Diane Meur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Diane Meur
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

Diane Meur, née à Uccle le , est une femme de lettres belge d'expression française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors de ses études au lycée français de Bruxelles, Diane Meur débute l'allemand avant de faire deux années de classes préparatoires au lycée Henri-IV à Paris puis d'intégrer l'École normale supérieure, rue d'Ulm, en « lettres modernes » (Promotion L 90). Elle obtient une maîtrise de littérature comparée de l'Université Paris-IV ainsi qu'un DEA de sociohistoire de la littérature obtenu à l'EHESS. Après de nombreuses traductions d'ouvrages de philosophie et/ou de sciences, elle écrit son premier roman La Vie de Mardochée de Löwenfels, écrite par-lui-même, publié en 2002 aux éditions Sabine Wespieser en France.

Elle est membre de l'Association des traducteurs littéraires de France et secrétaire de la Société des Gens de lettres.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • La Vie de Mardochée de Löwenfels, écrite par lui-même, Paris, éditions Sabine Wespieser, 2002
  • Le Prisonnier de Sainte-Pélagie, Bruxelles, Labor, 2003
  • La Dame blanche de la Bièvre, Bruxelles, Labor, 2004
  • Raptus, Paris, S. Wespieser, 2004
  • Les Vivants et les Ombres, Paris, S. Wespieser, 2007
  • Les Villes de la plaine, Paris, S. Wespieser, 2011, 372 pages, (ISBN 978-2-84805-341-7)
  • La Carte des Mendelssohn, Paris, S. Wespieser, 2015
  • Sous le ciel des hommes , Paris, S. Wespieser, 27 août 2020

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Hanns Eisler, Musique et Société, Éditions de la Maison des Sciences de l’homme, 1998
  • Erich Auerbach, Le Culte des passions. Essais sur le XVIIe siècle français, Macula, 1998
  • Erich Auerbach, Écrits sur Dante, Macula, 1999
  • Harald Weinrich, Léthé. Art et critique de l’oubli, éditions Fayard, 1999
  • Heinrich Heine, Nuits florentines, précédé de Le Rabbin de Bacharach et de Extraits des mémoires de Monsieur de Schnabeléwopski, éditions du Cerf, 2001
  • Erich Auerbach, Figura, Postface de Marc de Launay, Macula, 2003
  • Paul Nizon, La Fourrure de la truite, Actes Sud, 2006
  • Paul Nizon, Les Premières éditions des Sentiments, Actes Sud, 2006
  • Tariq Ali, Un sultan à Palerme, Sabine Wespieser Éditeur, 2007
  • Tariq Ali, Le Livre de Saladin, Sabine Wespieser Éditeur, 2008
  • Jan Assmann, La Mémoire culturelle : Écriture, souvenir et imaginaire politique dans les civilisations antiques, Éditions Aubier, 2011
  • Tezer Özlü, La Vie hors du temps, Bleu autour, 2014

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

https://www.franceinter.fr/emissions/l-humeur-vagabonde/l-humeur-vagabonde-29-aout-2020