Diébougou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le département et la commune urbaine, voir Diébougou (département).


Diébougou est une ville du Burkina Faso, chef-lieu du département du même nom et de la province de la Bougouriba, située dans la région du Sud-Ouest.

Elle est située à 136 km au sud-est de Bobo-Dioulasso sur la route principale menant au Ghana.

Elle est connue pour les tunnels construits par les travailleurs forcés pour les français en 1900, afin de servir de garnison[1], et pour ses crocodiles dans les marécages.

Elle compte 11 635 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le roi de Diébougou signa un traité avec la France le 4 mai 1897 (source Service Historique de la Défense)

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]