Diccionario geográfico-estadístico-histórico de España y sus posesiones de Ultramar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diccionario geográfico-estadístico-histórico de España y sus posesiones de Ultramar
Image illustrative de l'article Diccionario geográfico-estadístico-histórico de España y sus posesiones de Ultramar
Frontispice de l'œuvre de Pascal Madoz

Pays Espagne
Directeur de publication Pascual Madoz
Version originale
Langue espagnol
Éditeur Imprenta de la viuda de D. Joaquín Ibarra
Date de parution 1846 et 1850 à Madrid

Le Diccionario geográfico-estadístico-histórico de España y sus posesiones de Ultramar (littéralement « Dictionnaire géographico-stadistico-historique de l'Espagne et de ses possessions d'Outre-mer » ou connu plus simplement sous le titre de « Dictionnaire géographique de l'Espagne »), est une œuvre monumentale publiée par Pascual Madoz entre 1846 et 1850. Composée de 16 volumes, elle analyse toutes les communes d'Espagne. Elle constitue à cette époque une importante amélioration, par rapport au Diccionario geográfico y estadístico de España y Portugal, qui avait été publié en 1829 par Sebastián Miñano (es).

Création[modifier | modifier le code]

Gravure de Manuel Lázaro Burgos du Palais du Marquis de Casa Riera (es) publiée dans le tome X (1850).

Également connu en espagnol comme « el Madoz », c'est une œuvre à laquelle, selon l'auteur lui-même, ont été consacrées 15 ans, 11 mois et 7 jours de travaux littéraires. Dans cette tâche, il a été aidé par plus d'un millier de collaborateurs et vingt correspondants : « Je ne suis pas l'auteur du Dictionnaire géographique, statistique et historique : cette gloire revient à tous les collaborateurs distingués que j'ai eus dans toutes les provinces et aux bons amis qui ont travaillé dans les bureaux de ma rédaction, dont les noms des uns et des autres figureront avec ceux des correspondants à Cuba, Puerto Rico et Philippines à l'endroit opportun ; il revient à tous les gouvernements qui se sont succédé de 1836 à aujourd'hui, parce que tous, sans distinction de couleur politique, ont soutenu mes efforts de façon noble et loyale[N 1]. »

Il contient de nombreuses gravures pour illustrer les différents lieux mentionnés, comme celle du Palais du Marquis de Casa Riera (es) de Manuel Lázaro Burgos.

Impact[modifier | modifier le code]

Cette œuvre est toujours consultée à l'heure actuelle par les historiens, chercheurs et archéologues, car elle contient de nombreuses informations intéressantes sur les ruines, les restes et les éventuels gisements archéologiques avec leur description d'époque correspondante.

Indice des tomes[modifier | modifier le code]

Tome Communes
Tome I Aba - Alicante
Tome II Alicanti - Arzuela
Tome III Arra - Barcelona
Tome IV Barcella - Buzoca
Tome V Caabeiro - Carrusco
Tome VI Ca Sebastiá - Córdoba
Tome VII Cordobelas - Ezterripa
Tome VIII Faba - Guadalajara
Tome IX Guadalaviar - Juzvado
Tome X La Alcoba - Madrid
Tome XI Madrid de Caderechas - Muztiliano
Tome XII Nabaja - Pezuela de las Torres
Tome XIII Phornacis - Sazuns
Tome XIV Scalae Anibalis - Toledo
Tome XV Toledo - Vettonia
Tome XVI Via - Zuzones

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Texte original : « No soy yo el autor del Diccionario Geográfico, Estadístico e Histórico: esta gloria corresponde a tantos y tan distinguidos colaboradores que he tenido en todas las provincias y a los buenos amigos que han trabajado en las oficinas de mi redacción, cuyos nombres, los de aquellos y los de estos, figurarán con los de los corresponsales de Cuba, Puerto Rico y Filipinas en lugar oportuno; corresponde a todos los Gobiernos que se han sucedido desde 1836 hasta el día, porque todos sin distinción de colores políticos, han secundado noble y lealmente mis esfuerzos. »
Références

Liens externes[modifier | modifier le code]