Didier Berthet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berthet.
Didier Berthet
Biographie
Naissance (55 ans)
Boulogne-Billancourt
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Jean-Luc Bouilleret
Évêque de Saint-Dié
Depuis le

Blason
« Ut vitam habeant » (Jn, 10-10)
« Pour qu’ils aient la vie »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Didier Berthet, né le à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, est un prélat catholique français, évêque de Saint-Dié depuis juin 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Conversion et formation[modifier | modifier le code]

Baptisé dans l'Église réformée de France, Didier Berthet reçoit une éducation calviniste. Adolescent, il est scolarisé au collège catholique Saint-Jean-de-Béthune, à Versailles (1975-1980). À la fin du lycée, souhaitant devenir pasteur, il réfléchit à ce qu'est l'Église et en vient à l'idée que l'Église catholique est apostolique, héritière de la foi et de la succession des apôtres. En 1980, alors que le pape Jean-Paul II est en France, il participe à une rencontre avec les jeunes et découvre « le mystère de l'Église autour [du pape], comme successeur de Pierre. Sa personne étant le garant d'une Église qui vient des origines et d'une Église universelle ». Alors qu'il étudie à l'Institut d’études politiques de Paris (1980-1983), il se convertit finalement au catholicisme en 1983[1].

Il entre ensuite au séminaire français de Rome (1987-1993) et à l'université grégorienne de Rome (1987-1993), où il obtient un baccalauréat en théologie (1991) et une licence en droit canonique (1993).

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Diocèse de Nanterre[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le pour le diocèse de Nanterre, l'abbé Berthet travaille dans les villes de Rueil-Malmaison, Antony, Nanterre et Issy-les-Moulineaux.

À Rueil-Malmaison (1993-1998), il est vicaire de la paroisse Saint-Pierre et Saint-Paul, responsable de l’aumônerie de l’enseignement public, et curé de la paroisse Saint-Joseph de Buzenval.

À Antony (1998-2006), il est curé de la paroisse Saint-Saturnin (1998-2005) ; chargé de l’accompagnement des séminaristes (2001-2003) ; vicaire épiscopal du secteur sud de Nanterre (2003-2006) , membre du Conseil épiscopal ; curé de la paroisse Sainte-Maxime (2005-2006).

Il devient chancelier du diocèse de Nanterre, membre du Conseil épiscopal et de l’équipe animatrice du Séminaire Saint-Sulpice à Issy-les-Moulineaux (2006-2007), avant d'en devenir son supérieur (2007-2016).

Évêque de Saint-Dié[modifier | modifier le code]

Nommé évêque de Saint-Dié le 15 juin 2016 par le pape François, sa consécration épiscopale a lieu le 4 septembre 2016 par l'archevêque de Besançon Mgr Jean-Luc Bouilleret, assisté de l'évêque émérite de Saint-Dié Mgr Jean-Paul Mathieu (auquel il succède) et de l'évêque de Nanterre Mgr Michel Aupetit (son ancien supérieur hiérarchique)[2].

Il est par ailleurs engagé dans le dialogue œcuménique avec les Églises orthodoxes[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]