Didier Sustrac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Didier Sustrac
Naissance (57 ans)
Drapeau de la France Grasse
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, écrivain
Genre musical Variété française, musique brésilienne, bossa nova
Instruments Guitare, chant
Années actives Depuis 1993
Labels Remark
EMI
Zinzin production
Site officiel Site de Didier Sustrac

Didier Sustrac est un auteur-compositeur-interprète et auteur d'ouvrages pour la jeunesse français, né le à Grasse (Alpes-Maritimes).

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est en photographiant un groupe de rock qu'il remplace au pied levé le guitariste. À dix-huit ans, il pérégrine sur les routes du Venezuela pendant deux ans. Puis sur celles du Brésil, où il apprend la bossa nova et la langue portugaise. Ceux-ci caractérisent l'ensemble de son œuvre.

Didier Sustrac est également auteur de quatre livres dont trois pour enfants.

Discographie[modifier | modifier le code]

Collaborations avec d'autres artistes[modifier | modifier le code]

Didier Sustrac enregistre des duos:

  • 1995 avec Chico Buarque sur le CD "Blues indigo" dans la chanson "ça sert à quoi "
  • 1996 avec Michel Fugain sur le CD Petites fêtes entre amis dans la chanson Jusqu'à demain peut-être
  • 1998 avec Ricardo Vilas sur le CD Bem Brasil dans la chanson éponyme
  • 2000, il produit le CD de Marcio Faraco, Ciranda et y chante en duo la chanson Nostalgia.
  • 2003, enregistre avec Claude Nougaro, la chanson "cogne" dans l'album "Matière Première"

Il écrit également des chansons, entre autres, pour Jane Fostin (Blues de Billie), Nana Mouskouri (Voir le monde), Maurane (J’t’ai pas tout dit).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Busca Vida, éditions Orphie
  • 2007 : Chut le roi pourrait t’entendre, conte pour enfants, prix de l’éducation enfantine, Gautier-Languereau
  • 2009 : Mon grand livre des papas, Thomas Jeunesse
  • 2010 : Le Capitaine Pff et le Dragon rouge, Thomas Jeunesse

Liens externes[modifier | modifier le code]