Demisexualité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Drapeau de la fierté demisexuelle.

La demisexualité est une orientation sexuelle du spectre asexuel où une personne ne ressent de l'attirance sexuelle envers une autre personne qu'après avoir formé un lien émotionnel fort avec celle-ci[1],[2],[3],[4],[5],[6]. La demisexualité fait partie du spectre de l'asexualité[7]. Ce terme ne précise pas le genre des personnes pour qui est éprouvée l'attirance : hommes, femmes ou personnes non binaires.

En général, les personnes demisexuelles ne sont sexuellement attirées envers personne. Cependant, si un lien émotionnel fort se développe (qu'il s'agisse d'un sentiment romantique ou d'amitié profonde) une personne demisexuelle peut alors éprouver de l'attirance sexuelle et du désir envers ce partenaire[8]. La plupart des demisexuels rejettent ainsi les coups d'un soir, mais ils peuvent manifester une libido importante pour autant[8].

The Independant estime que le terme en anglais est apparu en 2006 sur le site web Asexual Visibility and Education Network (AVEN)[8],[9] et il a été utilisé la première fois en français en 2008 par le Réseau pour l’Éducation et la Visibilité de l’Asexualité[10]. Pour les sexologues et psychologues Gislaine Duboc et Maïté Tranzer la demisexualité est ancienne, mais était désignée par d'autres termes[10].

Dans le drapeau de la fierté demisexuelle, la couleur noir symbolise l'asexualité, le violet la communauté, le gris représente les personnes « grey-ace » et la demisexualité, et le blanc symbolise la sexualité[11],[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « LGBTQ Plus Glossary », sur health.ucdavis.edu (consulté le )
  2. (en-US) Michael Gold, « The ABCs of L.G.B.T.Q.I.A.+ », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  3. (en) « ‘Demisexual,’ ‘biromantic’: LGBTQ youth adopting wide array of labels », sur NBC News (consulté le )
  4. Services publics et Approvisionnement Canada Gouvernement du Canada, « Lexique sur la diversité sexuelle et de genre - Lexiques et vocabulaires - TERMIUM Plus® - Ressources du Portail linguistique du Canada - Langues - Identité canadienne et société - Culture, histoire et sport - Canada.ca », sur www.btb.termiumplus.gc.ca, (consulté le )
  5. « LGBT et autres notions de genre », sur rts.ch, (consulté le )
  6. Daniel Welzer-Lang, Les nouvelles hétérosexualités : hétéroqueers, caudaulisme, polyamour, libertinage, exhibe, asexualité, pansexualité, hétéronorme, BDSM, non-genre, bi-genre, cis-genre, bisexualités, travestis, aromantisme, dl 2018 (ISBN 978-2-7492-5791-4 et 2-7492-5791-3, OCLC 1031116688, lire en ligne)
  7. (en) Jessica J. Hille, Megan K. Simmons et Stephanie A. Sanders, « “Sex” and the Ace Spectrum: Definitions of Sex, Behavioral Histories, and Future Interest for Individuals Who Identify as Asexual, Graysexual, or Demisexual », The Journal of Sex Research, vol. 57, no 7,‎ , p. 813–823 (ISSN 0022-4499 et 1559-8519, DOI 10.1080/00224499.2019.1689378, lire en ligne, consulté le )
  8. a b et c (en) « This is what it means to be demisexual », sur The Independent, (consulté le )
  9. a et b (en-GB) Katie O'Malley et Becky Burgum, « What Does It Mean To Be Demisexual? », sur ELLE, (consulté le )
  10. a et b « La demisexualité existe-t-elle vraiment ? », sur Marie Claire (consulté le )
  11. « Lexique de la communauté LGBTQI+ », sur Drapeau-LGBT, (consulté le )