Diane Pernet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Diane Pernet
Description de cette image, également commentée ci-après
Diane Pernet par Alessandro Simonetti.
Naissance Washington, DC
Profession

Diane Pernet (née à Washington, DC) est une blogueuse de mode, une journaliste et critique de mode internationale d'origine américaine basée à Paris. Elle est aussi la fondatrice du festival ASVOFF.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née aux États-Unis, elle suit des études à l'Université Temple de Philadelphie puis est diplômée en réalisation de films documentaires[1]. Dans les années 1970, elle part vivre à New York où elle débute comme costumière pour le cinéma, inspirée par Charles James, avant de fonder sa propre marque vers la fin de la décennie ; celle-ci dure treize ans[1]. Si au départ ses collections sont colorées, elle dérivent peu à peu jusqu'à devenir totalement noires[1]. Mariée quatre fois, elle dira que seul son premier mari, mort dans un accident, compte pour elle jusqu'à oublier les trois suivants[1].

Mais dans les années 1980, le Sida fait des ravages ; précisant qu'une très grande majorité de ses amis sont touchés par l'infection, elle fait une dépression, comparant l'univers de New York à celui du film Blade Runner[1]. Hésitant entre plusieurs capitales d'Europe, elle souhaite quitter les États-Unis pour finalement choisir de s'installer à Paris[1] en 1990[2]. Abandonnant sa carrière de styliste, elle collabore avec divers magazines de mode, tels que Joyce magazine, Elle ou Vogue dans leurs éditions françaises[3]. Diane Pernet fait un caméo dans Prêt-à-porter en 1994[4].

Elle débute en 2005 son propre blog consacré à la mode, « A Shaded View on Fashion » en référence aux perpétuelles lunettes noires qu'elle arbore[1] ; celui-ci devient alors un blog « incontournable »[4] dans le domaine de la mode.

ASVOFF[modifier | modifier le code]

Diane Pernet est également la fondatrice de ASVOFF (en) (A Shaded View On Fashion Film), festival annuel de films de mode créé en 2008 et qui débute au Jeu de Paume[5] pour être ensuite présenté au Centre Pompidou[6] les années suivantes, ainsi que dans différents lieux du monde[1]. ASVOFF est connu comme le premier festival international consacré à la mode, au style et à la beauté[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) Colin McDowell, « Diane Pernet, the Shaded Lady », Opinion, sur businessoffashion.com, (consulté le )
    Cet article est lisible en français in : « Diane Pernet, la dame en noir et en nuances », The Business of Fashion, sur businessoffashion.blog.lemonde.fr, Le Monde, (consulté le )
  2. Article et interview in : (en) Tim Murphy, « Diane Pernet, the Original Style Blogger, on Fashion and Film », sur tmagazine.blogs.nytimes.com, The New York Times, (consulté le )
  3. (en) Biographie par The Business of Fashion
  4. a et b (en) Biographie sur son site officiel
  5. Site officiel du centre d'art :, « "A SHADED VIEW ON FASHION FILM" Paris's first annual fashion film festival », sur jeudepaume.org (consulté le )
  6. Marie-Caroline Bougère, « 5ème édition du Festival international du film de mode », Styles, sur lexpress.fr, L'Express, (consulté le )
  7. « ASVOFF », sur arte.tv (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]