Des hommes et des monstres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Des hommes et des monstres
Image illustrative de l'article Des hommes et des monstres
L'Homme face au Monstre

Auteur William Tenn
Genre Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Of Men and Monsters
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution 1968
Version française
Date de parution 1970
Lieu de parution Drapeau de la France France

Des hommes et des monstres (titre original : Of Men and Monsters) est un roman de science-fiction écrit par William Tenn.

Le titre fait référence au roman Des souris et des hommes (Of Mice and Men) de John Steinbeck. Le nom a été repris par le groupe Of Monsters and Men.

Publications[modifier | modifier le code]

Publication aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Le roman a été publié en chez Ballantine Books.

Publication en France[modifier | modifier le code]

Le roman a été publié en France en 1970.

Publications en Italie[modifier | modifier le code]

  • Gli uomini nei muri, collection Urania n° 521, éditions Arnoldo Mondadori, 1969.
  • Gli uomini nei muri, collection Urania n° 730, éditions Arnoldo Mondadori Editore, 1977.
  • Gli uomini nei muri, collection Classici Fantascienza n° 101, éditions Arnoldo Mondadori Editore, 1985, p. 167 et s.

Thème de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

L'ouvrage est une suite de The Men in the Walls, publié dans le numéro d' de Galaxy Science Fiction.

Des extraterrestres à la technologie nettement supérieure à celle des humains ont conquis la Terre. L'humanité survit : les êtres humains vivent comme des souris dans les appartements gigantesques des aliens, se nourrissant de miettes, sans faire de bruit.

Un nouvel ordre social et religieux a vu le jour, les femmes préservant le Savoir et étant à la tête de la société, tandis que les hommes se comportent en voleurs des biens des aliens. Pour ces derniers, les humains sont simplement des animaux nuisibles, peu intelligents et pas de taille à leur résister : les humains sont considérés comme de la vermine qui doit être exterminée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]