Didi'Land

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Didi'land
Image illustrative de l’article Didi'Land

Ancien nom Fantasialand
Ouverture 1982
Superficie 7 ha exploités (en 2004) sur 17
Pays Drapeau de la France France
Département Bas-Rhin
Commune Morsbronn-les-Bains
Propriétaire famille Wernert
Type de parc Parc d'attractions
Nombre d'attractions Total : 32
Nb de montagnes russes : 3
Nb d'attractions aquatiques : 4
Site web http://www.didiland.fr/
Coordonnées 48° 54′ 47″ nord, 7° 45′ 10″ est
Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin
(Voir situation sur carte : Bas-Rhin)
Didi'land
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
(Voir situation sur carte : Grand Est)
Didi'land
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Didi'land

Didi'land est un parc d'attractions situé à Morsbronn-les-Bains, en Alsace, en France.

Le parc d'attractions[modifier | modifier le code]

Ouvert en 1982[1] par la famille Wernert, le parc a d'abord été connu sous le nom Fantasialand, à ne pas confondre avec le parc d'attractions allemand Phantasialand.

Didi'Land est un parc de loisirs familial proposant plusieurs types d'attractions pour tous les âges. L'entrée du parc et son restaurant ont été aménagés dans un moulin du XVIIe siècle et dans d'anciennes écuries datant de 1953.

En 2012, le parc fêtait ses 30 ans d’existence[2].

Informations économiques[modifier | modifier le code]

La société Poney Ranch a été immatriculée au RCS le .

En 2016, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 2 327 200 € et dégagé un résultat de 87 800 € avec 19 collaborateurs.

Elle est dirigée par le holding Wernert, représenté par Arthur Wernert[3].

Historique du parc[modifier | modifier le code]

  • 1982 : train de la mine, les radeaux, le bateau pirate, les caravelles. attractions disparues
  • 1990 : les éléphants.
  • 1995 : la rivière sauvage.
  • 1998 : le grand canyon.
  • 1999 : fermeture du train de la mine.
  • 2000 : le drakkar.
  • 2005 : la pomme.
  • 2007 : les montgolfières.
  • 2008 : le rafting (ouvert en 2009).
  • 2009 : le trafic jam, la rivière indienne, les mini auto-scooters, 111 000 entrées au parc.
  • 2010 : le magic mouse, le buccaneer, le grillos (investissement record de 1,2 million d'Euros), 110 000 entrées au parc.
  • 2011 : les tracteurs rigolos (investissement 150 000 Euros), la fréquentation du parc augmente de 25 % par rapport à l'année précédente (115 000 visiteurs).
  • 2012 : le Monorail : monorail semi-électrique de 3 m de haut de Mettalbau Emmeln (Investissement 600 000 euros) + autos-scooters.
  • 2013 : le Mega Disk'O : Mega Disk'O 24 de Zamperla () + Pirates Aventures ().
  • 2014 : le Cyclon Coaster, le Piratfallet, nouveau bateau pirate, nouveau Family Swing et Bounce Spin, tous de SBF Visa Group.
  • 2016 : Structures gonflables
  • 2018 : le Baby Flum de Soquet et l'Apollo side-car de Technical Park
  • 2019 : la Grande Roue
  • 2020 : Duck Familly

Montagnes russes[modifier | modifier le code]

Nom Type Constructeur Année
Drakkar Montagnes russes assises Soquet 2000
Family Coaster (anciennement La Pomme) Montagnes russes assises junior SBF Visa Group 2005

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Disparues[modifier | modifier le code]

Nom Type/ Modèle Constructeur Ouverture Fermeture
Cyclon Coaster Montagnes russes assises SBF Visa Group 2014 2014
Magic Mouse Wild Mouse tournoyante SBF Visa Group 2010 2013
Train de la Mine Montagnes russes assises Soquet 1982 1999

Attractions aquatiques[modifier | modifier le code]

Attractions à sensations fortes[modifier | modifier le code]

Autres attractions[modifier | modifier le code]

Attractions disparues[modifier | modifier le code]

Spectacle[modifier | modifier le code]

  • Cirque Venissia.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]