Denis-Claude Liégeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Denis-Claude Liégeon est un architecte français du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé en Italie, « c'est lui, semble-t-il, qui obtint en 1734 un prix à l'Académie romaine de Saint-Luc, où les quatre feuilles de son projet, une cathédrale, sont conservées »[1].

En 1769, il prit part au concours ouvert pour la reconstruction du Théâtre-Français, alors situé rue de l'Ancienne-Comédie. Il proposa d'élever le nouveau théâtre non pas à l'emplacement de l'hôtel Condé, comme l'envisagèrent plusieurs concurrents, mais soit au carrefour Buci, soit sur le terrain du jeu de boule de Manus. « Ce parti convenait aux comédiens, il limitait la dépense et associait la Ville de Paris à une fructueuse opération d'urbanisme. Pendant quatre ans, Liégeon espéra l'emporter. Il publia un prospectus, son projet fut examiné avec intérêt chez Mme du Barry, Louis XV le soutint en Conseil. Mais à l'avènement de Louis XVI, le rebondissement de l'intrigue lui devint défavorable. »[2]

Architecte des Menus Plaisirs.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Gallet, Les Architectes parisiens du XVIIIe siècle : Dictionnaire biographique et critique, Paris, Éditions Mengès, , 494 p. (ISBN 2-85620-370-1), p. 346
  2. Michel Gallet, Les Architectes parisiens du XVIIIe siècle : Dictionnaire biographique et critique, Paris, Éditions Mengès, , 494 p. (ISBN 2-85620-370-1), p. 347

Sources[modifier | modifier le code]

  • Michel Gallet, Les Architectes parisiens du XVIIIe siècle : Dictionnaire biographique et critique, Paris, Éditions Mengès, , 494 p. (ISBN 2-85620-370-1), p. 346-348