Delta Kappa Epsilon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Delta Kappa Epsilon
Cadre
Forme juridique Fraternité étudiante
Société secrète
Zone d’influence Amérique du Nord
Fondation
Fondation 1844
Identité
Siège P.O. Box 8350, Ann Arbor, Michigan, États-Unis
Affiliation North-American Interfraternity Conference
Membres 85 000 initiés
Publication The Deke Quaterly
Site web [1]

Delta Kappa Epsilon (ΔΚΕ, prononcé D-K-E ou « Deke ») est l'une des plus anciennes fraternités d'Amérique du Nord, fondée à l'université Yale en 1844. Elle a pour objectif de rassembler des individus « où le candidat le plus prisé combine en d'égales proportions le gentleman, l'érudit, et le brave gars »[1].

De taille moyenne[2], elle a produit un nombre disproportionné de membres ayant exercé de hautes responsabilités[2], dont 6 présidents des États-Unis[n 1], de célèbres banquiers (J.P. Morgan, Robert Lehman), fondateurs et administrateurs d'entreprises (Heinz, Colgate-Palmolive, IBM, Procter & Gamble)[3] ainsi que des personnalités du monde du sport et des arts[4].

Le gentlemen's club de ΔKE a été fondé en 1885, et est en résidence au Yale Club de New York depuis 1932[5].

Fondation[modifier | modifier le code]

Delta Kappa Epsilon est l'une des premières sociétés secrètes de l'Université Yale

La fraternité a été fondée le 22 juin 1844 par quinze hommes au numéro 12, Old South Hall, de l'université Yale. À la suite de cette première réunion le blason, la devise et les rituels[6] furent fixés dans le but de :

  1. La poursuite de la culture générale et littéraire,
  2. L'encouragement de l'excellence intellectuelle,
  3. La promotion de l'amitié authentique et de la citoyenneté utile,
  4. Le développement d'un esprit de tolérance et de respect pour le point de vue d'autrui,
  5. L'entretien de la condition du gentleman et de la moralité en toutes circonstances,
  6. L'union parfait des cœurs et des intérêts pour assurer au succès la réussite[6].

Ces 15 hommes fondèrent la première branche ΔΚΕ, nommée Phi (Φ)[7]. Ces derniers sont William Woodruff Atwater, Edward Griffin Bartlett, Frederic Peter Bellinger, Henry Case, George Foote Chester, John Butler Conyngham, Thomas Isaac Franklin, William Walter Horton, William Boyd Jacobs, Edward VanSchoonhoven Kinsley, Chester Newell Righter, Elisha Bacon Shapleigh, Thomas DuBois Sherwood, Albert Everett Stetson et Orson William Stow[6].

Dotée d'un système héraldique unique, chaque branche possède un blason et une devise propre. Ces derniers sont révélés aux nouveaux membres lors de l'initiation[8].

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Trois années après la fondation à Yale, ΔKE s'étends aux universités de Princeton, Bowdoin, Amherst et Colby. En 2017, la fraternité compte 71 branches aux États-Unis et au Canada, et a initié plus de 85 000 hommes.

Elle comporte une fondation philanthropique, la Rampant Lion Foundation[9], et une autre dédiée aux programmes de développement personnel et de réussite scolaire de ses membres, la Deke Foundation[10].

Membres célèbres[modifier | modifier le code]

Frères de la branche Kappa (université de Miami) en 1906

Présidents et Chefs d'États[modifier | modifier le code]

  • Rutherford B. Hayes, 19e Président des États-Unis
  • Theodore Roosevelt, 26e Président des États-Unis
  • Mario García Menocal, 3e Président de Cuba
  • Franklin D. Roosevelt, 32e Président des États-Unis
  • Yuan Shikai, Premier ministre de l'Empire Chinois
  • Gerald R. Ford, 38e Président des États-Unis
  • George H. W. Bush, 41e Président des États-Unis
  • George W. Bush, 43e Président des États-Unis

Ambassadeurs[modifier | modifier le code]

  • Larz Anderson, ambassadeur des États-Unis au Japon et en Belgique
  • Robert Bacon, secrétaire d'État des États-Unis
  • Donald Ensenat, ambassadeur, chef du protocole
  • Donald S. MacDonald, Ministre canadien des finances, ambassadeur au Royaume-Uni
  • Clark T. Randt, ambassadeur des États-Unis à la Chine
  • Yung Wing, ambassadeur de la Chine aux États-Unis
  • Michael M. Wood, ambassadeur des États-Unis à la Suède
  • John Hay Whitney, ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni

Fondateurs et administrateurs d'entreprises[modifier | modifier le code]

Ressources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La chare de la branche Alpha (université Harvard) a été révoquée en raison de la double appartenance de certains de ses membres à d'autres fraternités. Il y a donc débat sur s'il y a 5 ou 6 frères ayant exercé la fonction de président des États-Unis, car Franklin D. Roosevelt a été membre de cette branche.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Delta Kappa Epsilon, Catalogue of the Delta Kappa Epsilon Fraternity, BiblioLife, (ISBN 9781296982478, lire en ligne)
  2. a et b (en) Delta Kappa Epsilon, Catalogue of the Delta Kappa Epsilon Fraternity [1910], Delta kappa epsilon council, (lire en ligne)
  3. (en) Alan DeSantis, Inside Greek U.: Fraternities, Sororities, and the Pursuit of Pleasure, Power, and Prestige, University Press of Kentucky, (ISBN 0813172772, lire en ligne)
  4. (en) Nicholas L. Syrett, The Company He Keeps: A History of White College Fraternities, Univ of North Carolina Press, (ISBN 9780807888704, lire en ligne)
  5. (en-US) « The Delta Kappa Epsilon Club of New York », sur dkeclubny.com (consulté le 3 décembre 2017)
  6. a, b et c (en-US) « Founding of DKE | DKE », sur DKE (consulté le 3 décembre 2017)
  7. (en) Yale University Class of 1894, Quarter-century Record, Class of 1894 Yale College, class under the direction of the Class Secretaries Bureau, (lire en ligne)
  8. (en) Baird's Manual of American College Fraternities, G. Banta Company, (lire en ligne)
  9. (en) National Directory of Nonprofit Organizations, Taft Group, (lire en ligne)
  10. (en) Mike Tigas, Sisi Wei, ProPublica, « Nonprofit Explorer - ProPublica », ProPublica,‎ (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]