Dent creuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dent creuse à Cologne (Allemagne)

Une dent creuse est, en urbanisme, un espace non construit entouré de parcelles bâties.

Une telle situation peut résulter d'une ancienne zone agricole où une unique parcelle est restée vierge de constructions, ou de la démolition d'un édifice sans reconstruction ultérieure.

Dans certains cas, il peut également s'agir de bâtiments détruits par des bombardements lors d'un conflit armé. Berlin est un exemple de ville où il existait encore, après la chute du Mur, de nombreuses Baulücken (équivalent allemand de dent creuse, littéralement « vide de construction »).

Une dent creuse est donc bordée par les pignons aveugles des immeubles mitoyens, elle est parfois utilisée comme placette, ou comme square.

Une mise en définition peut également insister sur la rupture de gabarit avec les constructions voisines. Dans le PPRI de Paris, cette discontinuité est de trois mètres.

Par la surélévation[1], les dents creuses peuvent être comblées dans les zones urbaines en déficit de logements comme Paris et l'Île-de-France.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :