Diane Legault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legault.
Diane Legault
Fonctions
Députée de Chambly
Prédécesseur Louise Beaudoin
Successeur Richard Merlini
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Montréal
Parti politique Parti libéral du Québec
Diplômé de Université de Montréal, Université de Sherbrooke
Profession Dentiste

Diane Legault, née le à Montréal, est une dentiste et femme politique québécoise. Elle est députée libérale de la circonscription provinciale de Chambly de 2003 à 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et jeunesse[modifier | modifier le code]

Elle a obtenu son diplôme collégial au Collège Jean-de-Brébeuf en 1975 et son doctorat en médecine dentaire à l'Université de Montréal en 1979 à l'âge de vingt-deux ans. Elle a par la suite ouvert son propre cabinet dans la région de l'Estrie à Knowlton pour y exercer la profession de dentiste. Ensuite, elle poursuit sa carrière dans le domaine de l'administration. Elle reçoit une maîtrise en gestion d'affaires à l'Université de Shebrooke en 1995.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 2003, elle s'engage en politique active au niveau provincial et elle défait Louise Beaudoin dans le comté de Chambly. À l'Assemblée nationale du Québec, elle a servi dans la commission de la culture et dans la commission des affaires sociales. Elle a présidé la commission spéciale pour le choix de l'emplacement du CHUM. Elle a aussi été adjointe parlementaire au ministre de la santé et des services sociaux Philippe Couillard.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Le 15 novembre 2006, elle démissionne de son poste de députée pour devenir présidente de l'Ordre des dentistes du Québec[1]. Diane Legault a été la première femme élue à ce poste. Elle préside l'Ordre des dentistes du Québec de 2006 à 2011 et elle agit comme conférencière dans plusieurs associations prestigieuses au Canada, en plus d'être membre de divers comités professionnels. Durant son mandat à l'Ordre des dentistes du Québec, elle a développé un plan de modernisation des pratiques professionnelles en santé buccodentaire et elle a négocié une entente de mobilité professionnelle avec la France et au sein de la fédération canadienne.

Diane Legault a enseigné l'éthique clinique à l'Université McGill, elle a reçu un Fellow honorifique du Collège royal des dentistes du Canada et un Fellow de l'Académie dentaire du Québec, de l'Académie dentaire internationale et de l'Académie Pierre Fauchard. Elle est professeure invitée à la faculté de médecine dentaire de l'Université Laval depuis 2012.

En mai 2014, elle est élue présidente du Conseil interprofessionnel du Québec pour un mandat de deux ans.

En janvier 2016, elle est nommée directrice générale de la Fédération canadienne des organismes de règlementation dentaire (FCORD).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Carole Pronovost. 2006. Diane Legault quitte la politique dans la sérénité. Le Journal de Chambly (Chambly), 14 novembre (page consultée le 16 février 2007)