Dietmar Feichtinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dietmar Feichtinger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Œuvres principales

Dietmar Feichtinger (né le à Bruck an der Mur, Autriche) est un architecte autrichien basé à Paris.

Parcours[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son diplôme en 1988 à l'université technique de Graz avec honneurs, il s'installe en 1989 à Paris où il fonde en 1994 l'agence Dietmar Feichtinger Architectes. Il dirige aujourd’hui une agence de 35 personnes.  Son activité comprend l'architecture d'écoles, piscines, bureaux et logements.

L’œuvre de Dietmar Feichtinger est intimement liée à une idée structurelle forte et à des solutions techniques innovantes. Cette architecture élégante et sensible, allant au-delà des modes et des maniérismes, a été reconnue à travers l'attribution de nombreux prix et distinctions. En 2014, Dietmar Feichtinger est élu membre permanent de l'Académie des arts de Berlin.

En 1998 il remporte le concours de la passerelle Simone-de-Beauvoir sur la Seine, en face de la Bibliothèque nationale de France, Site Mitterrand, qui sera inaugurée par Bertrand Delanoë le 13 juillet 2006. Cette passerelle d'une longueur totale de 304 mètres et d'une portée libre de 190 mètres sera le premier des 37 ponts parisiens à porter le nom d'une personnalité féminine.

En 2002 Dietmar Feichtinger remporte le concours pour le nouvel ouvrage d'accès au Mont Saint-Michel, site classé par l'Unesco, d'une longueur totale de 1841 mètres. La passerelle est ouverte aux piétons depuis juillet 2014 et aux navettes depuis décembre 2014.

Dietmar Feichtinger est l'auteur de treize ouvrages d'art construits en Europe dont plusieurs passerelles légères et élancées comme la Passerelle des Trois Pays sur le Rhin (plus grande portée mondiale pour une passerelle pédestre en arc, 238 m) et de la Passerelle de la Paix à Lyon[1], reliant Caluire-et-Cuire à la Cité internationale de Lyon, ouverte au public en mars 2014.

Actuellement, l'agence réalise l'extension de la gare d'Ostende en Belgique, le Pôle de Recherche en Neurosciences sur le Campus CEA à Saclay (dans le cadre de l'opération Paris-Saclay[2]), ainsi que deux stations sur la Ligne 18 et la Ligne 17 du Grand Paris[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

2019

  • Prix de la conception lumière extérieure et paysager 2019, pour la Tour Eiffel avec l'Agence ON Eclairagiste
  • Prix Régional de la Construction Bois 'Aménagement' Passerelle du pôle d’échanges multimodal, Laval

2017

  • Prix Allemand de l‘Ingénierie, Passerelle de la Paix, Lyon

2016

  • Prix départementale de la Sarthe, Pôle d'excellence éducative Albert Camus, Coulaines

2015

2014

2012

2011

  • Mies-van-der-Rohe Award, nommé avec deux projets de l‘agence : Centre de gestion voestalpine à Linz et Hôpital départemental à Klagenfurt.
  • Prix de la Maîtrise d‘ouvrage autrichienne pour l'Hôpital départemental, Klagenfurt.
  • Ernst Plischke Preis, nominé avec le Groupe Scolaire de Taufkirchen.
  • EU Green Building Certification, Hôpital départemental, Klagenfurt.
  • Footbridge Award, Catégorie Technique, Passerelle Valmy.

2010

  • Best Office Award, Catégorie Internationale, Centre de gestion Voestalpine Linz.
  • Prix des Plus beaux ouvrages de construction métallique, Mention pour la Passerelle Braque, Miro et Chagall in Strasbourg.
  • Prix DETAIL, nomination, Cooperate Identity, Centre de gestion Voestalpine Linz.

2009

  • Prix de la Maîtrise d‘ouvrage autrichienne, Groupe Scolaire de Taufkirchen.
  • Prix de la construction en bois de Haute Autriche, Groupe Scolaire de Taufkirchen.
  • Prix DETAIL, Innovation en Acier, Passerelle Simone de Beauvoir.

2008

2007

  • Prix Mies van der Rohe 2007, nommé avec 3 projets de l'agence.
  • Prix de l'Union européenne pour l'architecture contemporaine. Nomination par la France pour la Passerelle des Trois Pays, par l'Autriche pour le Centre culturel de Weiz et par la Slovénie pour l'université de Krems.
  • Prix européen de la construction métallique et ZT Award pour la Passerelle des Trois Pays.
  • Prix de la Maîtrise d'ouvrage 2007 pour l'université de Krems.
  • Prix Renault Future Trafic Award 2007 pour Passerelle des Trois Pays.

2006

  • Équerre d'argent, Mention spéciale pour Passerelle Simone-de-Beauvoir.
  • Prix de l'architecture du Land de Styrie, Prix Geramb-Rose et ZT Award pour le Centre culturel de Weiz.
  • Prix de l'architecture du Land de Basse-Autriche, Prix « Österreichischer BauPreis 2005 » pour le campus de Krems.
  • Prix du bâtiment de l'année 2006 pour le Pont de Shanghai à Hambourg.

2005

1998

Projets réalisés[modifier | modifier le code]

Le centre de gestion et finance Voestalpine à Linz, Autriche, sélectionnée pour le Prix Mies van der Rohe en 2011.
  • 77 Logements Eurogate, Énergie Zéro, Vienne, Autriche (2012)

Pont et Passerelles[modifier | modifier le code]

La Passerelle des Trois Pays est une des passerelles suspendues en arc plus longues du monde.
  • Passerelle de l’île de Tison, Poitiers, France (2018)
  • Passerelle de Franchissement du Bassin de Commerce, Cherbourg, France (2016)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Feichtinger Architectes Passerelle Simone de Beauvoir, Paris, AAM Éditions 2007, (ISBN 978-2-87143-175-6)
  • Kelly Shannon & Marcel Smets, The Landscape of Contemporary Infrastructure, NAI Publishers 2010, (ISBN 978-90-5662-720-1). Elegant Maritime Jetty' Mont-Saint-Michel Jetty, p 134 - 135. Arc & Catenary Crisscrossing' Simone de Beauvoir Footbridge, p 174 - 175
  • European Union Prize for Contemporary Architecture, 2007, ed. Fundacio Mies van der Rohe, (ISBN 978-84-9654098-9). Simone de Beauvoir Footbridge, p 138 - 139
  • BSI Swiss Architectural Award 2010, Edited by Nicola Navone, ed. Silvana Editoriale/Mendrisio Acaademy Press, 'Dietmar Feichtinger. The Simone de Beauvoir Footbridge, Danube University, Voestalpine Sale and Finance Centre, p 72 - 75

Liens externes[modifier | modifier le code]