Delta Dore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Delta Dore (IMOCA).

Delta Dore
logo de Delta Dore

Création 1970
Personnages clés Monique et Joël Renault (fondateurs)
Forme juridique S.A
Slogan Smart is the new power.
Siège social Bonnemain
Drapeau de France France
Direction Pascal Portelli
Activité Gestion technique des bâtiments (GTB), conception et développement d'outils de pilotage des consommations d'énergie
Produits Automation, télégestion, logiciel,
Filiales 8 filiales (en Europe et Asie)
Effectif 840 salariés
Site web www.deltadore.fr/

Chiffre d’affaires 141 millions d'euros (2016), dont 1/3 du CA réalisé à l'export

Delta Dore est une société de services énergétiques ; cette entreprise familiale française (70 % des fondateurs sont membres de la famille Renault) créée en Bretagne en 1970 par Monique et Joël Renault s'est spécialisée dans la sous-traitance électronique et les télécommunications dans le domaine du génie énergétique) et en particulier dans la maitrise des consommations énergétiques (chauffage, climatisation, mécanique…) de tous les types de bâtiment (industriel, tertiaire, individuel, sportif…). Aujourd'hui l'entreprise est reconnue surtout pour ses solutions domotiques ou de bâtiments ou maisons connectés.

Avec en 2017 environ 10 000 bâtiments ou sites équipés (sur 35 ans)[1] et une quarantaine d'ingénieurs spécialistes des logiciels de "pilotage" des consommations d'énergie, l'entreprise se présente comme dédiée aux solutions de gestion énergétique (audit énergétique, analyse de données de consommations par usage, mesure et analyse d'émissions de CO2, de Wh/DJU, prévisionnel de consommations, etc.) régulation thermique, qualité de l'air intérieur, gestion des utilités, prévision, supervision et suivi énergétique…) et du confort, adaptées aux matériels (machines, chaudières, mais aussi capteurs intégrés et intelligents) et logiciels existants[2], à la croisée des domaines de la transition énergétique et du « bâtiment intelligent ».

Aujourd'hui 3 millions de logements de particuliers sont équipés de solutions domotiques Delta Dore.

Gouvernance[modifier | modifier le code]

L'entreprise est gérée par un directoire dont le président est Pascal Portelli.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1970 : Création de l'entreprise en Bretagne
  • En 1975, l'« entreprise familiale de taille intermédiaire » lance ses premiers délesteurs, thermostats et régulateurs de chauffage. Elle devient progressivement leader dans ce créneau, favorisée par les crises de l'énergie et les programmes de lutte contre le gaspillage énergétique, contre les émissions de gaz à effet de serre et pour l'efficacité énergétique [3] ;
  • En 1987, création d'une filiale en Espagne
  • En 1994, création d'« Aptitude service », pour activité tertiaire des entreprises
  • En 2000, le groupe se lance dans les systèmes d’alarmes en rachetant Talco. Il ouvre aussi une filiale en Allemagne.
  • en 2004, développement de la domotique pour l'habitat
  • En 2008, un directoire est créé présidé par Marcel Torrents avec un Conseil de surveillance présidée par Joël Renault. le troupe achète « Trilogie » et « Énergie système » spécialisé dans la Maîtrise de la demande énergétique (MDE) dans le secteur tertiaire ;
  • En 2009, la société cherche à s'étendre géographiquement en investissant à l'export et en créant une filiale en Chine ;
  • En 2010, malgré ou grâce au contexte de crise (qui incite aux économies d'énergie) l'entreprise se développe, et elle s'implante en Italie (nouvelle filiale) et développe en Allemagne sur le marché de l’habitat résidentiel et le petit tertiaire qui s'ouvre à la transition énergétique ; Valérie Renault-Hoarau (fille du couple fondateur) devient Directrice Générale
  • En 2011, l'entreprise ouvre deux filiales (Royaume-Uni, Singapour) ; elle fait cette année là 121 millions d’euros de chiffre d’affaires et signe une convention de partenariat avec EDF sur le pilotage des énergies dans le bâtiment ;
  • En 2012, selon la direction, l'entreprise consacre 12 % de son chiffre d’affaires à la R&D, avec la mise sur le marché de nouveaux "produits" deux fois par an. Elle acquiert l'un de ses concurrents allemand SPEGA[4], spécialisée des EMS (Energy management system) et de la gestion des automatismes et de l’énergie « pièce par pièce » (Room control).
  • En 2013, l'entreprise signe un accord de coopération avec CDVI (leader sur le marché du Contrôle d'accès électronique dans les bâtiments résidentiels et tertiaires)[5]. Le président de l'entreprise est appelé par le Gouvernement pour copiloter avec Jacques Pestre (DG adjoint de Saint-Gobain Distribution) le plan "Rénovation thermique" qui fait suite aux lois Grenelle et à la conférence environnementale et qui est aussi l'un des 34 plans de relance industriels pour la France, lancés le 12 septembre 2013 par Arnaud Montebourg et François Hollande[6]
  • En 2014, Delta Dore a ouvert son premier concept home ou showroom à Rennes, suivi de près par Bordeaux en 2016. L'entreprise a aussi acquis la start-up Lifedomus, spécialisée dans la maison connectée haut de gamme.
  • En 2015, la société lance l'offre Tydom maison connectée. Cette offre permet de gérer ses équipements domotiques de la marque ainsi que ceux de ses partenaires via une application disponible sur smartphone et tablette. L'entreprise prendra des participations dans la start-up Kiwatch spécialisées dans les solutions et services de vidéosurveillance.
  • En 2016, l'entreprise développe ses "concept home" en France et en Allemagne par le biais de ses partenaires.
  • En 2018, l'entreprise ferme son usine située à Etrelles[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Deta Dore (2013), communiqué “Business Unit Energy Management Systems”, consulté 2013-11-04
  2. Manuel Moragues (2012) "Le positionnement stratégique de Delta Dore : c'est le pilotage des énergies" Delta Dore et EDF partenaires inédits pour l’efficacité énergétique des bâtiments; 21 mars 2012
  3. Delta DoreHistoire du groupe, présentée par Deta Dore
  4. Delta Dore (2013) communiqué : Delta Dore poursuit son développement international avec l’acquisition de l’allemand SPEGA., consulté 2013-10-04
  5. Delta Dore (2013) communiqué : Accord entre CDVI et Delta Dore, consulté 2013-10-04
  6. Carine Lauga (2013), Brève intitulée "Faire son métier, c'est le faire de manière mondiale", Marcel Torrents, co-pilote du plan "Rénovation thermique", Batiactu (30/10/2013)consulté 2013-11-04
  7. « Delta Dore va fermer son usine d'Etrelles - Quotidien des Usines », L'Usine Nouvelle,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maîtrise de l'énergie dans les collectivités locales, édité par le CSTB, téléchargeable sur CSTB
  • Maîtrise de l'énergie pour un monde vivable, de Bernard Laponche, édité par ICE (International Conseil Énergie) en 1997
  • Les économies d'énergie dans l'habitat existant, de Olivier David et Adeline Fabre, édité par les Presses de l'École des Mines en 2007
  • Serge Meyer, Économies d'énergie et confort dans l'habitat, Éd. SAEP (ISBN 2-7372-4654-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]