Deux rayons de soleil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Deux rayons de soleil
Titre original Twin Kiddies
Réalisation Henry King
Scénario Calder Johnstone
Acteurs principaux
Sociétés de production Balboa Amusement Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique
Durée 5 bobines
Sortie 1917

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Deux rayons de soleil (Twin Kiddies) est un film muet américain réalisé et interprété par Henry King, sorti en 1917.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fay[1], la petite-fille de M. Van Loan[2], est une pauvre petite fille riche, privée de rien, si ce n'est de l'affection qu'elle attend désespérément de ses parents. D'un autre côté, Bessie[3] Hunt[4], la fille du contremaître de Van Loan, ne possède pas grand-chose mais grandit dans l'amour de ses parents. Par une remarquable coïncidence, les deux enfants se ressemblent, et quand elles se rencontrent au bord de la rivière et qu'elles échangent par jeu leurs vêtements, Bessie est emmenée dans l'auto du riche grand-père alors que Fay est menée dans l'humble maison du contremaître. La joie de Bessie transforme bientôt la lugubre maisonnée des Van Loan alors que Fay apprécie la chaleur de la famille Hunt. Lorsque l'échange est découvert, c'est une joyeuse Fay qui retourne chez elle, et les Van Loan réalisent que l'amour compte plus que l'argent dans l'éducation des enfants.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Mary dans la version française, selon le résumé du film sur le site de la Fondation Pathé (cf. lien externe)
  2. Brown dans la version française, selon le résumé du film sur le site de la Fondation Pathé (cf. lien externe)
  3. Dolly dans la version française, selon le résumé du film sur le site de la Fondation Pathé (cf. lien externe)
  4. Smith dans la version française, selon le résumé du film sur le site de la Fondation Pathé (cf. lien externe)