Diagnostic bâtiment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le diagnostic préalable à la réalisation des travaux de conservation-restauration du patrimoine architectural permet par l'expertise technique de déterminer la nature des matériaux employés par l'auteur de l'œuvre, de reconstituer les différentes étapes de son histoire, puis d'identifier leur altération et de pronostiquer leur évolution.

Définition et objectifs[modifier | modifier le code]

C'est une mission d'assistance permettant au maître d'ouvrage d'arrêter un programme de travaux.

Les études de programmation[modifier | modifier le code]

« L'importance des études de programmation est aujourd'hui admise et reconnue. Faire l'impasse sur cette phase essentielle du projet, prévoir un budget et un délai trop faibles pour faire toutes les explorations nécessaires, négliger les concertations indispensables risquent fort de remettre plus tard en cause tout ou partie du projet. Le maître d'ouvrage a besoin de tous les éléments que fournissent de bonnes études de programmation pour arrêter des choix les plus judicieux possibles et pouvoir ensuite faire partager ses choix aux futurs usagers et utilisateurs[1] ».

Les études de conservation-restauration[modifier | modifier le code]

Quelques architectes et sociétés, en nombre limité, se sont spécialisées dans le conseil en techniques de conservation-restauration sur tous les monuments et objets d’art : diagnostic de l’état de conservation, étude préalable et suivi des travaux en liaison avec les maîtres d’œuvre. Citons par exemple les Architectes spécialisés (Architectes en chef des monuments historiques, architectes du patrimoine, architectes expérimentés dans le domaine du bâti ancien), qui se chargent de :

  • l'établissement du protocole de conservation-restauration ;
  • l'adéquation de la meilleure technique pour le problème posé ;
  • la recherche de nouvelles technologies et applications ;
  • du contrôle et du suivi de chantier, avec tests et essais.

Leur diagnostic de l’état de conservation comprend la recherche et la caractérisation des altérations affectant le bâtiment ou l’œuvre ; tout diagnostic se base sur des données objectives d’analyses. Pour les études, ces sociétés travaillent en étroite collaboration avec des spécialistes de disciplines multiples : archéologues, architectes, documentalistes, historiens d'art, photographes, géologues, réalisateurs de vidéos, chimistes, ingénieursetc.

Elles proposent donc soit une étude complète, soit un complément d’information, et se chargent, après définition de l’étendue de leur mission avec les commanditaires, de la mise en œuvre de l’ensemble des recherches, et travaillent sur devis en France et à l’étranger.

Étude des maçonneries anciennes[modifier | modifier le code]

Il s'agit d’essais non destructifs qui permettent d'estimer la compacité des matériaux en place :

  • l'auscultation dynamique (mesure de la vitesse du son) au travers des éléments de maçonnerie à injecter ;
  • l'inspection au géoradar permet de mettre en évidence la présence de cavités dans la maçonnerie ;
  • la mesure de la perméabilité à l'eau. Directement dérivé de l'essai Lugeon mais plus rarement utilisé sur les maçonneries.

Diagnostics à réaliser à l'occasion de la vente ou location d'un immeuble bâti[modifier | modifier le code]

Le Diagnostic immobilier à réaliser à l'occasion de la vente ou location d'un bâtiment est une série de constats obligatoires. Lors de la vente (ou de la location) d'une maison ou d'un appartement en France, la fourniture d'une série de diagnostics est obligatoire pour l'information des acquéreurs ou la location d'un bien immobilier. L'ordonnance 2005-655 du 8 juin 2005 et le décret d'application 2006-1114 ont permis le regroupement de l'ensemble de ces documents en un seul dossier appelé « Dossier de Diagnostic Technique (DDT)», celui-ci comprend les éléments ci-après :

Enfin, un autre document peut être réclamé en cas de copropriété, mais il ne figure pas dans le dossier de diagnostic technique :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait de la brochure de la Mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques « La qualité des constructions publiques » (MIQCP)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Actes de la table ronde organisée à Tours les 6 et 7 octobre 2003, Diagnostics archéologiques en milieu urbain. Objectifs et méthodes et résultats, Sous-direction de l’archéologie et Centre national d’archéologie urbaine (CNAU),
  • Appareils de mesure et diagnostic (C 97), Centre d’assistance technique et de documentation (CATED), Domaine St Paul, 78470 St-Rémy-lès-Chevreuse
  • Rémi Florian, Médecin des murs, Bio-Espace, Guingsheim,
  • René Dinkel, L'Encyclopédie du patrimoine (Monuments historiques, Patrimoine bâti et naturel - Protection, restauration, réglementation. Doctrines - Techniques - Pratiques), Paris, éditions Les Encyclopédies du patrimoine, , 1512 p. (ISBN 2-911200-00-4)
    Notices Analyse archéologique des murs p. 385 et Analyse sanitaire des murs p. 386.
  • Journée technique internationale du 14 décembre 1999, CEBTP & Section française de l’ICOMOS, Confortation des maçonneries anciennes et amélioration de leur étanchéité, D. Garnier, Service Maçonnerie - Monuments Historiques, Centre Expérimental de Les chroniques du laboratoire, par le CEBTP et l’UTI : l’auscultation dynamique des matériaux (1966), la gélivité des pierres et des bétons (1967), les bétons sans ciment à base de résines époxyde ou polyesters (1969).
  • Henryk Liszka, Surveillance des dommages causés au patrimoine culturel par les vibrations liées aux travaux publics, Strasbourg, Commission européenne « la recherche pour la protection, la conservation et la mise en valeur pour les entreprises européennes »,
    Actes de la 4e conférence de la commission européenne. 95 à 99
  • Que Choisir, Les diagnostics obligatoires à la vente,
    no 410, p. 62

Liens externes[modifier | modifier le code]