Denis Lynch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lynch.
Denis Lynch
2018-05-20 Denis Lynch auf Fairview Aliquidam-9047.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Montures
Site web

Denis Lynch, né le , est un cavalier de saut d'obstacles irlandais[1]. Lors des Jeux olympiques de 2008, il fait partie des cavaliers dont le cheval s'est vu déclaré positif à la capsaïcine et à la nonivamide, des analgésiques qui posés sur les jambes des chevaux entraînent une hyper-sensibilité dissuadant de toucher les barres. Il a donc été disqualifié pour dopage[2],[3]. En 2012, peu après la Coupe des nations, son cheval Lantinus 3 est de nouveau contrôlé positif à un test d'hypersensibilité à Aix-la-Chapelle[4], ce qui suspend la participation de Lynch et de son cheval aux Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres, sur décision du comité d'équitation irlandais, en raison des précédents problèmes de dopage rencontrés par Lynch[5].

Il est le cavalier de Upsilon d'Ocquier, qu'il a récupéré des écuries de Daniel Deußer en juin 2007[6].

Il monte la jument prometteuse Coulisa fin 2013 et début 2014, mais cette jument apeurée par des coups de cravache chute lourdement et se fracture un membre durant le CSIO5* de Rotterdam en juin 2014[7]. Elle est euthanasiée trois mois plus tard[8].

Lynch acquiert début 2018 le hongre australien Fairview Aliquidam, après l'avoir vu en compétition sur un live stream[9].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Denis LYNCH », sur FEI.org (consulté le 16 mars 2016)
  2. Blaise de Chabalier, « L'équitation se débat avec le fléau du dopage », sur Le Figaro.fr, (consulté le 16 mars 2016)
  3. Jean-Louis Aragon, « La lutte contre le dopage fait débat dans le milieu du saut d'obstacles », sur Le Monde, (consulté le 16 mars 2016).
  4. M-A Thierry, « Lantinus hypersensible, Denis Lynch s'explique », sur GrandPrix-replay.com, Grand Prix magazine, (consulté le 19 août 2019).
  5. « Denis Lynch privé de JO suite à "l'hypersensibilité" de Lantinus à Aix », sur www.cavalier-romand.ch, Le Cavalier Romand, (consulté le 19 août 2019).
  6. « Upsilon d'Ocquier vendu ! », sur Stud For Life, (consulté le 26 avril 2019).
  7. Sébastien Roullier, « CSIO 5* Rotterdam : Coulisa, lourde chute », sur GrandPrix-replay.com, Grand prix magazine, (consulté le 9 juillet 2019).
  8. « Denis Lynch perd tristement Coulisa », sur JUMPINEWS.COM, (consulté le 9 juillet 2019).
  9. Liz Richardson, « Australian World Cup horse sells to Irish showjumping rider », The Weekly Times, (consulté le 25 février 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]