Didier de Langres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Didier (homonymie), Saint-Didier et Didier.
Martyre de St Didier de Langres (Speculum historiale, XIV. siècle)

Didier de Langres, évêque de Langres, aurait subi le martyre en 264. L'Église le fête le 23 mai.

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Didier de Langres est fêté le 23 mai, probablement par confusion avec Didier de Vienne, car les plus anciens témoignages situent plutôt la fête de Didier de Langres au 11 février.

De même, la date de 264 pour son martyr n'est qu'une conjecture, à partir d'actes peu fiables du début du VIIe siècle, dus au prêtre Warnacharius. Didier de Langres semble plutôt avoir été évêque au milieu du IVe siècle, puisque son nom figure sur les listes du faux concile de Cologne de 346. En outre, un autre « Didier », Dizier de Langres (Desiderius), a été évêque de Langres au début du Ve siècle[1]. Selon Guillaume Flamang, Chanoine à Langres en 1482, les Vandales conduits par un certain Chrocus l'auraient décapité en 411 (lire en ligne)...

Musée d'art et d'histoire de Langres (Haute-Marne). Sur la gauche l'église de Sainte-Madeleine avec les reliques de Desiderius de Langres[2].

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  1. Jacques Laurent, Ancien diocèse de Langres (Cartulaire de l’Abbaye de Molesme), 1907
  2. Champagne-Ardenne, Haute-Marne. Langres. Église Saint-Didier (ancienne), actuellement musée municipal