Dida (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dida
Pays Côte d'Ivoire
Région Sud-Bandama
Nombre de locuteurs dida de Yocoboué : 102 000 (1993)[1]
dida de Lakota : 93 800 (1993)[2]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 gud – Yocoboué
dic – Lakota
gie – Guébie
IETF gud, dic, gie

Le dida (dougako ou brabori, dieko, gabo, guébie, satro, ziki) est une langue de Côte d'Ivoire, en Afrique de l'Ouest. Elle fait partie du groupe des langues kru.

Variétés[modifier | modifier le code]

Le SIL International, organisme délivrant les codes ISO 639-3, recense quatre variétés pour la sous-famille du dida[3] :

Écriture[modifier | modifier le code]

Alphabet dida de Yocoboué[4]
a b bh c d e ɛ f g gb gh gw i ɩ j k kp kw l m n ny ŋ ŋw o ɔ p s t u ʋ v w y z

Le ton haut est indiqué à l’aide de l’accent aigu et le ton bas à l’aide de l’accent grave. Le ton moyen est non marqué.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monik Charette, « Analyse phonologique des emprunts en dida de Niakassé », in Revue québécoise de linguistique, 14, 1, 1984, p. 87–111
  • Rhonda L. Hartell, Alphabets of Africa, Dakar, BREDA (UNESCO) et Summer Institute of Linguistics, (OCLC 35148690, présentation en ligne)
  • (en) Jonathan Kaye, « Tone sensitive rules in Dida», in Studies in African Linguistics, supplément 8, , p. 82–85
  • (en) Kirk Miller, The Tones of Abou Dida, University of California, Santa Barbara, 2005
  • SIL Côte d’Ivoire, À zɛlɩ dída [Lisons le dida, nouvelle orthographe], Abidjan, Société Internationale de Linguistique, , 2e éd., 50 p.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]