Denis Boïarintsev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Denis Boïarintsev
Image illustrative de l’article Denis Boïarintsev
Boïarintsev en 2012.
Biographie
Nom Denis Konstantinovitch Boïarintsev
Nationalité Drapeau : Russie Russe
Naissance (42 ans)
Lieu Moscou (Union soviétique)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 19952014
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
Drapeau : Russie Smena Moscou
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1995-1996Drapeau : Russie Smena Moscou 071 0(4)
1997Drapeau : Russie MIFI Moscou 035 0(3)
1998-2000Drapeau : Russie Nosta Novotroïtsk 107 (15)
2001-2004Drapeau : Russie Rubin Kazan 121 (27)
2005-2007Drapeau : Russie Spartak Moscou 100 (15)
2008Drapeau : Russie Chinnik Iaroslavl 027 0(6)
2009Drapeau : Russie Spartak Moscou 020 0(0)
2010Drapeau : Russie Saturn Ramenskoïe 017 0(1)
2011Drapeau : Russie Jemtchoujina Sotchi 020 0(2)
2011-2012Drapeau : Russie Tom Tomsk 024 0(2)
2012-2014Drapeau : Russie Torpedo Moscou 053 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004-2005 Drapeau : Russie Russie006 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2014Drapeau : Russie Torpedo Moscou rés. 02v 03n 05d
2017-2019 Drapeau : Russie Tekstilchtchik Ivanovo 35v 11n 25d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 décembre 2019

Denis Konstantinovitch Boïarintsev (en russe : Денис Константинович Бояринцев) est un footballeur international russe né le à Moscou.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Natif de Moscou, Boïarintsev est formé à l'école de sport locale Smena, dont il intègre l'équipe professionnelle en 1995 et effectue dans la foulée ses débuts en quatrième division russe à l'âge de 17 ans. Après deux saisons au club, il rejoint en 1997 le MIFI Moscou avant d'être recruté l'année suivante par le Nosta Novotroïtsk, équipe de troisième division. S'y imposant très vite comme titulaire, il contribue à la victoire de son équipe dans le groupe Oural lors de la saison 1999 puis à sa promotion au deuxième échelon à l'issue des barrages de promotion. Il reste par la suite pour l'exercice 2000, qui débouche cependant sur une relégation du Nosta et le départ du joueur en fin d'année.

Recruté par le Rubin Kazan en début d'année 2001, il participe l'année suivante à la victoire du club en championnat de deuxième division et découvre ainsi la première division en 2003. Auteur de sept buts en vingt-huit matchs de championnat pour sa première saison dans l'élite, incluant deux doublés contre le FK Rostov et le Krylia Sovetov Samara, Boïarintsev participe ainsi activement à la bonne saison du Rubin qui termine troisième de la compétition[1]. Bien que l'exercice suivant soit plus décevant avec une dixième place en championnat, il dispute à l'été 2004 sa première coupe d'Europe en prenant part au deuxième tour de qualification de la Coupe UEFA face au Rapid Vienne, inscrivant le deuxième but des siens lors du match aller remporté 2-0 à Vienne, mais ne pouvant finalement éviter l'élimination après une défaite 3-0 à domicile au match retour.

Ses bonnes prestations à Kazan lui valent d'être recruté en début d'année 2005 par le Spartak Moscou, où il évolue pendant trois ans pour une centaine de rencontres jouées et quinze buts marqués, passant progressivement de titulaire régulier à joueur de rotation, et avec qui il termine trois fois de suite vice-champion de Russie entre 2005 et 2007, contribuant également au parcours de l'équipe qui atteint la finale de la coupe nationale en 2006, bien que ne prenant pas part à cette dernière rencontre perdue par les siens face au CSKA Moscou. Il y découvre par ailleurs la Ligue des champions la même année, prenant part à quatre rencontres de la phase de groupes qui le voit notamment inscrire deux buts lors des deux rencontres contre le Sporting Portugal et délivrer une passe décisive face à l'Inter Milan, ce qui ne permet cependant pas au Spartak de se qualifier pour le tour suivant, étant repêché par la suite en Coupe UEFA où il est directement éliminé par le Celta Vigo[2].

