Diébougou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Diébougou
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Sud-Ouest
Province Bougouriba
Département Diébougou
Démographie
Population 11 635 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 10° 57′ 41″ nord, 3° 15′ 00″ ouest
Altitude Max. 291 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso
Voir sur la carte administrative du Burkina Faso
City locator 14.svg
Diébougou
Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso
Voir sur la carte topographique du Burkina Faso
City locator 14.svg
Diébougou

Diébougou est une ville, chef-lieu du département du même nom et de la province de la Bougouriba, dans la région du Sud-Ouest au Burkina Faso.

Géographie[modifier | modifier le code]

Diébougou est situé à 136 km au sud-est de Bobo-Dioulasso au croisement des routes principales menant à la Côte d'Ivoire (par la route nationale 12) et au Ghana (par la route nationale 20).

Elle compte 11 635 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le roi de Diébougou signe un traité avec la France, le [1].

Elle est connue pour les tunnels construits par les travailleurs forcés pour les français en 1900, afin de servir de garnison[2], et pour ses crocodiles dans les marécages.

Économie[modifier | modifier le code]

Éducation et santé[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. source Service Historique de la Défense
  2. Images de Diébougou

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Site officiel du diocèse de Diébougou
  • Katja Werthmann (dir.), Carola Lentz et Richard Kuba, Diébougou, une petite ville du Burkina Faso (Arbeitspapiere), Mayence, Institut für Ethnologie und Afrikastudien, Johannes Gutenberg-Universität, (lire en ligne)