Des mains en or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Des mains en or
Titre original Gifted Hands: The Ben Carson Story
Réalisation Thomas Carter
Scénario John Pielmeier
Acteurs principaux
Sociétés de production David A. Rosemont
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Biographie, drame
Durée 86 minutes
Première diffusion sur TNT

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Des mains en or (Gifted Hands: The Ben Carson Story) est un téléfilm biographique américain réalisé par Thomas Carter et diffusé le sur Turner Network Television.

En France, il est diffusé pour la première fois le sur M6.

Le téléfilm, mettant en vedette Cuba Gooding Jr et Kimberly Elise, est basé sur l'histoire vraie du neurochirurgien de renommée mondiale Ben Carson pendant les années 1961-1987.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ben (Benjamin) Carson, un Afro-Américain issu d'un milieu modeste est élevé par une mère célibataire qui cache son ignorance devant ses enfants.

Ben, qui néglige ses études et passe le plus clair de son temps avec son frère à regarder la télévision, va être confronté à la ténacité de sa mère et sa persévérance, bien décidée à le remettre sur les rails de la réussite. Des efforts qui vont finir par payer faisant de lui l'un des neurochirurgiens les plus brillants au monde, et de son frère, un grand ingénieur…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources VF : carton de doublage

Des mains en or à travers le monde[modifier | modifier le code]

Pays Titre Date de sortie
Drapeau de l'Argentine Argentine Manos milagrosas (sortie première en DVD)
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Begnadete Hände - Die Ben Carson Story (sortie première en DVD)
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas - (sortie première en DVD)
Drapeau de l'Italie Italie Gifted Hands - Il dono
Drapeau de l'Espagne Espagne El mundo en sus manos (sortie première en DVD)
Drapeau de la Hongrie Hongrie Az aranykezű sebész 1er septembre 2011
Drapeau de la Suède Suède Gifted Hands
Drapeau de la Grèce Grèce Enas thavmasios anthropos -
Drapeau du Brésil Brésil Mãos Milagrosas -

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • La bibliothèque que Mme Carson nettoie à la maison du professeur est en fait la bibliothèque de la plus grande résidence privée à Baltimore en Caroline du Nord aux États-Unis.
  • Le vrai Ben Carson peut être vu brièvement en portant les mêmes gants bleus que Cuba Gooding Jr et marchant au bas du couloir devant un tableau.
  • Dans la scène à l'université Yale, où Ben joue au billard, l'écran indique qu'il s'agit de l'année 1969. Néanmoins, la chanson Long Cool Woman de groupe de rock britannique The Hollies, joué dans le film, n'est sorti qu'en 1972.
  • Dans la scène où le docteur Carson se penche sur les bébés, l'un des bébés a un piercing dans l'oreille gauche.
  • Lorsque le Dr Carson va annoncer les résultats de la chirurgie de séparation des jumeaux aux parents, il n'a pas de sueur sur son uniforme, mais dans la scène suivante, quand il escorte les parents pour voir leurs jumeaux, il est trempé de sueur.
  • Le plan du paysage urbain apparaissant au début, après que Ben Carson accepte d'effectuer le chirurgie pour les jumeaux, est présenté comme Ulm la ville du Bade-Wurtemberg, dans le Sud de l'Allemagne, mais en réalité il s'agit d'Hambourg.
  • Dans la scène de la salle d'opération pendant la chirurgie pour les jumeaux siamois, une vue en gros plan des mains de certains membres du personnel qui manipulent des solutions IV, révèle qu'ils ne portent pas de gants chirurgicaux pour la stérilité.
  • Une scène dans la maison du Dr Carson à Baltimore montre des bouteilles d'alcool, mais il est un adventiste du septième jour et ils ne boivent pas d'alcool.
  • Dans la scène où Ben est stagiaire à l'hôpital Johns-Hopkins en 1976, on peut voir un patient relié à un moniteur patient, qui n'a été disponible qu'en 1989.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film a reçu des critiques généralement positives sur le site Metacritic, et détient une note de 63/100 basé sur neuf avis.

Le Hollywood Reporter a écrit : « Le film est si bon que un peu d'impudeur est non seulement acceptable, mais compréhensible ». Le quotidien américain Orlando Sentinel a écrit quant à lui « C'est un film parfait mais on peut faire mieux surtout lorsqu'on est un pays contesté par son nouveau président ».

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]