Deuxième Guerre carliste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La deuxième guerre carliste est aussi appelée Guerre des Matiners.

En 1845, Charles de Bourbon, prétendant au trône d'Espagne sous le nom de Charles V, abdique en faveur de son fils Charles Louis de Bourbon, comte de Montemolín, qui prend le nom de Charles VI, et fait éclater la seconde guerre carliste ou guerre des Matiners. Cette guerre se déroule principalement en Catalogne, Aragon, Navarre et Guipuscoa pendant les années 1846 à 1849.

Mis en échec et fait prisonnier en débarquant en Espagne, à San Carlos de la Rápita (Tarragone), Charles VI a dû renoncer à ses droits en faveur de son frère Jean, (Jean III dans la dynastie carliste), mais celui-ci n'avait qu'une minorité de partisans. Il s'est maintenu comme prétendant jusqu'à 1868, date à laquelle il abdique en faveur de son fils Charles Marie, qui prend le nom de Charles VII (1848-1909).

Liens internes[modifier | modifier le code]