Didier Gosuin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gosuin.

Didier Gosuin
Fonctions
Ministre bruxellois de l'Emploi, de l'Économie, de la Formation Professionnelle et de la Santé
En fonction depuis le
(4 ans, 2 mois et 26 jours)
Gouvernement Gouvernement Vervoort II
Prédécesseur Céline Fremault
Bourgmestre d'Auderghem
En fonction depuis
Monarque Albert II
Philippe
Coalition LB-Samen
Prédécesseur Robert Dept
Parlementaire au Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale
Groupe politique MR, puis FDF
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Ixelles
Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité Belge
Parti politique Logo DéFI small.jpg Démocrate Fédéraliste Indépendant
Diplômé de Université catholique de Louvain
Profession enseignant
Résidence Auderghem

Didier Gosuin
Membre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale

Didier Gosuin est un homme politique belge, né le à Ixelles. Il est membre de DéFI. Il assume les fonctions de bourgmestre de la commune d'Auderghem depuis 1995. Il est, depuis le 20 juillet 2014,

  • Ministre bruxellois de l'Emploi et de l'Économie,
  • Ministre, membre du collège de la Commission communautaire française (COCOF), chargé de la Formation professionnelle
  • et enfin, il est également membre du Collège réuni de la Commission communautaire commune (COCOM), chargé de la Politique de la Santé, de la Fonction publique, des Finances, du Budget, du Patrimoine et des Relations extérieures.

Il obtint en 1982, une licence en Science du travail et relations industrielles à l’UCL après un régendat en français, histoire et morale en 1979.

Il a créé une société dans le commerce de chocolat ainsi qu’une société de comptabilité et de fiscalité.

Il occupe son premier poste politique important en 1977, comme échevin de la Culture et de la Jeunesse à Auderghem. Il fait partie du premier gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale en 1989.

En 2008, il publie Le défi social bruxellois aux Éditions Luc Pire.

Fonctions politiques[modifier | modifier le code]

  • depuis 1977 : Conseiller communal à Auderghem
  • 1977 - 1989 : Échevin de la Jeunesse, de la Culture et, ensuite, de l’Urbanisme à Auderghem
  • 1989 - 1991 : Secrétaire d’État régional bruxellois à l’Environnement et au Logement
  • 1991 - 2004 : Ministre régional bruxellois
    • 1991 - 1995 : de l'Environnement, Propreté Publique, Rénovation urbaine, Commerce extérieur, Culture, Sport, Tourisme, Jeunesse ainsi que de l’Aide aux personnes
    • 1995 - 1999 : de l’Environnement, Propreté publique, Rénovation urbaine, Culture, du Sport, Tourisme, Jeunesse et de l’aide aux personnes
    • 1999 - 2004 : de l’Environnement, Propreté publique, Commerce extérieur, Culture, Sport, Tourisme, Jeunesse et de l’aide aux personnes
  • depuis 1995 : Bourgmestre d'Auderghem
  • depuis 2004 : député de la Région de Bruxelles-Capitale
  • 2009 : Chef du groupe politique MR au Parlement bruxellois.
  • 2011-2014 : Chef de groupe FDF au Parlement bruxellois
  • depuis 2014 : Ministre bruxellois de l'Emploi, de l'Économie, de la Formation Professionnelle et de la Santé[1]

Action politique[modifier | modifier le code]

Estimant que le gouvernement Charles Picqué ne fait que retarder la décision de l'extension du métro bruxellois, Didier Gosuin pointe clairement le parti écologiste comme responsable des blocages. Selon lui, c'est maintenant[Quand ?] qu'il faut investir pour désengorger Bruxelles par le biais d'une nouvelle ligne Nord-Sud. Pour les écologistes, ces travaux risquent de défigurer la ville[2].

En tant que ministre bruxellois de l'Économie, il agit pour soutenir au niveau régional le développement des entreprises à finalités sociales basées sur l'économie circulaire[3] et collaborative[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pascal Sac, Didier Gosuin - Les mains vertes, Luc Pire, Bruxelles, 2004, 170 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Gouvernement régional », CIRB-CIBG (consulté le 22 juillet 2014)
  2. Bruxelles/Le MR embraye sur le cri d'alarme du patron de la STIB, Gosuin accuse Ecolo de blocage, propos recueillis par Jean-Pierre Borloo, Le Soir, 27 juin 2011.
  3. « Un programme d’Économie Circulaire pour Bruxelles », Le Soir,‎ (lire en ligne).
  4. « Un nouveau cadre pour l’économie sociale », Didier Gosuin,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]