Diaspora musulmane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La diaspora musulmane est le nombre de personnes de culture et de confession musulmane qui ne vivent pas dans les pays du monde musulman. Les plus fortes communautés se trouvent en Europe (Russie, France), en Asie (Inde, Chine) et en Afrique subsaharienne (Nigeria, Éthiopie).

En Asie[modifier | modifier le code]

Hors Moyen-Orient et Asie Centrale, l'Asie est le continent qui détient la plus grande communauté musulmane dans le monde. Les régions à plus fortes diasporas musulmanes sont l'Asie du Sud et l'Extrême-Orient. Les pays où la communauté musulmane compte plus de 1 million de personnes sont l'Inde, la Chine (21 000 000[1]), la Russie, les Philippines, la Thaïlande, le Népal, la Birmanie et Israël.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) United Nations High Comissionner for Refugees, « Refworld - 2010 Report on International Religious Freedom - China (includes Tibet, Hong Kong, Macau) », Refworld (consulté le 14 février 2015)