Dieu est américain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (octobre 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Dieu est américain
Réalisation Richard Martin-Jordan
Scénario Richard Martin-Jordan
Sociétés de production Palladium Productions
Pays d’origine France
Durée 52 min
Sortie 2008

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dieu est américain est un film documentaire tourné au Vanuatu, écrit, réalisé et produit par Richard Martin-Jordan.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Depuis la fin de la Guerre du Pacifique, les natifs de Tanna, une île isolée du Pacifique Sud, située dans l’archipel du Vanuatu, prient un prophète américain. Il se nomme John Frum. Selon eux, c’est un pilote américain réfugié aux États-Unis après la guerre. Il doit revenir à Tanna avec la richesse des États-Unis qu’ils nomment le Cargo. Tous attendent son retour depuis la fin de la guerre en priant devant le drapeau américain. Un homme, Isaac Le Dernier, prétend être son fils, c'est le chef de ce culte du cargo. Il a organisé une armée de G.I. pour le retour du prophète John Frum[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Emojione 267B.svg
Cette section a besoin d'être recyclée (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).  
Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Vous pouvez discuter des points à améliorer en page de discussion.

Film sélectionné dans 82 festivals du monde entier :

Amériques : 39

Europe : 27

Océanie : 7

Asie : 7

Afrique : 2

16 prix obtenus :

Toulon International Film Festival (Toulon) / France (Novembre 2007) : Jury Special Award 2007

Festival « Etonnant Voyageur » (St-Malo) / France (Mai 2008) : Winner of a star at the scam (french civil society of multimedia authors)

Honolulu International Film Festival (Honolulu) / Hawaii (Mars 2009) : Gold Kahuna prize for the excellence of filmaking

The Accolade Competition (La Jolla, Californie) / USA (Avril 2009) : Award of excellence

Mexico International Film Festival (Baja, Californie) / USA (Avril 2009) : Bronze palm award

Twin Rivers Media Festival (Twin Rivers, Caroline du Nord) / USA (Mai 2009) : Fourth place

Yosemite Film Festival (Yosemite, Californie) / USA (Sept 2009) : Silver Sierra Award 2009

The Indie Film Festival (La Jolla, Californie) / USA (Sept 2009) : Award of Merit “honouring outstanding craft and creativity in film”.

Nevada Film Festival (Las Vegas, Nevada) / USA (Oct. 2009) : Golden Reel Award Winner

Mountain Film Festival (Colorado) / USA (Février 2010) : Jury Prize Documentary Competition

Canada international Film Festival (Vancouver) / Canada (Mars 2010) : Award of Excellence in Film Making

Sene film music and arts festival (Rhode Island) / USA (Avril 2010) : Award for Best Documentary Film

Independent Film Awards / USA (2015) Honorable Mention : Winner

WorldFest-Houston International Film Festival (Texas) / USA (Avril 2015) : Gold Remi Winner

ColorTape International Film Festival (Mansfield) / Australie (Avril 2015) : People's Choice Award

Filmmakers World Film Festival – Indonesia (2016) - Diamond Award

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]