Dharmapala (roi de Kotte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dharmapala.
Dharmapala
Fonction
Roi de Kotte
-
-
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Famille
Père
Veediya Bandara (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
signature de Dharmapala (roi de Kotte)
signature

Dharmapala ou Dom João Dharmapala Peria Bandara (-) était le dernier roi du Royaume de Kotte, dans l'actuel Sri Lanka.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dom João Dharmapala est le fils aîné de Weediye Bandara, un prince de Madampe et de son épouse Samudra Devi, une fille du roi Bhuvanekabãhu VII le roi de Kotte. Sa date de naissance est inconnue mais on admet communément qu'il naît vers 1541. Issu de la Dynastie Siri Sanga Bo, il est l'héritier du trône de Kotte.

Depuis 1505, les capitaines et les capitaines-majors portugais sont présents dans l'île pour le commerce de la cannelle, et pour chercher à convertir les locaux à la religion chrétienne. Avec le temps, l'idée fait son chemin, et Dharmapala devient alors le premier roi converti au christianisme de l'histoire du Sri Lanka. [1],[2].

En 1580, sachant qu'il n'avait pas d'héritier, il décidera d'offrir ses terres au Roi du Portugal. Dès sa mort en 1597, les portugais ont donc pris le contrôle du nord et de l'ouest de l'île, malgré une résistance farouche des locaux[3].

Dharmapala sera régulièrement attaqué par les royaumes voisins de Kandy ou Sitawaka.

En 1587, Rajasinha I de Sitawaka va faire un siège de Colombo, mais le capitaine-major João de Correia de Brito réussira à défendre sa garnison et le roi Dharmapala en restant au Fort de Colombo[4].

En 1591, le Portugal va perdre presque toutes ses forces dans la Campagne de Danture face au Royaume de Kandy.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fernando, Mario, « Spiritual Leadership in the Entrepreneurial Business: A Multifaith Study », Edward Elgar Publishing, (consulté le 26 février 2015)
  2. « Portuguese encounter with King of Kotte in 1517 », Denis N. Fernando (consulté le 15 octobre 2015)
  3. De Silva (1981), p. 100
  4. http://www.sundaytimes.lk/111204/FunDay/fut_01.html

Bibliographie[modifier | modifier le code]