Dessiccation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dessiccateur de laboratoire pour la conservation de produits anhydres.
Dessiccateurs (celui de gauche est à vide). Le gel de silice, avec indicateur de chlorure de cobalt (en bleu), placé au fond est utilisé comme agent déshydratant.
Craquellement et structure lamellée de boue sédimentée et desséchée.
Fissures de dessiccation centripètes dans la Lower Jurassic Moenave Formation au St. George Dinosaur Discovery Site à Johnson Farm, dans le sud-ouest de l'Utah. Empreinte de dinosaure au centre.

La dessiccation est un procédé d'élimination de l'eau d'un corps à un stade poussé. Il s'agit d'une déshydratation visant à éliminer autant d'eau que possible. Ce phénomène peut être naturel ou forcé.

La dessiccation est par exemple l'opération consistant à éliminer l'eau de l'air.

Le séchage, généralement par exposition à un air sec, est un cas particulier de dessiccation.

On opère souvent par transfert de l'humidité sur un composé hydrophile (le dessiccant), par exemple l'acide sulfurique pour absorber l'humidité atmosphérique en laboratoire de chimie.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Dans le cas des produits alimentaires déshydratés, comme pour la conservation de la viande par exemple, la dessiccation est variable et constante.
Les professionnels de ce secteur cherchent toujours à limiter ce phénomène, évidemment. Pour les produits alimentaires, il existe un synonyme de la dessiccation : l'exsudation. Le jus qui s'écoule et s'évapore d'un produit s'appelle donc l'« exsudat ».

Certains aliments sont volontairement lyophilisés dans un but pratique et de conservation (ex. : nouilles lyophilisées, riz, semoule).

Construction[modifier | modifier le code]

Une dessiccation trop rapide des bétons, mortiers et plâtres lors de leur « prise », peut en altérer fortement les caractéristiques techniques. Notamment, la résistance du matériau à l'application d'une charge peut diminuer de manière significative.

Agriculture[modifier | modifier le code]

Des pesticides sont aussi appelés « dessiccants » (ancien mot : défoliant), utilisés en agriculture par exemple pour la culture de porte-graines pour faciliter ensuite la récolte (par exemple la betterave porte-graines ou la luzerne porte-graines). Cela remplace peu à peu l'andainage.

Climatisation[modifier | modifier le code]

Des systèmes de climatisation par dessiccation utilisent une roue dessiccative qui déshumidifie l'air par absorption de l'eau permettant son refroidissement.

Moyens de transport[modifier | modifier le code]

De nombreux moyens de transport (type poids lourd et train) utilisant un système de freinage pneumatique sont équipés de dessiccateurs. Ils se présentent sous forme de cloche métallique qui filtre l’humidité contenue dans l'air ambiant en vue de rendre le circuit de freinage insensible aux températures négatives.

Divers[modifier | modifier le code]

Dans la distribution et conservation de matières sensibles à l'humidité, on utilise un dessiccant (ou déshydratant), par exemple :

  • sous forme d'une pellicule mise entre un bouchon et une bouteille qui empêche l'humidification du contenu ;
  • à l'intérieur du bouchon des flacons de médicaments, sous forme de granulés ;
  • dans un sachet en papier (souvent une inscription indique « Ne pas manger » ou Do not eat) placé dans un contenant fermé.

Articles connexes[modifier | modifier le code]