Diète de Porvoo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le 25 mars 1809, Alexandre Ier de Russie ouvre la session de la Diète de Porvoo dans la cathédrale de Porvoo.

La Diète de Porvoo (en finnois : Porvoon maapäivät ou Porvoon valtiopäivät[1] - en suédois : Borgå landtdag) est l'assemblée législative convoquée pour établir la Grande Principauté de Finlande, en 1809. Elle est l'héritière des pouvoirs du Parlement suédois (Sveriges ståndsriksdag. La session de la Diète dure de mars à .

Contexte[modifier | modifier le code]

Suite aux guerres napoléoniennes, la Russie entre en guerre avec la Suède. Puis, en raison des traités existants entre la Suède et la Finlande, elle annexe à son Empire, les six provinces finlandaises ayant fait partie de la Suède depuis 600 ans. Les résolutions prises pendant la guerre, sont ratifiées durant la session de la Diète de Porvoo : le tsar Alexandre Ier de Russie y règle, pour l'essentiel « les rapports avec ses nouveaux sujets »[2]. La Finlande, devient un grand-duché, Allexandre Ier s'engage à respecter son autonomie[3].

Organisation[modifier | modifier le code]

Le trône utilisé par Alexandre Ier à Porvoo (Musée national de Finlande). Le tableau, à droite représente Alexandre Ier.

Pendant la guerre de Finlande entre la Suède et la Russie, les quatre ordres de la Finlande (noblesse, clergé, bourgeoisie et paysannerie) sont rassemblés à Porvoo (Borgå) entre le et le par le tsar Alexandre Ier, devenu le nouveau grand-duc de Finlande. La raison de la réunion de la Diète à Porvoo est que la guerre est en cours et que la ville se trouve à l'intérieur des terres[4]. L’événement majeur de la Diète, est l'assermentation à la cathédrale de Porvoo le . Chacun des ordres prononce son Serment d'allégeance, s'engageant à reconnaître l'empereur et grand-duc de Finlande comme l'autorité réelle et de n'en pas modifier la constitution et la forme de gouvernement. Alexandre Ier promet alors de gouverner la Finlande en accord avec ses lois. Ceci signifie que l'empereur confirme la Constitution suédoise de 1772 (fi), comme étant celle de la Finlande. La Diète exige qu'elle soit convoquée à la fin de la guerre de Finlande qui sépare la Finlande de la Suède.

Le , le conflit se termine par le traité de Fredrikshamn. Il faudra encore cinquante ans avant que la Diète de Finlande soit convoquée à nouveau.

Déclaration d'engagement de Alexandre Ier à Porvoo, (15-27 mars 1809).

Participants[modifier | modifier le code]

Le Diète a eu des participants de différents domaines[4] :

Sur 205 familles nobles, 130 n'étaient pas représentées à la Diète et 60 des représentants n'ont pas assisté à la cérémonie d'ouverture. Les bourgeois étaient principalement représentés par des commerçants[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) Jussila Osmo, Suomen Suuriruhtinaskunta 1809–1917, (ISBN 951-0-29500-0).
  • (fi) Jutikkala Eino, Pirinen, Kauko, Suomen historia, (ISBN 951-0-27217-5).
  • (fi) Klinge Matti, Keisarin Suomi, (ISBN 951-50-0682-1).
  • (fi) Pernaa Ville et Niemi Mari K., Taistelu autonomiasta : Suomalaisen yhteiskunnan poliittinen historia, (ISBN 951-37-4283-0), p. 45–94.
  • (fi) Tandefelt Henrika, Porvoo 1809 : juhlamenoja ja tanssiaisia, (ISBN 978-952-222-077-6).
  • (fi) Zetterberg Seppo, Suomen sota, (ISBN 951-0-27365-1), p. 361–372.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le mot finlandais pour diète, finnois : valtiopäivät, n'a été inventé qu'au milieu du XIXe siècle, cette appellation n'a pas de valeur historique. Le nom suédois pour désigner le parlement finlandais était lantdag jusqu'en 1919, quand il est officiellement changé en riksdag. À noter cependant que l'empereur russe utilisait le mot français Diète.
  2. Michel Cabouret, La Finlande, Karthala (ISBN 2-84586-665-8, lire en ligne), p. 167-169.
  3. Finlande 2 - Comprendre la Finlande et Finlande pratique, Lonely PLANET (ISBN 2-84586-665-8, lire en ligne), p. 26.
  4. a et b (fi) « Porvoon valtiopäivärakennukset 200 vuotta sitten ja nykyään [Bâtiments de l'État de Porvoo il y a 200 ans et aujourd'hui] », sur le site de la ville de Porvoo (lien archivé) (consulté le 7 novembre 2017).
  5. (en) « Members of the Estates », sur le site 1809.fi (lien archivé) (consulté le 7 novembre 2017).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction et crédit auteur[modifier | modifier le code]