Diaspora serbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La diaspora serbe résulte de départs volontaires ou de migrations forcées, voire d'expulsions violentes. Il y a actuellement 4,5 à 5,5 millions de Serbes de la diaspora dans le monde, sur 12 à 13 millions de serbe dans le monde, un serbe sur trois ne vit pas en Serbie, dont 4 millions ont la nationalité serbe[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

On distingue communément six grandes vagues d'émigration :

  • La quatrième vague d'émigration est motivée par une volonté individuelle d'ouverture vers l'extérieur donc pas seulement économique mais aussi politique: le régime de Tito voulait diminuer les risques d'explosion sociale dans le pays, en autorisant les yougoslaves à émigrer. Les serbes se rendaient à l'étranger comme travailleur temporaire, « travailleurs invités » ou « résidents étrangers » entre 1960 et 1989, principalement vers des pays d'Europe ; Autriche, Belgique, Danemark, France, Allemagne, Grèce, Italie, Pays-Bas, Suède et Royaume-Uni). Une proportion importante de ces Serbes retournera en Yougoslavie dans les années 1980, après avoir capitalisé.
  • La cinquième vague migratoire est due aux guerres de Yougoslavie entre 1990 et 1999. Cette migration est une fuite des cerveaux et des travailleurs qualifiés, vers le Canada et les États-Unis, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. La plupart des immigrés serbes en Europe sont dans cette période des Roms ou des paysans serbes sous-qualifiés.
  • La sixième vague, de 2000 à nos jours, est une émigration économique.

La puissance économique de la diaspora[modifier | modifier le code]

La diaspora serbe est proportionnellement la plus importante d'Europe, 1 serbe sur 3 vit hors de Serbie, tous les ans celle-ci réinvestit en Serbie via des transferts, 2,4 milliards de dollars en 2005[2] et 5,5 milliards de $ en 2009[3]. On estime que le capital de la diaspora est d'environ 25 milliards de $[réf. nécessaire].

Les serbes de Serbie et la diaspora serbe[modifier | modifier le code]

Le gouvernement de Belgrade a déclaré que la diaspora serbe comptait 8 millions de personnes[1],[4]. La Serbie a pu évaluer précisément sa diaspora vivant à l'étranger grâce au renouvellement des pièces d'identité (serbe latin lična karta) lors mise en place de la carte d'identité biométrique au format « carte de crédit » selon les normes UE et US.

Europe:

Amériques:

Océanie/Afrique:

Asie:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alexis Troude, Géopolitique de la Serbie, éditions Ellipses (ISBN 2-7298-2749-8), page 269
  2. Encyclopédie Universalis 2008 (données statistiques de la Serbie, le Monde en Chiffres)
  3. http://www.blic.rs/Vesti/Ekonomija/187110/Srpska-dijaspora-poslala-55-milijardi-dolara-u-2009
  4. http://www.politika.rs/rubrike/Tema-nedelje/izmedju-matice-i-rasejanja/Dijaspora-moze-da-promeni-Srbiju.lt.html