel, son passage au Luxembourg lui permet de s'aguerrir et de se voir attribuer la récompense de meilleur joueur du championnat[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours junior[modifier | modifier le code]

Dieumerci Ndongala a joué dans les catégories jeunes du R.F.C. Evere, de la RUSA Schaerbeek, du FC Brussels et du Standard de Liège.

Parcours en Club[modifier | modifier le code]

Jeunesse d’Esch[4][modifier | modifier le code]

Dieumerci arrive à la Jeunesse d’Esch le 01/07/2011[5], club dirigé à l'époque par l’entraîneur Belge Marc Grosjean. Dès les premiers matchs, Dieumerci fait l’étalage de sa qualité technique et sa vitesse, ce qui lui permet de conquérir rapidement les supporters locaux.

Ses performances ne passent pas inaperçues et lui permettent d’être convoqué en équipe nationale de la RD Congo U19, puis U21[6]. Il prend part aux rencontres qualificatives pour les J.O, portant même occasionnellement le brassard de capitaine.

Ndongala participe aux tours qualificatifs de l’Europa League et finit meilleur joueur du championnat luxembourgeois.

La Louvière[7][modifier | modifier le code]

Le 29/01/2013, il rejoint l'Union Royale La Louvière Centre durant les derniers jours du mercato[5].  La présence de Marc Grosjean, qu'il avait côtoyé au Luxembourg, a sans doute joué car d'autres clubs de D2 plus huppés étaient également intéressés par le virevoltant ailier.

Après le départ de Grosjean, Danny Ost reprend les Loups, et donne le brassard à Ndongala.

Avec 10 buts et 10 passes décisives, il tape dans l’œil de plusieurs clubs. Le RAEC MONS et Courtrai, ainsi que les Hongrois d'Ujpest lui manifestent de l'intérêt, mais il signe finalement au Sporting de Charleroi[8] lors des dernières heures du mercato d'hiver.

Charleroi[modifier | modifier le code]

Le Sporting de Charleroi a souvent réussi de bons transferts en prospectant dans les divisions inférieures, et Ndongala est rapidement perçu comme l'un d'entre eux. Il fait ses débuts en D1 à Lokeren[9] et inscrit son premier but contre Courtrai[10].

La saison 2014-2015 est celle de la consécration. Devenu titulaire indiscutable, il est l’un des grands artisans de la qualification de Charleroi pour les Playoffs 1. Le club termine la phase classique du championnat à la sixième place (avec un total de 49 points). C'est la première fois que le Sporting de Charleroi accède à ce stade de la compétition. Le club achève ce mini-championnat à la cinquième place sur six (trois victoires et deux nuls en dix matches)[11].

Le 31 mai 2015, Dieumerci offre une place pour le deuxième tour qualificatif de l'Europa League 2015-2016 au terme d'une double confrontation avec le KV Mechelen, en marquant le but de la victoire. Cela faisait 21 ans que le club n'avait plus participé à une compétition européenne.

La Gantoise[modifier | modifier le code]

Le 22 juin 2016, il quitte le Sporting carolo et rejoint La Gantoise. Il y signe un contrat de 4 ans.

Ne jouant que très peu durant sa première saison, il quitte le club après seulement 7 mois.

Standard de Liège[modifier | modifier le code]

Le 30 janvier 2017, il signe au Standard de Liège pour 3 ans et demi. Il arrive cependant blessé (ostéite du pubis) et ne jouera que 5 matches durant les PO1 dont 3 en étant titulaire.

La saison 2017-2018 n'est pas meilleure pour le congolais. Il joue peu sous Ricardo Sá Pinto (15 matches dont 6 en tant que titulaire pour aucun but marqué) et commence à trouver le temps long. Le retour de Mehdi Carcela scelle définitivement son avenir au sein du club liégeois.

KRC Genk[modifier | modifier le code]

Dieumerci Ndongala est prêté jusqu'à la fin de la saison au KRC Genk le 2 février 2018. Il marque son 1er but dès son 1er matche sous ses nouvelles couleurs. En fin de saison, le club limbourgeois transfère Ndongala définitivement.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Né en République démocratique du Congo, Ndongala opte pour la sélection congolaise au milieu des années 2010 dans le but de porter le maillot des Léopards.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Meilleur joueur du championnat luxembrourgeois en 2013

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Dieumerci Ndongala », sur transfermarkt.fr
  2. (en) « Fiche de Dieumerci Ndongala », sur national-football-teams.com
  3. a et b « Jupiler League : Entretien avec Dieumerci Ndongala » (consulté le 8 septembre 2015)
  4. « Dieumerci Ndongala : « La Jeunesse Esch ne manque pas d’ambition. » • Sharkfoot - Sharkfoot », sur www.sharkfoot.fr (consulté le 8 septembre 2015)
  5. a et b « Dieumerci Ndongala - player profile - Transfermarkt » (consulté le 8 septembre 2015)
  6. Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top SportsJournaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com, « RD Congo: Dieumerci Ndongala voit les choses en grand » (consulté le 8 septembre 2015)
  7. lanouvellegazette.be, « Division 3B: le transfert de Ndongala (La Louvière Centre) à Ujpest a du plomb dans l'aile » (consulté le 8 septembre 2015)
  8. Interview> Nicolas Bughin, « Ndongala, passé de la D3 à la D1 sans pépin », sur www.dhnet.be (consulté le 8 septembre 2015)
  9. « RCSC - Sporting de Charleroi », sur www.sporting-charleroi.be (consulté le 1er octobre 2015)
  10. « Un doublé de Chevalier prive Charleroi de la finale des playoffs II » (consulté le 1er octobre 2015)
  11. « Charleroi écrase Courtrai et entretient son rêve européen », sur http://www.lavenir.net/,
  12. « Belgique : Dieumerci Ndongala ouvre son compteur but », sur Léopardsfoot (consulté le 8 septembre 2015)
  13. a et b « Dieumerci Ndongala : "J'ai répondu présent lors du sprint final" - Walfoot » (consulté le 8 septembre 2015)
  14. Christophe Da Silva, « Charleroi s'est promené à Jérusalem », 7sur7.be,‎ (DOI 10816/europa-league/article/detail/2401713/2015/07/23/charleroi-s-est-promene-a-jerusalem.dhtml, lire en ligne)
  15. « Festival offensif de Charleroi face à Courtrai (5-2) » (consulté le 8 septembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]