Denis Lépée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un écrivain français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Denis Lépée est un écrivain français.

Formation[modifier | modifier le code]

  • Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris
  • Licencié en histoire
  • Titulaire d'un DEUG de philosophie

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1995 à 1997, Denis Lépée est conseiller de Jean-François Mancel, secrétaire général du Rassemblement Pour la République. Il devient son directeur de cabinet au conseil général de l'Oise de 1998 à 2003. En 2003, Denis Lépée rejoint Veolia Environnement. En 2007, il est nommé chargé de mission auprès d'Henri Proglio, président de Veolia Environnement. Il le suit à l'EDF en novembre 2009 où il est son conseiller. Il y assume les fonctions de secrétaire du comité exécutif[1]. En 2015 il devient directeur de la division du combustible nucléaire.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il est l’auteur de six romans et de trois biographies[2].

Romans historiques :

  • 1661, avec Yves Jégo, Timée Editions 2005 ;
  • La Conspiration Bosch, avec Yves Jégo, Timée Editions 2006.
  • Le Loup et le Lion, Plon 2015.
  • L’Indienne et le Cardinal, Plon 2017.

Romans :

  • L’Ordre du monde, Timée Editions 2007.
  • Le Chemin des faux-serments, Plon 2010.

Essais:

Denis Lépée est également l'auteur de trois essais sur Winston Churchill, Frank Sinatra et Ernest Hemingway. Il qualifie de « portrait impressionniste » son travail sur Ernest Hemingway : la vie en face[3].

Notes[modifier | modifier le code]