Didier Castell-Jacomin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Didier Castell-Jacomin
Description de l'image Defaut 2.svg.
Informations générales
Naissance (49 ans)
Drapeau : France Marseille (France)
Activité principale Pianiste
Instruments Piano
Site officiel didiercastelljacomin.com

Didier Castell-Jacomin est un pianiste français né à Marseille le 1er mai 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Didier Castell-Jacomin commence à l'âge de 4 ans l’étude du piano. Il rencontre György Cziffra à Senlis à l'âge de 11 ans, puis est admis au conservatoire de Nice ou il en ressort diplômé en 1988 des classes de piano, solfège et déchiffrage. En 1988, après avoir obtenu son baccalauréat au lycée Masséna à Nice, il étudie à Saint-Maur-des-Fossés avec Catherine Collard, puis il rencontre le pianiste Fausto Zadra. Il sera admis dans son École internationale de Piano, Fondation Centre International d'Études Musicales (CIEM) Mozart à Lausanne et à Rome pendant douze ans.

En 1991, il interprète le concerto K.414 de Mozart pour la première fois[1] en concert symphonique, lors de deux concerts d'amitié France-Québec, à Nice, sous la direction du chef d'orchestre québécois Roger-Luc Chayer[2].

Des salles telles que le Carnegie Hall (New-York) en 2000 et 2008 avec le Forte String Quartet[3], le Concertgebouw (Amsterdam) en 2000 et 2001, la Philharmonie de Berlin ainsi que la Philharmonie de Baden-Baden entre autres, ont accueilli le pianiste durant ces dix dernières années pour des prestations publiques dans le cadre de tournées. Le pianiste quelle que soit la salle qui l'accueille, ne s’économise jamais sur la qualité de ses prestations et donne le meilleur de lui-même afin de servir au mieux les œuvres qu'il interprète[4].

En 1999, Didier Castell-Jacomin enregistre sous le label Calliope les concertos de Mozart K.414 et K.415 avec le quatuor des Solistes de l'Orchestre de chambre du Philharmonique de Berlin. Le pianiste a enregistré, depuis, trois autres CD, un récital Mozart (label Calliope), un récital Chopin (label Cristal Records Classic) ainsi qu'un CD de musique russe Tendresse russe (label Cristal Records Classic).

Caroline Haffner, directrice générale du festival « New Year Music Festival » fait appel au pianiste en 2009 pour interpréter (entre autres) un concerto de Haydn (année Haydn).

Lors de son concert au théâtre de l’Athénée à Paris en octobre 2009, Ève Ruggiéri fait la présentation de son enregistrement Polonia (recital d'œuvres de F. Chopin).

Piano 24, revue annuelle de La Lettre du musicien, confiait à Didier Castell-Jacomin l'enregistrement d'un CD de musique russe Tendresse Russe, offert à ses lecteurs, encarté dans le numéro 24 en 2010[5].

En 2010, il se consacre à l'étude d'une série d'œuvres de femmes compositeurs et fait la rencontre de l'arrière-petite-fille de la compositrice Mel Bonis, Christine Géliot, dépositaire de toutes les œuvres de Mel Bonis. De cette rencontre naît un enregistrement consacré aux femmes compositeurs que le pianiste a conçu en juillet 2011 dans les studios Teldex à Berlin. Cette même année le compositeur Florent Gauthier publie une œuvre [6] chez Aedam Musicae qu'il dédie à Christelle Abinasr et Didier Castell-Jacomin. Ce dernier, fera la création de cette œuvre en 2012.

En octobre 2012, le critique musical britannique Norman Lebrecht, de l'Open Letters Monthly, qualifiait Didier Castell-Jacomin de pianiste "éblouissant" en parlant de son interprétation sur le CD "Regards" consacré aux femmes compositrices (Intégral Classic)[7]. La même année il obtient pour son enregistrement "Regards" le prix "MAESTRO" décerné par le magazine national "Pianiste"

Castell-Jacomin, a récemment rencontré le pianiste Paul Badura-Skoda a Vienne. De cette rencontre est née un projet d'enregistrement qui aura lieu en Avril 2014 dans les concerti de Mozart K.242 et K.365 pour le label mDG. http://www.badura-skoda.cc/[réf. nécessaire]

Depuis debut 2018 Castell-Jacomin fait partie de l'agence de concerts parisienne Musica Prima, dirigée par Philip de la croix, en compagnie du Wiener Kammer Symphonie Quintet avec lequel il enregistre 2 concerti de Mozart (K.488 et K.246) sous le label Naxos. Ce meme label signe Castell-Jacomin pour un enregistrement en 2020 d'oeuvres pour piano solo de Schubert

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Concerti de Mozart K.414 et K.415 (calliope)
  • 2001 : Mozart Récital (Sonates, Fantaisies, Adagio) (Calliope)
  • 2009 : Récital Chopin Album Polonia (Cristal Records Classic)
  • 2010 : Récital d'œuvres russes, Album Tendresse russe (Cristal Records Classic)
  • 2012 : Concertos de Mozart K.414 et K.415 (Disques A Tempo)
  • 2012 : Récital Mozart Fantaisies, Adagio et Sonates (Disques A Tempo)
  • 2012 : Récital "Regards" Mel Bonis, Cécile Chaminade, Marianna von Martinez, Clara Schumann (Continuo Classic)
  • 2016 : CD avec le quintette a vents "Catalpa" et le clarinettiste Geert Baeckelandt dans un programme de J.B Vanhal (2 sonates pour clarinette/piano) et le quitette op.16 de Beethoven)
  • 2019 : CD Mozart/Lachner K.246 & K.488 with the wiener KammerSymphonie Quintet (Excerpts Die Zauberflöte) [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]