Deniz Gamze Ergüven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Deniz Gamze Ergüven
Description de l'image OIFF 2015-07-18 221455 - Deniz Gamze Ergüven.jpg.
Naissance (40 ans)
Ankara, Drapeau de la Turquie Turquie
Nationalité Drapeau de France Français
Drapeau de Turquie Turc
Profession réalisatrice, scénariste, actrice
Films notables Mustang

Deniz Gamze Ergüven (prononcé [dɛniz gamzɛ ɛɾgy'vɛn]), née le à Ankara en Turquie[1], est une réalisatrice, scénariste et actrice franco-turque. Elle se fait connaître du grand public grâce à son film Mustang, sorti en 2015. Depuis 2016, elle est membre de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences (AMPAS)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Deniz Gamze Ergüven est la fille d'un diplomate turc qui a travaillé pour l'UNESCO et l'OCDE[3]. Elle grandit entre Paris (où sa famille s'installe alors qu'elle a six mois)[4] et Ankara puis les États-Unis. Elle s'installe définitivement en France dans les années 1980[5]. Après avoir obtenu une maîtrise d'Histoire africaine à Johannesburg[6] pour entreprendre une thèse d'anthropologie[4], Deniz Gamze Ergüven intègre la Fémis en 2002 et sort diplômée en réalisation en 2006[7].

Mustang, son premier long-métrage sorti en 2015, se déroule dans une famille turque et remporte un succès critique, lui valant le César du meilleur premier film et le César du meilleur scénario original à la 41e cérémonie des César en 2016. Il est aussi nommé à l'Oscar du meilleur film étranger[8].

En décembre 2016, à Hollywood, elle commence le tournage de Kings, un film en projet depuis une dizaine d'années sur les émeutes de 1992 à Los Angeles avec Halle Berry et Daniel Craig[9]. Il sort en avril 2018 en France[8].

En 2017, elle est conviée par le Centre national du cinéma et de l’image animée à participer à une commission de cinéastes chargée de sélectionner le film qui représentera la France à l'Oscar 2018 du meilleur film en langue étrangère[10].

Elle remplace le réalisateur anglais Joe Wright pour tourner The Lifeboat, un film dans lequel l'actrice américaine Anne Hathaway tiendra l'un des rôles principaux[11].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Pendant le montage de Mustang, elle donne naissance à un garçon, Gary, et se marie avec le père, un journaliste indépendant français, à Istanbul[12]. Elle vit aujourd'hui entre Paris, Los Angeles et la Turquie[13]. De parents divorcés, elle a une sœur qui s'appelle Zeynep[8]. Elle dit en 2015 : « Je ne suis pas quelqu'un qui regarde la Turquie de l'extérieur ; sur le plan culturel je me sens française mais mes histoires ne concernent que la Turquie »[Note 1],[14].

Après deux refus mal vécus, elle finit par obtenir la nationalité française après le succès de son premier film. Elle dira à ce sujet : « Il a fallu un mari français, un enfant français et un succès professionnel »[8],[3],[15].

Deniz Gamze Ergüven accepte d'être qualifiée de féministe mais ne se considère pas pour autant militante. Elle s'est par exemple impliquée dans le mouvement protestataire de 2013 en Turquie contre le pouvoir de Recep Tayyip Erdoğan — actuel président de la République mais à l'époque Premier ministre — pour notamment une plus grande émancipation des femmes turques. Finalement, elle regrettera que les opposants ne se soient pas fédérés « pour constituer une opposition crédible et efficace »[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Türkiye’ye dışarıdan bakan biri değilim; kültürel olarak Fransız hissediyorum ama hikâyelerim hep Türkiye hikâyeleri.[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Deniz Gamze Ergüven, insoumise en Turquie comme ailleurs », sur franceinter.fr, (consulté le 9 novembre 2015)
  2. (en) « The Academy - Class Of 2016 », sur oscars.org (consulté le 29 janvier 2017)
  3. a, b et c « Deniz Gamze Ergüven, cinéaste, turque et libre », sur lejdd.fr, (consulté le 9 novembre 2015)
  4. a et b Anne Diatkine, « Deniz Gamze Ergüven, au galop », sur Libération.fr, (consulté le 23 février 2016)
  5. « Deniz Gamze Ergüven - Arts & Spectacles », sur www.franceculture.fr, (consulté le 20 juillet 2015)
  6. « Deniz Gamze Ergüven: «La Turquie a toujours eu un côté un peu schizophrène» », sur slate.fr, (consulté le 9 novembre 2015)
  7. « Deniz Gamze Ergüven », sur femis.fr (consulté le 9 novembre 2015)
  8. a, b, c et d Vanessa Schneider, « Deniz Gamze Ergüven, cinéaste de toutes ses forces », sur lemonde.fr, (consulté le 8 avril 2018)
  9. « La réalisatrice de Mustang débute le tournage de Kings », sur lefigaro.fr, (consulté le 29 janvier 2017)
  10. « Anne Fontaine et Deniz Gamze Ergüven pour désigner le représentant français aux Oscars 2018 », sur ladepeche.fr, (consulté le 30 août 2017)
  11. Brigitte Baronnet, « La réalisatrice de Mustang à bord de The Lifeboat avec Anne Hathaway », sur Allociné, (consulté le 15 avril 2018)
  12. « Deniz Gamze Ergüven, au galop », sur liberation.fr, (consulté le 29 janvier 2017)
  13. « Le journal de Deniz Gamze Ergüven, la réalisatrice de "Mustang" », sur nouvelobs.com, (consulté le 29 janvier 2017)
  14. a et b (tr) Yenal Bilgici, « Fransa'nın yeni Türk yıldızı: Deniz Gamze Ergüven », sur radikal.com.tr, (consulté le 28 février 2016).
  15. « Dossier de presse : Kings » [PDF], sur Ad Vitam Distribution (consulté le 15 avril 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :