Denglisch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le denglisch, ou en anglais Germish, est un mot-valise assemblé des mots Deutsch (allemand) et Englisch (anglais). On parle de denglisch lorsque des mots ou expressions anglaises sont insérés dans une phrase à structure grammaticale allemande (c'est surtout le cas pour les déclinaisons).

Les différences entre denglisch et anglicismes[modifier | modifier le code]

Les anglicismes sont des emprunts à la langue anglaise. La notion d'« anglicisme » n'englobe pas une modification des mots empruntés. La notion de denglisch ne semble pas définie clairement. Ce qui est ou n'est pas du denglisch est un avis subjectif. [réf. nécessaire]

Quand on parle le denglisch, les verbes et adjectifs allemands sont remplacés par les équivalents anglais même lorsqu'il existe des mots adéquats en allemand.

  • 1er exemple : Der Flug wurde gecancelt. (« le vol fut annulé » ou en franglais mot à mot : « le vol fut cancellé »). Les linguistes puristes demanderaient de dire Der Flug wurde abgesagt (le vol fut annulé).
  • 2nd exemple : Ich habe dir gestern abend eine E-Mail geschrieben (je t'ai écrit un e-mail hier soir) est un anglicisme alors que la phrase Ich habe dir gestern geemailt ("je t'ai « mailé » hier soir") serait du denglisch.

On peut aussi voir à travers ces exemples que l'allemand et l'anglais sont proches, si bien que les emprunts anglais passent dans la langue allemande, bien que les critiques du denglisch remettent ce fait en doute. Pourtant, les linguistes y montrent la force de la grammaire allemande : les mots empruntés sont en effet modifiés à l'allemande (déclinaison, accentuation) et non conservés tels quels (à l'anglaise).

Développements et exemples[modifier | modifier le code]

Mots étrangers et mots d'emprunt[modifier | modifier le code]

Beaucoup d'anglicismes sont ressentis comme surprenants, parce qu'ils ne sont pas encore assimilés à la langue, n'y étant pas depuis assez longtemps. Il faut ajouter à cela les problèmes liés à la traduction. Ainsi de nombreux journalistes de pays anglophones traduisent mal leurs termes en allemand ; à l'exemple de administration dans the Bush administration (en) (le gouvernement Bush) souvent traduit par Bush administration (de) au lieu de Regierung Bush (de) (parce que administration est un faux-ami entre allemand et anglais ; en allemand il a le sens de "administrer").

Dans les domaines où la langue anglaise prédomine, on change plusieurs fois dans la même phrase entre l'allemand et l'anglais : en informatique, musique pop, économie et sciences :

  • (de) »Ich musste die Harddisk neu formatieren, weil der falsch gesteckte Jumper zur Datenkorruption geführt hat und die Maschine gecrasht ist.« 
  • (fr) Je dois reformater le disque dur (hard disk), parce que des cavaliers (jumpers) mal placés ont conduit à une corruption de données (data corruption), et la machine a planté (to crash).

Sans anglicismes la phrase serait devenue (par exemple) :

  • Ich musste die Festplatte neu formatieren, weil die falsch gesetzte Steckbrücke zur Datenverfälschung geführt hat und die Maschine abgestürzt ist.

Même dans la publicité, on utilise souvent des mots clefs qui sonnent bien, mais dont la signification, voire la traduction ne paraît le plus souvent pas très claire. On assimile souvent l'expression Kundendienst (de) à Service (en). (Alors que le premier terme désigne les services rendus aux clients.) Cette assimilation est pourtant pratiquée par beaucoup de grandes entreprises. Nous assistons donc à de nouveaux procédés et trouvailles qui sont souvent connus en anglais et raccourcis. Les désignations de produit uniformes montrent que les processus de commercialisation et fabrication dans une économie globalisée rendent toutefois cette procédure en partie compréhensible. De temps en temps, des raccourcis allemands sont également incorporés dans l'aire linguistique anglo-américaine.

Grammaire[modifier | modifier le code]

Un autre phénomène existe : l'emprunt de constructions syntaxiques anglaises dans la langue allemande. Cela provient en partie de traduction incomplète ou pas professionnelle de textes anglais en allemand. L'exemple le plus connu est certainement l'expression "in 2005" au lieu de "im Jahr 2005"; ou l'utilisation des apostrophes (’s) à la place du genitif (–s).

Le fameux cas « Handy »[modifier | modifier le code]

Un exemple connu mais faux est celui du mot "Handy". Le mot en allemand est utilisé pour téléphone mobile (téléphone portable) ; en anglais il est utilisé pour distinguer des radios mobiles utilisées pour raison militaire par Motorola. On appellera cela Talkie Walkie (walkie talkie en allemand et anglais) et la version plus légère Handie Talkie.
En 1993, les entreprises Bosch Telecom (de) et Hagenuk développent leur téléphone mobile et le nomment Handy, qui viendrait certainement de l'abréviation d'un produit qui venu d'un pays anglophone, mais qui n'a jamais été établi. D'ailleurs en Angleterre on parle de mobile phones, et en américain de cell(ular) phones.

Un autre cas, vieux de 100 ans, est "Smoking" : en Angleterre on parle de "dinner jacket" et en américain de "Tuxedo". Ce faux anglicisme existe également en français.

Dans d'autres pays[modifier | modifier le code]

On ne remarque pas ce phénomène uniquement en Allemagne ou dans les pays anglophones. Depuis le président Charles de Gaulle on cherche aussi en France à endiguer les anglicismes de la langue française et le Franglais. De nouvelles lois sont adoptées, dont la dernière est la loi Toubon, de l'ancien ministre de la culture et la Francophonie. Cela montre que même dans un pays centralisé comme la France on peut observer ce comportement.

Des lois similaires existent aussi en Lettonie, en Lituanie, en Pologne, en Roumanie, en Slovénie, en République tchèque et en Hongrie et dans les cantons suisses du Jura et du Tessin.

Dans les pays cités ci-dessus, on ne se réfère pas qu'à l'administration publique mais aussi à la protection des consommateurs, de sorte que par exemple les contrats et les offres d'emploi doivent aussi être rédigés en langue nationale pour les institutions juridiques, pour la raison que seule celle-ci possède force de loi.

Ressemblances avec d'autres langues[modifier | modifier le code]

  • Langue allemande mélangée à d'autres langues

Voir aussi[modifier | modifier le code]