Diconne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Diconne
Diconne
La mairie.
Blason de Diconne
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Arrondissement de Louhans
Canton Pierre-de-Bresse
Intercommunalité Communauté de communes Bresse Revermont 71
Maire
Mandat
Robert Coulon
2018-2020
Code postal 71330
Code commune 71175
Démographie
Population
municipale
347 hab. (2016 en diminution de 1,14 % par rapport à 2011)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 46′ 29″ nord, 5° 08′ 05″ est
Altitude Min. 188 m
Max. 215 m
Superficie 15,94 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Diconne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Diconne

Diconne est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Diconne fait partie de la Bresse louhannaise.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Martin-en-Bresse Villegaudin Mervans Rose des vents
N Devrouze
O    Diconne    E
S
Thurey

Histoire[modifier | modifier le code]

La plus vieille description précise des villages de cette partie de Bresse du Nord est la visite de Benoist Julien, conseiller du roi Louis XIV en avril 1676 : il s'agissait en fait d'une inspection destinée à vérifier si les doléances des villageois étaient fondées, à un moment où Louis XIV s'apprêtait à fortement augmenter les impôts.

« [...] avons reconnu en arrivant (à Diconne) qu'il est situé parmi les bois, que son climat est de peu de rapport, que les terres n'y sont qu'à seigle, et que toutes les maisons sont couvertes de paille [...] il y a environ huit laboureurs tenant chacun une charrue. Le surplus sont pauvres grangers, manouvriers et gens vivant du travail qu'ils ont dans les bois, ont quelques cantons de terre qu'ils défrichent [...] [La population] est présentement réduite à 46 feux [= env. 200 personnes], y compris les femmes veuves, parce que plusieurs ont abandonné, qu'il y a 3 granges [=fermes] des meilleures de la paroisse qui sont abandonnées, l'une pour avoir été incendiée, une autre parce que le propriétaire a été détenu es prisons de Dijon plus d'un an, et l'autre par le décès de son maistre qui a été assassiné; que dans ladite communauté ils n'ont point de communaux [...] »

— AD21 - C4838[réf. non conforme]

Jusqu'au milieu du XVIIIe siècle, la vie à Diconne est très précaire, à cause de sa situation de clairière au milieu des Bois de La Marche, marécageuse et propice au paludisme. Année après année pendant les règnes de Louis XIV et Louis XV, les échevins soulignent l'excès des impôts demandés.

Voici la composition sociologique et la population de la paroisse à quelques dates :

  • 1578 : 22 feux (unités familiales) soit environ 110 habitants
  • 1588 : 37 feux (=190 hab.)
  • 1607 : 9 feux (=45 hab.)
  • 1650 : 12 feux(= 60 hab.) « jusqu'à rétablissement » ; à la suite des guerres.
  • 1667 : 27 feux (=145 hab.)
  • 1699 : 70 feux (= 350 hab.)
  • 1708 : 76 familles + 10 veuves = 390 habitants, répartis ainsi : 25 familles de laboureurs aisée, 8 petits laboureurs ou métayers, 4 veuves aisées, 28 familles de manouvriers, 5 artisans pauvres, 11 mendiants, 5 veuves pauvres
  • (1709-1710: année de la grande famine) En 12 ans, la situation va se redresser spectaculairement.
  • 1726 : 102 familles dont les professions sont : 51 manouvriers ou journaliers, 18 rentiers, 14 demi-laboureurs, 8 laboureurs et grangers, 2 mendiants, 2 maréchaux-ferrants, 2 cabaretiers (dont la présence, nouvelle, est symptomatique), 1 charron, 1 sabotier, 1 praticien (juriste), 1 garde-étalons
  • 1736 : 76 familles + 7 veuves
  • 1749 : 72 familles + 10 veuves
  • 1760 : 76 familles + 2 veuves, comprenant : 2 marchands, 6 fermiers aisés, 1 cabaretier, 2charbonniers, 13 cercliers et sabotiers, 1 cardeur, 2 maréchaux, 1 tailleur, 1 meunier, 3 tissiers, 12 laboureurs propriétaires, 11 laboureurs d'autrui, 21 journaliers.
  • 1787 : 132 familles + 12 veuves

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Diconne Blason Coupé ondé: au 1er parti au I d'azur à deux roseaux tigés et feuillés d'or accompagnés en chef d'un canard volant d'argent et au II d'or au chêne au naturel, au 2e de sinople à la ferme bressane d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2008 Joël Sassot    
mars 2008 juillet 2018 Jean-Pierre Théveniaux    
octobre 2018 En cours RobertCoulon[1]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 347 habitants[Note 1], en diminution de 1,14 % par rapport à 2011 (Saône-et-Loire : -0,18 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
711753709666656816770803803
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
770720752723701726698740725
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
716669628589602578538529482
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
435389372302292215275351347
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :