Desire (album de Bob Dylan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Desire

Album de Bob Dylan
Sortie 5 janvier 1976
Enregistré juillet – octobre 1975
Durée 56:13
Genre Folk rock
Producteur Don DeVito
Label Columbia
Critique

Albums de Bob Dylan

Desire est un album de Bob Dylan, auteur-compositeur-interprète américain de rock, sorti en 1976.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Pendant trois semaines, en juillet 1975, Dylan avait écrit avec Jacques Levy (1935-2004) environ quatorze chansons.

Après avoir testé plusieurs formations, Dylan trouva la bonne formule fin juillet avec un groupe restreint comprenant quatre autres musiciens (Rob Stoner, Scarlet Rivera, Emmylou Harris et Howie Wyeth). Cinq chansons furent enregistrées en une session, dont « Isis » et « Hurricane » ; d’autres, comme « Sara », furent finalisées dès le lendemain.

L’album était pratiquement prêt, mais il existait un risque de procès à cause des paroles de « Hurricane », qui mettaient en cause deux personnes : avec le groupe qui allait l’accompagner pour sa tournée Rolling Thunder Revue, Dylan enregistra à nouveau « Hurricane ». Bien que les paroles aient été changées, Dylan et sa compagnie de disque eurent quand même un procès.

Réception[modifier | modifier le code]

Il a été no 1 au Billboard pendant cinq semaines et no 3 au Royaume-Uni.

En 2003, l'album est classé 174e des 500 plus grands albums de tous les temps par le magazine Rolling Stone[1].

Thèmes[modifier | modifier le code]

« Hurricane » raconte l’histoire du boxeur Rubin Carter, qui avait été accusé du meurtre de trois personnes en 1966. Dylan eut envie d’écrire cette chanson après avoir lu l’autobiographie de Carter, Le 16ème Round[2] ; il l’écrivit après avoir rencontré le boxeur en prison en 1975, ainsi que certains de ses soutiens. Les critiques de l’époque reprochèrent à Dylan de ne raconter qu’une version des faits, le passé de Carter étant ignoré dans l’histoire que l'artiste racontait. Malgré la publicité faite à propos de son cas et un nouveau procès, Carter fut de nouveau condamné ; il fut libéré en novembre 1985. Dylan n’a plus interprété cette chanson depuis le 25 janvier 1976.

« One More Cup Of Coffee » a été repris par Robert Plant sur l'album Dreamland, et par The White Stripes sur leur premier album.

« Joey », la chanson la plus longue de l’album, raconte la vie du gangster Joe Gallo. Dylan le présente comme un hors-la-loi bien pensant, qui a refusé de tuer des innocents et a voulu protéger sa famille lorsque des coups de feu furent tirés contre lui dans un restaurant. Dylan a cependant omis de mentionner les activités de Gallo au sein de la mafia.

« Sara » est une chanson très personnelle de Dylan à propos de sa femme, Sara Dylan, avec laquelle il était sur le point de divorcer ; elle assista à l’enregistrement de la chanson.

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont de Bob Dylan et Jacques Levy, sauf indication contraire.

  1. Hurricane – 8:33
  2. Isis – 6:58
  3. Mozambique – 3:00
  4. One More Cup of Coffee (Valley Below) (Dylan) – 3:43
  5. Oh, Sister – 4:05
  6. Joey – 11:05
  7. Romance in Durango – 5:50
  8. Black Diamond Bay – 7:30
  9. Sara (Dylan) – 5:29

Musiciens[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

  • Don DeVito : producteur
  • Stan Kalina : mastering
  • Don Meehan : ingénieur du son
  • Lou Waxman : directeur enregistrement
  • Ruth Bernal : photographie
  • Ken Regan : pochette
  • John Berg : pochette

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The RS 500 Greatest Albums of All Time
  2. The Sixteenth Round: From Number 1 Contender to #45472 - Penguin Putnam, (ISBN 0-14-014929-5), 1974

Liens externes[modifier | modifier le code]