Derek Beaulieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Derek Beaulieu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Derek Alexander Beaulieu
Nationalité
Formation

Alberta College of Art and Design printmaking, bookbinding, 2D art fundamentals Université de Roehampton, doctorat PhD · Londres Université de Calgary, Promotion 2007 · B.Ed. - Université de Calgary, Promotion 2004 · Contemporary Poetry and Poetics · Master of Arts,

Université de Calgary, Promotion 1997 · History/English · Bachelor of Arts
Activité
enseignant, poète, éditeur, essayiste
Œuvres principales

Kern, Please no more Poetry,

Essays on Conceptual Writings

Derek Alexander Beaulieu, né en 1973, est un poète, éditeur et anthologiste canadien. Il est le Poète lauréat[1] de la ville de Calgary[2].

Il enseigne la création littéraire et la littérature contemporaine à l'université de Calgary, à l'université Mount Royal[3] et à l’Alberta College of Art and Design[4], [5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études à la Dr. E.P. Scarlett High School[6] il obtient le Bachelor of Arts en 1997, le Bachelor of Education en 2007 et le Master of Arts en 2004 auprès de l'université de Calgary. Il obtiendra son Ph.D[7] (doctorat)[8] à l'université de Roehampton[4].

Derek Beaulieu est l'auteur de plusieurs recueils de poésie With wax, fractal economies, Chains, Silence, Kern, frogments from the frag pool (co-écrit avec Gary Barwin) et Please no more poetry... Il a également écrit des essais de réflexion notamment sur l'art conceptuel[9] Flatland, Seen of the Crime, How To Write . Depuis il est devenu une figure majeure de la poésie contemporaine canadienne et anglophone.

Il a été également rédacteur en chef de diverses revues comme le Filling Station magazine[10], le Dandelion magazine, revues ayant leur siège à Calgary[11].

Derek Beaulieu vit à Calgary dans la province canadienne de l'Alberta.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Kern, éd. Les Figues Press, 2014[12], [13],
  • Please, No More Poetry, éd. Wilfrid Laurier University Press, 2013[14], [15],
  • Silence, éd. Red Fox Press, 2010,
  • ZimZalla 005, éd. zimZalla , 2010,
  • Square Root, éd. Dusie, 2009,
  • Chains, éd. Paper Kite Press, 2008[16],
  • fractal economies, éd. Talonbooks, 2006[17],
  • Frogments from the Frag Pool : Haiku After Basho, (avec Gary Barwin), éd. Mercury Press, 2005,
  • Calcite Gours 1 - 19, éd. Stanzas, 2004,
  • with wax, éd.  Coach House Books, 1999,
  • "joint"/lateral forces, éd. House Press, 1998.

Essais[modifier | modifier le code]

  • Essays on Conceptual Writing, Snare Books , 2011,
  • How to Write, éd. Talonbooks, 2010,
  • Flatland: a romance of many dimensions, éd. Information as Material, 2007[18].

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • a, A Novel (en français), éd. Jean Boite, 2017,
  • illiterature. issue v. the graphic novel, éd. Puddles of Sky Press, 2015,
  • Local Colour, éd. ntamo, 2008.

