Denis Lépée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Denis Lépée est un écrivain français.

Formation[modifier | modifier le code]

  • Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris
  • Licencié en histoire
  • Titulaire d'un DEUG de philosophie

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1995 à 1997, Denis Lépée est conseiller de Jean-François Mancel, secrétaire général du Rassemblement Pour la République. Il devient son directeur de cabinet au conseil général de l'Oise de 1998 à 2003. En 2003, Denis Lépée rejoint Veolia Environnement. En 2007, il est nommé chargé de mission auprès d'Henri Proglio, président de Veolia Environnement. Il le suit à l'EDF en novembre 2009 où il est son conseiller. Il y assume les fonctions de secrétaire du comité exécutif[1]. En 2015 il devient directeur de la division du combustible nucléaire.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il est l’auteur de six romans et de trois biographies[2].

Romans historiques :

  • 1661, avec Yves Jégo, Timée Editions 2005 ;
  • La Conspiration Bosch, avec Yves Jégo, Timée Editions 2006.
  • Le Loup et le Lion, Plon 2015.
  • L’Indienne et le Cardinal, Plon 2017.

Romans :

  • L’Ordre du monde, Timée Editions 2007.
  • Le Chemin des faux-serments, Plon 2010.

Essais:

Denis Lépée est également l'auteur de trois essais sur Winston Churchill, Frank Sinatra et Ernest Hemingway. Il qualifie de « portrait impressionniste » son travail sur Ernest Hemingway : la vie en face[3].

Notes[modifier | modifier le code]