Diervilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la flore
Cet article est une ébauche concernant la flore.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Diervilla est un genre d'arbustes de la famille des Caprifoliacées selon la classification classique, ou des Diervillacées selon la classification phylogénétique.

Description[modifier | modifier le code]

Arbuste drageonnant à feuillage caduc, dont la taille varie entre 1 et 2 mètres selon les espèces. Ses feuilles sont simples oblongues, lancéolées à ovales, opposées, dentées. Ses fleurs jaunes, mais aussi rouges ou orange, bilabiées et tubulaires, groupées en cymes, apparaissent au début de l'été. Même s'il accepte toutes les expositions, il se développera principalement à l'ombre, dans les sous-bois ou à l'abri de grands arbres.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de Diervilla a été créé par Tournefort en l'honneur de Dière de Dièreville, botaniste français en Acadie[1], qui introduisit la plante en Europe vers 1700.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Selon [réf. nécessaire] :

  • Diervilla lonicera Mill.
  • Diervilla middendorffiana Carrière
  • Diervilla praecox Lemoine
  • Diervilla rivularis Gattinger
  • Diervilla sessilifolia Buckl.
  • Diervilla ×splendens (Carrière) G. Kirchn.
  • Diervilla suavis Kom.

Selon NCBI (23 Jul 2010)[2] et ITIS (23 Jul 2010)[3] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]