Quittant le club en fin d'année 2007, Boïarintsev rejoint le Chinnik Iaroslavl pour la saison 2008. Devenant rapidement un des principaux joueurs de l'effectif, il dispute la quasi-totalité des rencontres du championnat en tant que titulaire et inscrit six buts pour autant de passes décisives délivrées. Il se voit attribuer le brassard de capitaine lors de la deuxième moitié du championnat mais ne peut cependant éviter la relégation de l'équipe qui termine quinzième du championnat en fin d'exercice[3]. Il retourne l'année suivante au Spartak Moscou où il dispute dix-neuf rencontres tandis que le club termine une nouvelle fois deuxième du championnat russe.

Après un passage au Saturn Ramenskoïe lors de la saison 2010, Boïarintsev retrouve la deuxième division en rejoignant le Jemtchoujina Sotchi en début d'année 2011. Après une vingtaine de matchs joués lors du premier semestre de cette même année, il est racheté durant l'été par le Tom Tomsk en première division mais ne parvient pas à amener le club au maintien au terme de l'exercice 2011-2012. Retrouvant le deuxième échelon à l'été 2012 en rejoignant le Torpedo Moscou, il effectue deux saisons au club, contribuant notamment à sa promotion en première division lors de la saison 2013-2014, bien que ne prenant pas part au barrage de promotion remporté face au Krylia Sovetov Samara[4]. Il met par la suite un terme à sa carrière de joueur en mai 2014, à l'âge de 36 ans.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Boïarintsev connaît sa première sélection officieuse sous Gueorgui Iartsev lors d'un match amical face au Japon olympique le 11 février 2004, disputant la deuxième mi-temps de la rencontre qui s'achève sur un match nul 1-1[5]. Sa première sélection officielle prend place un peu plus de deux mois plus tard à l'occasion d'un autre match amical contre la Norvège le 28 avril suivant, où il dispute à nouveau la deuxième période tandis que les siens sont cette fois vaincus 3-2[6]. Après une nouvelle sélection contre la Lituanie au mois d'août, il dispute son premier match de compétition le 4 septembre 2004 face à la Slovaquie dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2006. Il joue ensuite deux autres rencontres face au Luxembourg et au Portugal. Sa sixième et dernière sélection est un match amical contre l'Italie le 9 février 2005[7].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Quelques jours après la fin de sa carrière de joueur, Boïarintsev est nommé entraîneur adjoint de l'équipe réserve du Torpedo Moscou en juin 2014[8] avant d'en devenir l'entraîneur principal dès le mois suivant[9]. Il est par la suite relégué comme adjoint à partir du mois d'octobre[10], occupant ce poste jusqu'à la fin de la saison 2014-2015. Il devient par la suite entraîneur adjoint au Nosta Novotroïtsk en février 2016[11] avant d'être nommé à la tête du Tekstilchtchik Ivanovo au mois de septembre 2017[12]. Sous ses ordres, l'équipe termine dans un premier temps deuxième du groupe Ouest de la troisième division en 2018 avant de l'emporter l'année suivante et d'obtenir la promotion au deuxième échelon[13]. Il est cependant renvoyé en fin d'année 2019 alors que le club se classe avant-dernier de deuxième division à la trêve hivernale[14].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques de Denis Boïarintsev
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1995 Drapeau de la Russie Smena Moscou D4 34 1 - - - - - 34 1
1996 Drapeau de la Russie Smena Moscou D4 37 3 - - - - - 37 3
1997 Drapeau de la Russie MIFI Moscou D4 35 3 - - - - - 35 3
Sous-total 106 7 - - - - - 106 7
1998 Drapeau de la Russie Nosta Novotroïtsk D3 32 6 5 0 - - - 37 6
1999 Drapeau de la Russie Nosta Novotroïtsk D3 30 5 2 1 - - - 32 6
2000 Drapeau de la Russie Nosta Novotroïtsk D2 36 3 2 0 - - - 38 3
Sous-total 98 14 9 1 - - - 107 15
2001 Drapeau de la Russie Rubin Kazan D2 29 6 3 1 - - - 32 7
2002 Drapeau de la Russie Rubin Kazan D2 27 5 2 0 - - - 29 5
2003 Drapeau de la Russie Rubin Kazan D1 28 7 3 3 - - - 31 10
2004 Drapeau de la Russie Rubin Kazan D1 24 4 3 0 C3 2 1 29 5
Sous-total 108 22 11 4 - 2 1 121 27
2005 Drapeau de la Russie Spartak Moscou D1 27 4 1 0 - - - 28 4
2006 Drapeau de la Russie Spartak Moscou D1 22 2 7 1 C1 5 2 34 5
2007 Drapeau de la Russie Spartak Moscou D1 24 3 7 3 C1+C3 1+6 0 38 6
Sous-total 73 9 15 4 - 12 2 100 15
2008 Drapeau de la Russie Chinnik Iaroslavl D1 27 6 - - - - - 27 6
2009 Drapeau de la Russie Spartak Moscou D1 19 0 1 0 - - - 20 0
2010 Drapeau de la Russie Saturn Ramenskoïe D1 16 1 1 0 - - - 17 1
2011-2012 Drapeau de la Russie Jemtchoujina Sotchi D2 18 2 2 0 - - - 20 2
2011-2012 Drapeau de la Russie Tom Tomsk D1 23 2 1 0 - - - 24 2
2012-2013 Drapeau de la Russie Torpedo Moscou D2 28 1 2 1 - - - 30 2
2013-2014 Drapeau de la Russie Torpedo Moscou D2 23 2 - - - - - 23 2
Sous-total 154 14 7 1 - - - 161 15
Total sur la carrière 539 66 42 10 - 14 3 595 79

