Deuxième bataille de Moulin-aux-Chèvres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Moulin-aux-Chèvres
Description de cette image, également commentée ci-après
Abordez l'ennemi franchement à la baïonnette, dessin de Auguste Raffet.
Informations générales
Date 9 octobre 1793
Lieu Moulins (Aujourd'hui Mauléon)
Issue Victoire républicaine
Belligérants
Flag of France.svg Républicains Drapeau de l'Armée catholique et royale de Vendée Vendéens
Commandants
Alexis Chalbos
François Chambon
François Muller
François-Joseph Westermann
Louis de Lescure
Henri de La Rochejaquelein
Jean-Nicolas Stofflet
Forces en présence
11 000 hommes 6 000 hommes

Guerre de Vendée

Coordonnées 46° 57′ 08″ nord, 0° 47′ 36″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

(Voir situation sur carte : Deux-Sèvres)
Bataille de Moulin-aux-Chèvres

Géolocalisation sur la carte : Poitou-Charentes

(Voir situation sur carte : Poitou-Charentes)
Bataille de Moulin-aux-Chèvres

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Bataille de Moulin-aux-Chèvres

La bataille de Moulin-aux-Chèvres se déroula lors de la guerre de Vendée.

La bataille[modifier | modifier le code]

Suivant le plan de Canclaux,le 9 octobre, le général Alexis Chalbos quitta Bressuire où les trois divisions avaient été réunies, et prit la route de Châtillon avec 11 000 hommes. Lescure qui n'avait que 4 000 soldats à lui opposer demanda l'aide de La Rochejaquelein et de Stofflet mais ceux-ci ne purent rassembler que 2 000 hommes.

Les Vendéens tentèrent une nouvelle fois de protéger leur « capitale », mais presque deux fois inférieurs en nombre, ils paniquèrent lorsque la cavalerie de Westermann les prit de flanc.

Les Républicains s'emparèrent ensuite de Châtillon puis incendièrent tout le pays environnant.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Charles-Louis Chassin, La Vendée Patriote (1793-1800), Tome III, édition Paul Dupont, 1893-1895, p.196-198.
  • Yves Gras, La Guerre de Vendée, éditions Economica, 1994, p.81.