Demain est un autre jour (film, 1956)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Demain est un autre jour.
Demain est un autre jour
Description de l'image There's Always Tomorrow poster.jpg.

Titre original There's Always Tomorrow
Réalisation Douglas Sirk
Scénario Bernard C. Schoenfeld
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 84 min
Sortie 1956

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Demain est un autre jour (There's Always Tomorrow) est un film américain réalisé par Douglas Sirk, sorti en 1956.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Clifford Groves est un prospère fabricant de jouets, à San Francisco. Il mène une vie trop bien réglée, comme un robot, entre son travail, son épouse, Marion, et leurs trois enfants. Marion est si accaparée par ses enfants qu'elle refuse la surprise imaginée par Cliff pour son anniversaire : une soirée en tête à tête, restaurant et cabaret. Cliff, déçu, reste seul chez lui quand on sonne à la porte : apparaît la collaboratrice de ses débuts, Norma Vail, maintenant à la tête d'une maison de couture à New-York, venue pour quelques jours en Californie. C'est avec elle qu'il passera la soirée. Elle l'interroge sur sa vie, sa famille, son travail, évoque des souvenirs communs. Encore une fois Marion annule un projet commun de week-end au soleil, dans le désert. La cadette a une entorse. Mais elle supplie son mari d'aller s'y détendre et s'y reposer.

Arrivé à l'hôtel, Cliff tombe sur Norma, élégante, vive, enjouée : elle l'entraîne dans une balade à cheval, dans la piscine, sur la piste de danse. Mais le fils aîné de Cliff arrive par surprise, en compagnie de sa fiancée et de deux amis. Il surprend Norma et Cliff, est persuadé d'un adultère et rentre furieux à San-Francisco. Il met sa sœur au courant. Cliff invite Norma à dîner, elle a insisté pour connaître sa famille. Pendant le dîner les aînés sont odieux et grossiers, leur mère les défend.

Peu à peu, Cliff ressent sa vie familiale comme une prison, sa femme comme un puits de routine et d'incompréhension, ses enfants comme des tyrans égoïstes. Et il tombe amoureux de Norma qui l'aime depuis toujours, ils doivent se retrouver. Mais les deux aînés espionnent leur père et se rendent à l'hôtel où Norma séjourne pour lui dire leurs soupçons, leur mépris et leur indignation. Norma écoute, comprend leur désarroi mais leur reproche violemment leur indifférence et leur ingratitude vis-à-vis de leur père. Elle prend la décision de rentrer à New-York, il est trop tard pour elle et Cliff, elle le lui dit. Désespéré il regarde son avion traverser le ciel.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]