Diego Cañamero Valle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Diego Cañamero Valle
Illustration.
Diego Cañamero, en .
Fonctions
Député aux Cortes Generales
En fonction depuis le
(1 an, 10 mois et 25 jours)
Élection
Circonscription Jaén
Législature XIIe
Groupe politique Unidos Podemos
Biographie
Nom de naissance Diego Cañamero Valle
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Campillos (Espagne)
Nationalité Espagnole
Parti politique Podemos
Profession Syndicaliste
Religion Catholique

Diego Cañamero Valle, né le , est un syndicaliste et homme politique espagnol membre de Podemos.

Il est élu député de la circonscription de Jaén lors des élections générales de .

Biographie[modifier | modifier le code]

Profession[modifier | modifier le code]

Il est paysan journalier depuis ses 8 ans. Tout en restant journalier, il officiera par la suite comme syndicaliste.

Activités politiques[modifier | modifier le code]

Il est très engagé dans le milieu syndical et, après avoir grandi aux côtés de jeunes syndicalistes, il crée le syndicat Sindicato de Obreros del Campo (SAT) et en devient secrétaire général de 1984 à 2007. Il est maire de El Coronil entre 1987 et 2001.

Le , il est élu député pour Jaén au Congrès des députés[1], sur la liste d'Unidos Podemos.

Répression[modifier | modifier le code]

Diego Cañamero confie s'être fait arrêté « entre 70 et 80 fois »[2]. Le SAT, le syndicat qu'il a participé à créer est régulièrement considéré comme le « syndicat le plus réprimé d'Europe » et totalise 743 000 euros d'amende, 637 syndicalistes mis en examen ou condamnés et 434 années de prison réclamées ou prononcées.[3]

Religion[modifier | modifier le code]

Il se définit comme chrétien pratiquant. Il est très marqué par l'influence religieuse de son mentor Diamantino Garcia, prêtre ouvrier surnommé le « curé des pauvres » et syndicaliste journalier tout comme lui.[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Fiche sur le site du Congrès des députés : XIIe législature.