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques d'entraîneur de Denis Boïarintsev au 20 décembre 2019
Club Début Fin Résultats
M V N D V. %
Drapeau : Russie Torpedo Moscou rés. 10 2 3 5 20,0
Drapeau : Russie Tekstilchtchik Ivanovo 71 35 11 25 49,3
Total 81 37 14 30 45,7

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur
En tant qu'entraîneur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Performances 02/03 », sur transfermarkt.fr (consulté le 27 juin 2019)
  2. « Performances 06/07 », sur transfermarkt.fr (consulté le 27 juin 2019)
  3. « Performances 07/08 », sur transfermarkt.fr (consulté le 27 juin 2019)
  4. « Performances 13/14 », sur transfermarkt.fr (consulté le 27 juin 2019)
  5. « Fiche de Japon U23 - Russie », sur transfermarkt.fr
  6. « Fiche de Norvège - Russie », sur transfermarkt.fr
  7. « Denis Boyarintsev - Russie », sur transfermarkt.fr (consulté le 27 juin 2019)
  8. (ru) « Бояринцев стал тренером дубля «Торпедо» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 27 juin 2019)
  9. (ru) « Бояринцев возглавил молодежку «Торпедо» », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 27 juin 2019)
  10. (ru) « Бояринцев продлил контракт с молодёжным составом «Торпедо» », sur championat.com,‎ (consulté le 27 juin 2019)
  11. (ru) « Бояринцев вошел в тренерский штаб "Носты" », sur sport-express.ru,‎ (consulté le 27 juin 2019)
  12. (ru) « Бояринцев возглавил клуб ПФЛ », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 27 juin 2019)
  13. (ru) « «Текстильщик» Бояринцева выиграл зону «Запад» ПФЛ », sur sportbox.ru,‎ (consulté le 27 juin 2019)
  14. (ru) « ФК "Текстильщик" объявил об отставке Бояринцева с поста главного тренера », sur tass.ru,‎ (consulté le 20 décembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]