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • The Calgary Renaissance, (avec Rob McLennan), éd. Chaudiere Press, 2016,
  • Writing Surfaces: Selected Fiction of John Riddell, éd. Wilfrid Laurier University Press, 2013[19],
  • 26 Alphabets, éd. No press, 2011,
  • Shift & Switch: New Canadian Poetry, éd. Mercury Press, 2005.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Derek Beaulieu : "Nous, les poètes, nous avons 100 ans de retard !, entretien mené par Morane Aubert pour Radio Nova, 2017[20],
  • Glass eyes, missing limbs, abstinence and more: They can prompt recurring questions — so what's your spiel ? entretien menée par David Bell pour CBC News, 2017[21],
  • Who is Derek Beaulieu ? par Nancy Ellen, 2017[22],
  • Calgarian creates rhythm of New York through text, par Jeremy Simes pour Metro de Toronto , 2016[23]
  • Poet Laureate and ACAD instructor Derek Beaulieu looking for Choose Your Own Adventure books, par Eric Volmers pour le Calgary Herald, 2015[24]
  • Derek Beaulieu: Milestones as Calgary's Poet Laureate, par Serita Rana pour l’Université de Calgary, 2016[25],
  • Derek Beaulieu, interview pour la revue "Beat Route", 2014[26],
  • Derek Beaulieu Named Calgary's 2014-2015 Poet Laureate, par Karin Olafson pour "Calgary Avenue", 2014[27]
  • Please, No More Poetry: The Poetry of Derek Beaulieu, par Genevieve pour Lemon Hound 3.0, 2013[14],
  • Derek Beaulieu's 'Prose of the Trans-Canada', par Gary Barwin pour la revue Jacket2, 2013[28],
  • Conceptualist ostranenie: A dialogue between Derek Beaulieu (Canada) and Natalia Fedorova (Russia), animée par Vanessa Place pour la revue Jacket2, 2012[29]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) « PhD student named Calgary’s Poet Laureate », sur University of Roehampton (consulté le 16 septembre 2017)
  2. (en-US) « derek beaulieu », sur Poetry Foundation, (consulté le 16 septembre 2017)
  3. (en) « Faculty - Mount Royal University - Calgary, Alberta, Canada », sur www.mtroyal.ca (consulté le 16 septembre 2017)
  4. a et b « Dr. Derek Beaulieu | Alberta College of Art and Design », sur www.acad.ca (consulté le 16 septembre 2017)
  5. (en) « Alberta College of Art and Design », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Dr. E.P. Scarlett High School », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Search › Research Explorer », sur pure.roehampton.ac.uk (consulté le 16 septembre 2017)
  8. (en-GB) « Honorary Degrees », sur University of Roehampton (consulté le 16 septembre 2017)
  9. (en-US) « IMPROMPTU #21: Derek Beaulieu | The Found Poetry Review », sur www.foundpoetryreview.com (consulté le 16 septembre 2017)
  10. (en) « Home | filling Station », sur www.fillingstation.ca (consulté le 16 septembre 2017)
  11. (en-US) « Calgary Poet Laureate 2014 – 2016: derek beaulieu | Calgary Arts Development », Calgary Arts Development,‎ (lire en ligne)
  12. (en-US) « [REVIEW] Kern, by derek beaulieu - [PANK] », [PANK],‎ (lire en ligne)
  13. (en-US) « Review Short: Derek Beaulieu’s Kern », Cordite Poetry Review,‎ (lire en ligne)
  14. a et b (en) « Please no more poetry », sur Lemon Hound 3.0
  15. (en-US) « Please, No More Poetry: The Poetry of derek beaulieu | The American Reader », sur theamericanreader.com (consulté le 16 septembre 2017)
  16. (en) « UPPERCASE - Chains: Derek Beaulieu », sur uppercase.squarespace.com (consulté le 16 septembre 2017)
  17. « derek beaulieu », sur ditch, (consulté le 16 septembre 2017)
  18. « derek beaulieu », sur littleredleaves.com (consulté le 16 septembre 2017)
  19. (en) « Writing between | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le 16 septembre 2017)
  20. « Derek Beaulieu : "Nous, les poètes, nous avons 100 ans de retard !" | nova », sur Nova (consulté le 16 septembre 2017)
  21. (en) « Glass eyes, missing limbs, abstinence and more: They can prompt recurring questions — so what's your spiel? », CBC News,‎ may 18, 2017 9:19 pm mt (lire en ligne)
  22. « Who is Derek Beaulieu? », sur Nancy Ellen Miller (consulté le 16 septembre 2017)
  23. (en) « Calgarian creates rhythm of New York through text | Metro Calgary », metronews.ca,‎ tue feb 02 2016 (lire en ligne)
  24. (en-US) « Poet Laureate and ACAD instructor Derek Beaulieu looking for Choose Your Own Adventure books (for academic purposes) », Calgary Herald,‎ (lire en ligne)
  25. (en) « Derek Beaulieu: Milestones as Calgary's Poet Laureate », Faculty of Arts | University of Calgary,‎ (lire en ligne)
  26. (en-US) « DEREK BEAULIEU », BeatRoute Magazine,‎ (lire en ligne)
  27. (en) « derek beaulieu Named Calgary's 2014-2015 Poet Laureate », Avenue Calgary,‎ (lire en ligne)
  28. (en) « derek beaulieu's 'Prose of the Trans-Canada' | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le 16 septembre 2017)
  29. (en) « Conceptualist ostranenie: A dialogue between Derek Beaulieu (Canada) and Natalia Fedorova (Russia) | Jacket2 », sur jacket2.org (consulté le 16 septembre 2017)