Dießen am Ammersee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dießen am Ammersee
Dießen am Ammersee
Blason de Dießen am Ammersee
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Haute-Bavière
Arrondissement
(Landkreis)
Landsberg am Lech
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Herbert Kirsch
Partis au pouvoir Freie Wähler
Code postal 86911
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 1 81 114
Indicatif téléphonique 08807
Immatriculation LL
Démographie
Population 10 154 hab. (31 décembre 2007)
Densité 123 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 57′ nord, 11° 06′ est
Altitude 535 m
Min. 535 m
Max. 678 m
Superficie 8 264 ha = 82,64 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bavière
Voir sur la carte topographique de la Bavière
City locator 14.svg
Dießen am Ammersee
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Dießen am Ammersee
Liens
Site web www.diessen.de

Dießen am Ammersee est une municipalité du district de Landsberg am Lech, en Haute-Bavière, Allemagne, sur la Route du Roi-Louis, dans la région riche en églises dite le Pfaffenwinkel.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dießen est située dans les Préalpes de Bavière, sur l'Ammersee, à environ 40 kilomètres au sud-ouest de Munich.

Les quartiers[modifier | modifier le code]

  • Dettenhofen avec les hameaux de Pitzeshofen et Ummenhausen
  • Dettenschwang avec Oberhausen, Unterhausen, Wolfgrub et Abtsried
  • Obermühlhausen avec Oberbeuern, Unterbeuern et Schlöglhof
  • Riederau avec Rieden, Bierdorf, St. Alban, Gut Romenthal, Lachen, Engenried et Hübschenried
  • St. Georgen avec Wengen, Bischofsried, Ziegelstadl et Seehof

Histoire[modifier | modifier le code]

L'abbaye des Augustins de Dießen a probablement été fondée au IXe siècle dans le village de St Georgen. Elle a été reconstruite par les comtes d'Andechs au XIe siècle. En 1140, ils cèdent l'emplacement au village de Dießen. Il devient « civitas » (ville) en 1231 ; mais, en 1326, le monastère perçoit à nouveau les droits du marché.

Le Prince-électeur Clément-Auguste de Bavière commande à Giambattista Pittoni en 1739 un retable pour l'église du monastère augustinien[1].

La communauté religieuse fut dissoute lors de la sécularisation de 1803 et restaurée après la Première Guerre mondiale.

La municipalité actuelle date de 1818 avec la restructuration du royaume de Bavière. Vers la fin du XIXe siècle, Dießen a été un pôle d'attraction artistique et un centre des arts du mouvement fut créé en 1934 (ADK).

Architecture et tourisme[modifier | modifier le code]

La façade, conçue par Johann Michael Fischer.
Étude pour "Le Martyre de Saint Sébastien
Giambattista Tiepolo pour le monastère des Augustins, 1739
Cleveland Museum of Art.

Une étude de Giambattista Tiepolo pour Le Martyre de Saint Sébastien, destinée au monastère des Augustins est conservée au Cleveland Museum of Art[2].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sont nés à Dießen am Ammersee :

  • Le Père Maurus Friesenegger OSB (* 1595 à Dießen, † 1655 à Andechs), abbé du monastère d'Andechs, en Bavière, de 1640 à 1655, auteur d'une chronique de la guerre de Trente Ans.
  • August Ganghofer (* 23 April 1827; † 29 mars 1900 à Munich), directeur de la gestion des forêts de l'État de Bavière de 1879 à 1897.
  • Matti Bauer, réalisateur de films documentaires.

Ont vécu à Dießen am Ammersee :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :