Deus Ex: Mankind Divided

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Deus Ex
Mankind Divided
Deus Ex Mankind Divided logo.png

Développeur
Éditeur
Réalisateur
Jean-François Dugas
Scénariste
Mary DeMarle
Compositeur
Producteur
Marc-André Dufort
Olivier Proulx

Début du projet
Date de sortie
Windows
Linux
macOS
Genre
Mode de jeu
Plateforme
Ordinateur(s) :
Console(s) :

Langue
Moteur

Évaluation
ESRB : M ?
PEGI : 18 ?
Site web

Deus Ex

Deus Ex: Mankind Divided est un jeu vidéo de tir à la première personne qui emprunte au jeu de rôle et au jeu d'infiltration dans un univers cyberpunk. Développé par Eidos Montréal et édité par Square Enix, il est la suite de Deus Ex: Human Revolution sorti en 2011 et se déroule deux ans après les événements qui se déroulent dans ce jeu. Il propose à nouveau d'incarner Adam Jensen[1],[2].

Le titre est dévoilé au début du mois d'avril 2015. Il sort le sur Microsoft Windows, PlayStation 4, et Xbox One, le sur GNU/Linux et le sur macOS. Le , le jeu rejoint le service à abonnement Xbox Game Pass.

Trame[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 2029, deux ans après l'incident décrit à la fin de Deus Ex: Human Revolution, les humains augmentés sont traités en parias et exclus de la société. Adam Jensen doit faire face aux conséquences de ses choix, qui ont conduit à un rejet des augmentations mécaniques par l'opinion publique. L’oppression des augmentés a créé un climat de peur et d'amertume, produisant une escalade de la violence dans le monde. Au cœur du chaos, des organisations secrètes tirent les ficelles en coulisses, dans le but de manipuler et contrôler l'avenir de l'humanité.

Adam Jensen est devenu un agent infiltré expérimenté qui doit mener ses opérations dans un monde qui méprise ses semblables. Il travaille pour une force spéciale d'Interpol, la Task Force 29, qui s'occupe de combattre les terroristes augmentés nouvellement apparus. Cependant, son allégeance est divisée entre cette équipe et un groupe de cyberpirates nommé le Collectif Mastodonte (Juggernaut en anglais). À la suite de sa découverte de l'existence des Illuminati en 2027, Adam est devenu déterminé à faire tomber le groupe mystérieux, et collabore avec le Collectif Mastodonte dans ce but.

La Task Force 29 amène Jensen à se rendre dans un ghetto transhumain, situé dans la ville de Prague et appelé le Complexe d'Utulek (surnommé « Golem City »). Il doit y trouver Talos Rucker, le chef de la Coalition pour les Droits des Augmentés, un groupe voué à la protection des droits des humains ayant subi des modifications mécaniques. Si cette coalition n'encourage pas officiellement la violence, elle est cependant reconnue comme organisation terroriste par la Task Force 29 à cause de certains de ses membres.

Personnages et groupes[modifier | modifier le code]

  • Adam Jensen : Cet ancien membre du SWAT a été forcé de quitter son poste à la suite d'un refus d'obéir à un ordre direct pour des raisons morales. Dans Deus Ex: Human Revolution, il se reconvertit en chef de la sécurité de Sarif Industries. Gravement blessé à la suite de l'attaque d'un des laboratoires, il est réanimé par les médecins de Sarif qui lui greffent un grand nombre d'augmentations cybernétiques. Possédant bras et jambes bioniques, yeux artificiels, implants cérébraux et organes internes artificiels, il devient un super-soldat. Dans Mankind Divided, après l'incident, Adam a quitté Sarif Industries, qui a fait faillite, ainsi que Détroit, et s'est installé à Prague. Sur place, il mène désormais une double vie : d'un côté, il fait partie de la Task Force 29, une équipe d'Interpol, tout en travaillant secrètement pour le Collectif Mastodonte, dirigé par un dénommé Janus. C'est également ce groupe de cyberterroristes qui l'a fait infiltrer au sein de TF29 dans le but d'avoir des réponses sur ce qui s'est passé il y a deux ans.
  • Directeur James "Jim" Miller : directeur de la Task Force 29 et donc supérieur hiérarchique d'Adam.
  • Duncan « Mac » McCready : collègue d'Adam à la Task Force 29. Sa haine envers les augmentés et son mauvais caractère en font un personnage peu recommandable. Malgré cela, c'est un agent de terrain compétent et très respecté.
  • Alejandra « Alex » Vega : originaire du Panama, Alex est l'amie et le contact d'Adam au sein du collectif Mastodonte. Comme notre héros, elle est augmentée. Avant de travailler pour le Collectif, elle travaillait pour Belltower Associates. Elle était l'un des personnages centraux de Deus Ex: The Fall
  • Koller: un augmenté qui se charge de réparer et améliorer les augmentations d'Adam.
  • Viktor Marchenko : ce géant augmenté fait croire à qui veut l'entendre qu'il est le « numéro 2 » du CDA, mais ce n'est qu'une façade. En réalité, il œuvre pour le compte des Illuminati. C'est le principal antagoniste.
  • TF29 (Task Force 29) : Forces spéciales créées par l'ONU et dirigées par Interpol, intervenant dans la lutte contre le terrorisme à travers le monde entier. Ce groupe est conçu pour ne dépendre d'aucune juridiction nationale. Le quartier général de Prague est situé dans les sous-sols de Praha Dovos, une société d'import-export qui a pignon sur rue et qui lui sert de couverture.
  • Collectif Mastodonte : Un groupe de cyber-activistes international, fondé en 2020 par un pirate nommé Eli. En 2025, le leadership change et prend le nom de Janus, sans qu'il soit possible de savoir si les deux pirates sont la même personne. Son identité certaine est inconnue mais la TF29 suspecte Juan Lebedev, le leader des NSF (New Sons of Freedom), un groupe terroriste apparaissant dans Deus Ex. Présent sur la liste "Most Wanted" de la NSA, le collectif est responsable de la chute de deux entreprises du Fortune 500, du système de renseignements Syrien et de l'arrêt du système de circulation de Seattle. À la fin de Deus Ex: Icarus Effect, le groupe est gravement attaqué par les Illuminati, mais Janus survit et aide Garvin Quinn pendant les évènements décrits dans Deus Ex: Le Chaînon Manquant.
  • Talos Rucker: un politicien augmenté qui cherche à se faire élire pour mettre fin à la ségrégation envers les augmentés, il est accusé par la TF29 de faire partie de la CDA.
  • Illuminati : Une société secrète vouée à l'atteinte de la perfection spirituelle de l'individu et à la domination clandestine de toutes les civilisations connues.
  • CDA (Coalition pour les Droits des Augmentés) : Groupe d'activistes se battant pour la reconnaissance égale des humains augmentés. Officiellement pacifique, l'organisation compte cependant des membres prompts à la violence qui, de ce fait, font subir un statut d'organisation terroriste à toute la structure.

Doublage[modifier | modifier le code]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Comme dans l'épisode précédent, le jeu fait intervenir des éléments de FPS, RPG et d'infiltration. Le joueur peut alors bénéficier d'une variété d'options quant à la manière de réaliser chaque mission du jeu. Plusieurs moyens existent pour réaliser un objectif, faisant intervenir différents choix pour le joueur, qui peuvent mener finalement à différentes conclusions. Il est ainsi possible de jouer le jeu en entier sans être détecté par les ennemis ou sans tuer quiconque (boss inclus).

Le mini-jeu de piratage présent dans Human Revolution fait aussi son retour, avec cependant la possibilité de pirater les objets à distance. Les dialogues interactifs seront aussi de nouveau disponibles.

De nouvelles augmentations sont introduites, en plus de celles déjà présentes dans le jeu précédent. Certains ennemis pourront posséder les mêmes augmentations que Jensen, les rendant ainsi bien plus dangereux.

Eidos Montréal a expliqué que les sauvegardes précédentes ne seraient pas prises en compte et qu'ainsi, les choix des joueurs dans Deus Ex: Human Revolution n'auront pas de conséquences. Par exemple, dans Panchea, que le projet Hyron ait été détruit ou non cause immanquablement la destruction du complexe. Le studio a notamment fait remarquer que, quel que soit le signal diffusé à la fin du jeu précédent, le joueur n'a de toute manière qu'une vague idée de ses conséquences, ce qui permet de créer une intrigue plus facilement pour Mankind Divided.

Le jeu inclut aussi la capacité de neutraliser les boss de façon non-létale, possibilité qui n'avait pas été offerte aux joueurs dans Deus Ex: Human Revolution. Cela avait notamment conduit un certain nombre de joueurs à se plaindre (sur les réseaux sociaux et forums du studio) de ne pas pouvoir réellement terminer le jeu sans faire de victimes. Pour ce nouvel opus, Eidos a donc précisé via Twitter qu'il y aurait « plusieurs types de munitions [dans Mankind Divided], parmi lesquelles des munitions EMP non-létales[3]. »

Musique[modifier | modifier le code]

Tout comme il l'a fait pour Deus Ex: Human Revolution, Michael McCann a composé la musique de cet opus, mais accompagné cette fois du compositeur allemand Sascha Dikiciyan avec lequel il a déjà travaillé sur Tom Clancy's Splinter Cell: Double Agent.

Promotion[modifier | modifier le code]

Une application officielle, nommée Deus Ex Universe, donne accès à des informations concernant les jeux de la saga, ainsi qu'aux dernières nouvelles sur Mankind Divided. Elle est téléchargeable sur l'App Store et Google Play, et sert de companion app en jeu[4]. Jusqu'à présent[Quand ?], l'application a servi a découvrir du contenu exclusif lié au nouvel épisode et à son développement, via l'utilisation d'un scanner capable de reconnaître des codes de forme triangulaire, diffusés à travers un certain nombre de posters et de vidéos promotionnelles[5]. Le même type de code est aussi présent en jeu, dans des lieux secrets.

Développement[modifier | modifier le code]

En , Eidos Montréal annonce que la franchise Deus Ex sera étendue à un jeu mobile et à des supports papier. Le studio déclare aussi que l'équipe déjà à l’œuvre sur Deus Ex: Human Revolution travaille dorénavant sur une nouvelle sortie destinée aux consoles de nouvelle génération et à Microsoft Windows[6].

Square Enix dépose le titre Mankind Divided  en mars 2014[7]. En décembre de la même année, Eidos Montréal dévoile un nouveau moteur de jeu, le Dawn Engine, destiné à tous les futurs jeux de la série Deus Ex et basé sur Glacier Engine II, le moteur de jeu d'Hitman: Absolution développé par IO Interactive.

L'annonce du jeu fuite la veille de la date officielle, au début d'[7]. Cette annonce représente le moment culminant d'un événement promotionnel de trois jours organisé par Square Enix, appelé "Can't Kill Progress", diffusé en direct via Twitch. Il s'agit d'un homme dormant et méditant dans une salle abstraite. Les spectateurs sont seulement autorisés à changer l'angle de vue et à voter sur la manière dont l'homme devrait gérer son interrogation[8].

Pendant un entretien avec Richard Huddy, chef du département Recherche et développement gaming chez AMD, TweakTown peut apprendre que le jeu supportera DirectX 12 dès sa sortie, ainsi que la technologie AMD TressFX Hair 3.0, le concurrent de Hairworks par Nvidia. La version PC inclura notamment un outil de benchmarking[9].

Square Enix dévoile la date de sortie du pendant l'E3 2015. Cette date est ensuite reportée à l'été 2016 à la suite d'un report le sur Microsoft Windows, PlayStation 4, et Xbox One[10].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Canard PC (FR) 8/10[11]
Presse numérique
Média Note
Eurogamer (UK) RECOMMENDED[12]
Gameblog (FR) 8/10[13]
Gamekult (FR) 9/10[14]
GameSpot (US) (PC) 8/10[15]
Jeuxvideo.com (FR) 17/20[16]
Agrégateurs de notes
Média Note
Metacritic (PC) 82/100[17]
(PS4) 85/100[18]
(XONE) 83/100[19]

Le système de précommande est l'objet d'une controverse du fait de ses récompenses divisées en cinq niveaux[20]. Ce système propose à l'acheteur de choisir ce qu'il reçoit en fonction du montant qu'il paie[21]. Il est comparé à une campagne Kickstarter, car plus il y a de précommandes, plus il y a de niveaux débloqués pour les acheteurs[22].

Le , le studio annonce que ce système spécial de précommande est annulé à la suite des retours de la communauté. Les joueurs ayant précommandé le jeu ou comptant l'acheter le jour de sa sortie auront droit à tous les contenus dont l'accès était précédemment échelonné[23].

À sa sortie, le jeu est globalement très bien accueilli par la presse spécialisée avec un 17/20 sur Jeuxvideo.com et 9/10 pour gamekult. Les joueurs sont moins favorables, la moyenne étant de 14/20 pour jeuxvideo.com.

Le propos politique du jeu divise les critiques, notamment sur la transposition du mouvement Black Lives Matter aux humains augmentés[24], mais elles s'accordent sur la meilleure gestion du gameplay permettant de finir le titre sans tuer personne, ce qui était impossible dans Human Revolution et reproché par les joueurs[25],[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Deus Ex : Mankind Divided annoncé », Gamekult, (consulté le ).
  2. « Deus Ex : Mankind Divided annoncé », Jeuxvideo.com, (consulté le ).
  3. « Deus Ex on Twitter » (consulté le )
  4. « Official AMA with the Deus Ex team - Gamescom Edition • /r/Deusex », sur reddit (consulté le )
  5. « Deus Ex: Mankind Divided - Deus Ex Wiki » (consulté le )
  6. « Deus Ex in the works for PC, next-gen – Human Revolution: Director’s Cut releasing this month » (consulté le )
  7. a et b Michael McWhertor, « Deus Ex: Mankind Divided leaked, coming to PC, PS4 and Xbox One (update) », sur Polygon, Vox Media, (consulté le )
  8. « What the hell is Square Enix doing on Twitch? », sur Polygon (consulté le )
  9. « AMD: Deus Ex: Mankind Divided will have DX12 support at launch » (consulté le )
  10. « Deus Ex on Twitter » (consulté le )
  11. Ackboo, Deus Ex : Mankind Divided, Touche pas à mon AUG, 1er Septembre 2016, Canard PC n°344, p.11-15.
  12. (en) Edwin Evans-Thirlwell, « Deus Ex Mankind Divided review », sur Eurogamer, (consulté le )
  13. Gianni Molinaro, « TEST Deus Ex Mankind Divided : Un Human Revolution augmenté ? », sur Gameblog, (consulté le ).
  14. Stoon, « Test : Deus Ex : Mankind Divided », sur Gamekult, (consulté le ).
  15. (en) Edmond Tran, « Give Me Deus Ex. », sur GameSpot, (consulté le )
  16. « Test : Deus Ex : Mankind Divided, une aventure réussie sur PC et consoles », sur Jeuxvideo.com, (consulté le )
  17. (en) « Deus Ex: Mankind Divided (PC) », Metacritic (consulté le )
  18. (en) « Deus Ex: Mankind Divided (PlayStation 4) », Metacritic (consulté le )
  19. (en) « Deus Ex: Mankind Divided (Xbox One) », Metacritic (consulté le )
  20. « Deus Ex: Mankind Divided's Pre-Order Has Players Choose between 39 Different Combinations » (consulté le ).
  21. « 'Deus Ex: Mankind Divided' Has The Worst Pre-Order Bonus Structure Of All Time », (consulté le )
  22. Push Square, « Deus Ex: Mankind Divided's Getting Torn Apart for Its Ridiculous Pre-Order Strategy » (consulté le )
  23. Eidos Montréal, « Deus Ex Universe - Annulation du programme « Augmentez votre pré-commande » », sur deusex.com, (consulté le )
  24. Allegra Frank, « Deus Ex: Mankind Divided PR calls ‘Augs Lives Matter’ reference coincidental »,
  25. « “Deus Ex : Mankind Divided” : le grand jeu de la rentrée est arrivé »,
  26. Corentin Lamy, « On a testé… « Deus Ex : Mankind Divided », le jeu vidéo qui a oublié d’être visionnaire[date=5 septembre 2016 »

Lien externe[modifier | modifier le code]